Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 15:13

Christian Chauvet a décidé de contester le résultat des élections cantonales qui ont vu la réélection de Bruno Faure le 27 mars dernier. Un article de La Montagne Cantal du 5 avril parlait de "choses bizarres"...

 

A s'y attarder de plus près et pour ne pas donner de crédit à une polémique impulsée par ce qui s'apparente à un mauvais perdant, il apparait que Monsieur Chauvet déforme les chiffres.

 

En effet, Monsieur Chauvet parle d'un taux de participation (sans doute pour le 2ème tour) de près de 90% sur la commune de Saint-Projet-de-Salers, et évoque un taux de 55% ailleurs (Canton, Département, Région, Pays?). Une rapide analyse nous fait constater que le taux de participation sur le canton de Salers au 2ème tour, est de 66,43% (source Ministère de l'Intérieur), on se demande par quelle mystérieuse alchimie, plus de 11% des suffrages exprimés, disparaissent soudainement.

 

Enfin les 90% de participation évoqués s'avèrent être en fait 87,31% (Au premier tour les habitants de Saint-Projet-de-Salers avaient été également de bons citoyens puisqu'ils votaient à 85,52%). La commune de Salers a par ailleurs affiché un civisme similaire pour les deux tours.

 

Dès lors que cette arithmétique est quelque peu éclaircie, il n'est pas inutile de remonter le temps et de s'attarder un brin sur la profession de foi de ce candidat dont la circulaire était clairement une diatribe anti-Bruno-Faure:

 

-Dès le 1er paragraphe de son document, il affirme s'engager à n'exercer aucun autre mandat, ce qui pose un premier problème, en effet, le mandat de conseiller général s'achèvera en 2014; or, d'ici là, il n'y aura que 3 élections (les sénatoriales, les présidentielles et les législatives), à supposer que Christian Chauvet soit candidat à ces élections (ce qui le mettrait en contradiction avec son engagement), son taux de victoire est assez faible. Il y a donc peu de chance (mathématiquement) qu'il soit en capacité d'assumer un second mandat avec celui de conseiller général, c'est donc un faux argument avancé!

 

-Le paragraphe suivant n'a de sens que dans des propos dénonciateurs et attaquent la personne du conseiller sortant et semblent ignorer que l'efficacité permet à certains de faire en une journée ce qu'il faut 72 heures à d'autres... (Avec une belle faute de conjugaison au passage...).

 

-le 3ème paragraphe prétend dénoncer un gaspillage mais se borne à mélanger les données; ainsi au lieu d'éclairer l'électeur, il l'enfonce dans des déductions opaques. La maison de la Vache est un projet intercommunal (on se demande de quel musée il parle à Salers, il semblerait que Monsieur Christian Chauvet ne soit pas venu souvent au Musée de Salers installé dans la maison dite des Templiers, une visite l'aiderait à savoir ce qui est exposé...). Par ailleurs, ce candidat évoque un audit et reconnait par là, méconnaitre la procédure en matière de fiscalité publique, puisque les audits internes sont une obligation de contrôle des dépenses dans le processus imposé par les Chambres Régionales des Comptes.

 

Afin d'aggraver l'opacité de ses propos, il parle même de la côte de Saint-Cernin, commune qui ne figure pas sur le canton !

 

-Sur la seconde page, on découvre enfin ce qui semble être un programme:

 

-Le domaine santé évoque les projets déjà entrepris par les pouvoirs publics, l'engagement de Christian Chauvet ne vient donc que conforter l'action déjà impulsée.

 

-Le candidat semble méconnaitre les accords interdépartementaux en matière d’aménagement routier, ainsi que les projets actuellement en cours en accord avec le Conseil général de l'Aveyron et le Conseil général de la Corrèze.

 

-Parler d'école c'est bien, savoir quelle collectivité est compétente c'est mieux. Les compétences du département en matière scolaire sont limitées sur notre canton (plus de collège) quant au privé, seul le sous-contrat d'association avec l'Etat peut se faire indiquer des directives par l'académie, mais en aucun cas le hors-contrat.

 

-L'avant dernier paragraphe évoque la "commission permanente" comme un fait acquis en cas de victoire du canton, Christian Chauvet (qui dénonce les cumuls de mandats de Bruno Faure) n'en finit pas de cumuler ... des méconnaissances en matière de collectivités territoriales, la "commission permanente" étant le fait du prince, c'est à la discrétion régalienne du Président du Conseil général qu'elle doit d'être constituée comme elle est, et surement pas à la demande exagérée d'un candidat.

 

-Enfin, l'ultime paragraphe, qui donne les coordonnées et les "mentions légales" est un tissu de propos mensongers. Monsieur Chauvet prétend que ce sont les électeurs qui payent la campagne électorale, or c'est là encore sa propre interprétation du droit électoral qui confirme l’objectif de désinformation.

 

En effet pour espérer être remboursé, chaque candidat doit faire 5% des ... inscrits (ce qui exclu Monsieur Chauvet). De plus, il est nécessaire de fournir une facture d'imprimeur aux services de l'Etat pour se faire rembourser et que les documents respectent les normes en vigueur (ce qui concerne les affiches, circulaires et bulletins de vote). Dans cette affaire, Monsieur Chauvet semble avoir imprimé de lui-même ses documents de campagne (L'excluant de facto de tout remboursement même s'il avait fait plus de 5%); ainsi le "coût" qu'il a réduit est davantage le sien que celui des administrés du Canton de Salers.

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 11:29

Cantonales 28.03

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 21:08

Source, Ministère de l'Intérieur

 

 2011-03-27 communes cantonales salers

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 20:32

DSCF5590b-copie-1Bruno FAURE, Conseiller général sortant de la majorité départementale, a été réélu au second tour, ce soir Dimanche 27 mars.

 

Bruno FAURE avait eu 4 candidats face à lui lors du premier tour qui s'est achevé dimanche dernier, le mettant en ballotage favorable face au maire de Salers.

 

Soutenu par la majorité départementale, il avait reçu cette semaine le soutien franc et massif du Président du Conseil général, Vincent DESCOEUR, lors d'une interview dans les locaux du quotidien la Montagne à Aurillac, face à Alain CALMETTE qui appellait les forces de gauche à voter massivement pour le maire de Salers.

 

Après une campagne sur un bilan positif et des projets porteurs pour le développement durable du canton et en pleine synergie avec la Communauté de Communes du Pays de Salers, qu'il préside, le maire de Saint-Projet a été réélu à 52,8% (1065 voix contre 952 voix pour le maire de Salers).

 

Cette victoire, méritée, va permettre de prolonger l'action engagée au service des administrés du Canton de Salers, notamment avec une promotion accrue du tourisme mettant en valeur l'ensemble des 12 communes et le dynamisme économique avec la future nouvelle Coopérative laitière sur Saint-Bonnet-de-Salers et l'ambitieux projet de ZAC aux quatre routes de Salers !

 

Ainsi le slogan de campagne n'était pas usurpé, "Poursuivons ensemble" !

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:38

logo_asn.pngDevant l'affluence de questions, l'Autorité de sûreté nucléaire française, l'ASN, a décidé la mise en place d'un numéro unique pour répondre aux questions et aux inquiétudes des Français concernant le "nuage" radioactif de Fukushima. Il s'agit du 0805.33.34.35.

 

L’ASN fait le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et sur la situation des masses d’air en France. Aucune radioactivité anormale n’a été décelée à ce jour et aucun impact sanitaire n’est attendu en France. Les travaux en vue d’alimenter les installations en électricité progressent .

I. Situation des masses d’air en France

La radioactivité émise par la centrale de Fukushima au Japon s’est répandue et s’est diluée dans la plus grande partie de l’hémisphère nord. Les modélisations ont estimé leur arrivée en France métropolitaine à la date du 23 mars. Comme anticipé, les balises radiamétriques Téléray n’ont pas détecté de hausse de la radioactivité par rapport à la normale, tant en métropole qu’outre-mer.

En complément des mesures de débit de dose réalisées par les balises Téléray, des analyses plus précises, réalisées en laboratoire sur les poussières présentes dans l’atmosphère, sont en cours. Les résultats, qui seront disponibles dans quelques jours, seront rendus publics sur les sites précités.

Toutes les analyses menées dans le monde, notamment au Etats-Unis, concernés quelques jours avant la France, permettent de confirmer, ainsi que l’annonçaient les autorités, les experts mais aussi plusieurs associations, que ces masses d’air sont sans aucune conséquence sur la santé des personnes.

Aucune mesure de précaution particulière n’est à prendre pour le public ou les personnes fragiles tant en France métropolitaine que dans les départements et territoires d’outre mer.

Le système de surveillance Téléray géré par l’IRSN permettant de détecter instantanément l’augmentation de la radioactivité dans l’air est consultable sur le site internet de l’IRSN www.irsn.fr.

Afin de compléter ces informations et de répondre aux questions relatives à la masse d’air, à l’exposition globale ou encore aux exportations, l’ASN a ouvert une rubrique Questions fréquentes sur son site www.asn.fr. L’ASN ouvre également un centre d’information du public joignable par téléphone au 08.05.33.34.35 (appel non surtaxé depuis une ligne fixe).

Des explications sur la mesure de la radioactivité dans l’environnement sont également disponibles sur le site mis en place par l’ASN et de l’IRSN www.mesure-radioactivite.fr.

 

II. Conséquences radiologiques de l’accident au Japon

Au Japon, les rejets provenant de la centrale de Fukushima Daiichi ont entraîné des dépôts de radioactivité au sol et sur les végétaux dans la région. Les premières mesures réalisées par les autorités japonaises indiquent une contamination en Iode 131 et en Césium 137 de l’eau, des végétaux et des aliments, conduisant à dépasser dans certains cas les valeurs admissibles pour les denrées alimentaires définies par la réglementation japonaise. Les valeurs les plus élevées sont relevées dans les légumes à feuilles comme les épinards.

La radioactivité ambiante a légèrement augmenté dans la région de Tokyo mais elle reste faible. Des valeurs de contamination surfacique, relevées dans un quartier de Tokyo, ont sensiblement augmenté du fait de la pluie le 22 mars et restent à présent stables.

Par ailleurs, des mesures dans l’eau de consommation de la ville de Tokyo ayant mis en évidence une concentration en iode supérieure aux normes maximales admissibles pour les nourrissons, le gouvernement japonais avait restreint l’usage de cette eau pour les jeunes enfants le 23 mars. Les dernières informations communiquées par l’Ambassade de France au Japon indiquent une baisse de ces valeurs de contamination, ce qui a conduit les autorités japonaises à lever ces mesures de précaution.

Des prélèvements d’eau de mer supplémentaires sont prévus dans les prochains jours.

 

III. Situation de la centrale de Fukushima

Les débits de dose dans les enceintes de confinement des réacteurs n° 1 à 3 restent très élevés, ce qui ralentit les travaux électriques.

Le 23 mars, l’instrumentation de mesure de la température en surface de la cuve est redevenue disponible pour les réacteurs n° 1, 2 et 3. Les salles de commande des réacteurs sont alimentées électriquement et la lumière a été retrouvée.

Les réacteurs n° 5 et 6 sont également alimentés par le réseau électrique.

Dans le réacteur n°1, à la suite de l’augmentation de température de la cuve et de la pression du réacteur et de l’enceinte, le débit d’injection d’eau de mer a été augmenté de 2 à 18 m3/h via un réseau complémentaire au réseau incendie, ce qui a permis de faire baisser la température.

L’exploitant Tepco poursuit par ailleurs l’injection d’eau de mer pour refroidir les réacteurs n°2 et 3. Un circuit de réfrigération normal est en cours de remise en service sur le réacteur n°3.

L’injection d’eau se poursuit dans les piscines de combustibles usés des réacteurs n°2, 3 et 4 .

Tepco tentera de restaurer le système de refroidissement de la piscine n°3 le 24 mars et celui de la piscine n°1 le 25 mars.

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Technologies
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 13:00

 

La Montagne Cantal du jour fait un retour sur le 2ème tour des élections cantonales.

 

Bruno Faure, conseiller sortant, soutenu par la majorité départementale, est en ballottage favorable.

 

L'ensemble des électrices et des électeurs du Canton de Salers doivent se mobiliser sans plus attendre pour reconduire Bruno Faure à la tête de notre territoire ce dimanche.

 

Son action est créditée de bons résultats, en totale complémentarité avec les différentes missions qu'il mène par ailleurs.

 

Nous avons, enfin, depuis 2004, un conseiller général qui défend les intérêts des 12 communes de notre territoire cantalien, portons-le une fois encore pour l'avenir du Canton !

 

 

Page cantonales 22.03 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 10:26

Communiqué de Presse

 

« Le Canton de Salers au Cœur », campagne cantonale 2011 de Cédric Tartaud-Gineste et Véronique Rolland, candidats soutenus par le Centre National des Indépendants et Paysans et le Chêne, les Gaullistes du Renouveau.

 

circulaire-officielleb.jpg

 

 

Nous souhaitons adresser nos sincères remerciements aux électrices et aux électeurs du Canton de Salers qui, dès le premier tour de ces élections, nous ont fait confiance en adhérant au programme que nous avons défendu pour le développement durable du canton dans l’intérêt de l’ensemble des communes.

 

Au travers des différentes rencontres pendant la campagne, la jeunesse est apparue comme une vertu de l’engagement pour autant, il semblerait qu’elle soit un handicap lors du passage dans l’isoloir. Par ailleurs, une partie de l’électorat a souhaité porter sa confiance sur d’autres candidats dont le seul programme était de dénigrer les autres concurrents, aussi, nous souhaitons rappeler que si certains se prétendent disponibles, nous savons pour autant faire preuve d’efficacité au service de nos administrés.

 

Nos propositions reposaient sur une vision pérenne du territoire afin d’en garantir le devenir sur les plans agricoles, touristiques, économiques et lutter efficacement contre l’enclavement, le vieillissement et la désertification. Nous nous réjouissons d’ores et déjà que les projets que nous portions ont suscité l’intérêt de la Majorité départementale qui s’en fera le relais pour l’avenir de notre territoire.

 

Compte-tenu des résultats du premier tour obtenus et dans la droite ligne de la fidélité que nous avons professée à l’égard de la Majorité départementale, conduite par Vincent DESCOEUR, nous appelons tous ceux qui nous ont soutenu à offrir leur confiance à Bruno FAURE, dont les compétences au service du territoire sont reconnues, au travers des projets qu’il porte pour le développement de notre canton.

 

Bruno FAURE est le candidat officiel de la Majorité départementale, il est porteur de projets d’importance qui doivent trouver une concrétisation, il est celui qui permettra d’endiguer durablement l’hémorragie des jeunes et des investissements.

 

D’autres échéances électorales sont à venir, nous serons au rendez-vous !

 

 

Cédric Tartaud-Gineste & Véronique Rolland

http://cantonales2011salers.fr

 

 

 

 

            

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:38

La Montagne du 2 mars

 

2011-03-La-montagne-cantonales.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:02

Chers amis,

 

Cliquez sur le lien de l'image pour vous inscrire à la réunion publique du 12 mars prochain !

 

_DSC6381--1024x768-.JPG

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 22:55

2011-02-23-L-union-du-Cantal-Cantonales.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article