Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 15:06

Romain Allaire, artisan sagranier, exposera ses aquarelles sur le Cantal et le Portugal en compagnie d'autres artistes jusqu'au 2 octobre à Lavarenne, commune de St Cirgues de Malbert dans l'atelier du peintre Guy Rieu.

 

Venez nombreux pour découvrir ses talents !

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les Sagraniers parlent aux Sagraniers
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 02:17

_0311.jpgUne fois n'est pas coutume, Salers au coeur va vous parler de Paris, mais surement pas pour glorifier la capitale ! Mais surtout pour pointer l'état désastreux des transports en commun ferrés (les Transiliens) et surtout la maintenance scandaleuse et l'amateurisme en terme de communication interne, mais reprenons par les faits !

 

Ce soir, à 00H32, Gare de Lyon, un train nommé ROVO (RER D) doit partir en direction de Corbeil-Essonne. Avec 2 minutes de retard, le train s'élance .... sur un kilomètre jusqu'à temps de sortir du tunnel en béton en direction de son premier arrêt: Maisons-Alfort/Alfortville... D'emblée, le train roule lentement et freine soudainement sans explications, alors qu'à son bord, on dénombre pas loin de 150 usagers. Quelques minutes passent, jusqu'à temps d'entendre le conducteur dire "nous allons repartir. Certes en pleine journée ce n'est pas très grave, un peu embêtant mais à presque 1H du matin, ça peut devenir franchement handicapant.

 

La situation va rester inextricable pendant une heure, sans que les usagers ne reçoivent aucune explication sur le problème, le conducteur promettant au mieux que nous allions revenir sur la Gare de Lyon (soit au point de départ), pour finalement totalement perdre son sang-froid, hurlant dans l'interphone que nous devions garder notre calme... une grande inquiétude a saisi les usagers, se demandant si cette personne avait toutes les compétences pour conduire ce train (nous ne parlerons pas de "pilotage").

 

Face au mutisme de cet employé, certains usagers se sont énervés jusqu'à tenter de forcer la porte du poste de pilotage, frappant avec leurs pieds afin de la faire sortir de ses gonds; si le matériel est robuste, il n'aurait sûrement pas duré toute la nuit ...

 

Face à la grogne légitime de la "France qui se lève tôt", le conducteur a promis qu'un train de correspondance serait assuré à la Gare de Lyon mais cela ne nous disait pas quand on y arriverait, il était déjà 1H25...

 

Certains usagers ont décidé de tirer le signal d'alarme pour descendre sur les voies afin de rentrer à pieds, Gare de Lyon, craignant de manquer les ultimes correspondances (il est de notoriété publique que l'on ne peut pas compter sur la communication interne de la SNCF et la suite du message va le confirmer).

 

Après une heure de panne, le train repart donc dans l'autre sens, direction son point de départ, le conducteur nous annonçant qu'une correspondance sera voie 3, soit juste à côté de notre stationnement voie 1, en direction de Corbeil...

 

A l'arrivée, un comité d'accueil, pas moins de 25 employés de la police ferroviaire, ces derniers vont alors nous expliquer que le train "d'à côté" ne va pas du tout vers Corbeil mais vers Melun, et qu'il faut "grimper" vers les Grandes lignes pour espérer avoir une correspondance, il est alors 1H34... Et on apprend déjà que l'information donnée par le conducteur ne correspond pas du tout à la réalité ... c'est normal, c'est la SNCF...

 

Alors, les usagers doivent entamer une course poursuite dans les couloirs déserts de la Gare de Lyon, au pas de course, pour entendre, alors qu'ils sont encore dans l'escalier qui va vers la voie 5, le sifflet de départ du RER D ROPO... une levée de hurlements et de pas de course se fait entendre, et quelques usagers foncent pour bloquer les portes, en effet, près de 150 personnes étaient à bord du premier RER et nous ne sommes plus qu'une trentaine, les autres se sont perdus à cause des informations contradictoires de la SNCF.

 

L'agent de la SNCF sur le quai, qui siffle, se fiche littéralement des retardataires, au mieux, il n'est pas informé du problème mais son comportement binaire ne l'incite pas à réfléchir (ou son envie de finir le boulot... de service public, le presse), les gens lui disent qu'il y a encore d'autres personnes qui arrivent et notamment une femme enceinte qui ne peut pas courir, et là que rétorque-t-il? "Il ne faut pas prendre le train", s'ensuit un flot d'insultes, les usagers le prévenant qu'ils sont prêts à utiliser le signal d'alarme s'il n'attend pas les gens, finalement quelques personnes, dont cette femme enceinte de 8 mois et demi, parviendront à monter dans le train, sur l'insistance des usagers et pas du tout sur le professionnalisme de l'agent de la SNCF.

 

Cette situation peut paraître anecdotique depuis le Cantal, qui subit l'enclavement en terme de transports, mais elle pointe aussi un sujet plus grave, qui touche les grandes agglomérations et leur gestion des transports en commun, et pas uniquement sur le plan des Délégations de Services Publics.

 

Passe encore que le conducteur du premier RER soit démuni face à une panne, son manque de sang-froid révèle un manque de tempérance qui pourrait être dangereux face à une situation périlleuse, la maintenance de ce RER semble avoir été mal traitée (que dire d'une même situation en heure de pointe en pleine canicule?). Ce qui est par contre scandaleux, c'est le comportement insultant à l'égard des usagers de l'agent du deuxième RER, sifflant, se fichant totalement des récriminations des usagers.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Technologies
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 15:46

La Mairie sera exceptionnellement fermée le Jeudi 16 juin prochain.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualités du Pays de Salers
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 21:36

Après la récente décision unilatérale du Président de la République de retirer les panneaux qui précèdent les radars automatiques; de nombreux parlementaires de l'UMP s'en émeuvent (Dont Alain MARLEIX, ancien ministre, député de la 2ème circonscription du Cantal).

 

En effet, l'installation des radars automatiques en masse après la réélection de Jacques CHIRAC en 2002 était une volonté de lutter contre le taux de mortalité sur les routes de France. Les radars étaient installés après une zone légale de 200 mètres après les panneaux préventifs (Comme tous les obstacles routiers signalés).

 

Le principe était de faire prendre conscience aux automobilistes de la dangerosité de la route et en ultime recours, d'en arriver à la verbalisation.

 

Si la loi est avant tout faite pour protéger le citoyen, il n'en demeure pas moins que la loi est aussi motivée par une volonté (Ce que l'on appelle l'esprit de la loi) et c'est bien là que le problème est crucial, car la dimension pédagogique est totalement occultée par le volet répressif.

 

En effet, si les radars ont été envisagés pour "faire prendre conscience", ils sont aujourd'hui perçus comme une réelle "pompe à fric", à cette impopularité s'ajoute aussi le critère particulièrement répressif et sans aucune dimension pédagogique.

 

Pour mémoire, il faut rappeler que l'automobiliste "flashé" est soumis à une triple peine, sans compter, qu'en cas de contestation, il devra prouver qu'il était innocent après s'être acquitté d'un dépôt de consignation.


Quelles sont ces "peines":

 

1 - la condamnation pécuniaire, tout procès-verbal est passible d'une redevance financière, c'est également le cas pour ceux dressés suite à un flash routier. Bien évidemment, les sommes réclamées ne sont pas modestes.

2 - le retrait de points, qui est proportionnellement lié à l'excès de vitesse (avec une suspension immédiate en cas de grand délit).

3 - la période de récupération des points, un an minimum pour un point, trois ans pour deux points et plus avec un effet pervers, celui de repousser à trois ans sans fautes, la récupération intégrale des points.

 

 

 

Il faut rappeler que l'an passé, une loi devait assouplir ces mesures et permettre notamment de récupérer plus vite ses points, ou bien que les points perdus isolément ne se comptabilisent plus avec d'autres. Force est de constater que malgré le vote de cette loi, aucun décret d'application n'est, à ce jour, entré en vigueur.

 

La décision récente de supprimer les panneaux avertisseurs de radars et assez mal perçue pour différentes raisons, l'incivisme n'est pas le leit-motiv principal. Limiter le nombre de morts sur la route est louable et personne ne s'en offusque (Le nombre a baissé de moitié en 30 ans alors que le trafic a augmenté de près de 80%), mais la dimension pédagogique initiale est totalement bafouée au profit du tout répressif.

 

 

Il est possible de regarder aussi les carences en matière de politique routière, à ce jour:

 

*Rien n'est fait pour un suivi médicalisé obligatoire: aucun contrôle lié à l'âge n'est proposé

*La politique contre l'alcoolisme est mal menée: des pays (Hongrie) ne tolèrent pas le moindre écart, et leurs habitants ne s'insurgent pas contre des mesures répressives (Comparer l'alcool et la vitesse serait maladroit, mais il semblerait que l'on néglige un fléau pour se concentrer sur l'autre)

*Aucune politique de suivi des permis de conduire n'est assurée, une personne qui a son permis depuis les années 60 n'est jamais obligée de suivre une formation d'actualisation du code de la route (Sauf en cas de retrait de permis), alors qu'en un demi-siècle, la signalisation a totalement changé.

 

 

Pour ces différentes raisons, il est important d'interpeller le Président de la République, sur une mesure expéditive qui renforce le sentiment d'incompréhension vis-à-vis des administrés dont, il faut le rappeler, le pouvoir d'achat s'étiole et qui n'ont pas besoin de voir leur maigre capital fondre comme peau de chagrin !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 13:34

Le Samedi 14 mai, à 21h, le cinéma de Mauriac et l’Institut d’Etudes Occitanes du Cantal vous proposent de découvrir un film doublé en Occitan, sous-titré en Français: « Au bistro du coin ».

 

 

Au-Bistro-du-Coin-Affiche-France1-223x300.jpgLe film, rebaptisé « Lo cabaret d’en fàcia » est un film français réalisé par Charles NEMES.

 

 Portée par des acteurs de renommée nationale (Fred Testot, Vincent Desagnat , Eddy Mitchell, Bruno Solo), cette comédie a été tournée en Français et doublée en 6 langues régionales (breton, alsacien, ch'ti, corse, créole et occitan). Les participants pourront ensuite échanger leur point de vue autour du verre de l’amitié offert par le cinéma.

 

 

TARIF: 6,00 €

 Pour plus de renseignements :

IEO CANTAL

ieocantal@wanadoo.fr

04 71 48 93 87

 

 

Synopsis : Dans un élan de solidarité, les habitants d’un quartier se mobilisent et décident de monter un spectacle au profit d’un sans-abri. Tout le quartier défile alors au bistro du coin pour les préparatifs, au grand dam de Manu. Bertrand le patron du pressing, Vasarelli le flic, Fanny la crêpière, et Jules le tout jeune musicien ! Derrière les bons sentiments se cache souvent la mauvaise foi. C’est l’occasion de joyeuses engueulades, mais aussi d’amitiés improbables et de discussions passionnées... Il faut dire qu’il n’est pas simple de s’entendre, même pour une bonne cause, avec de telles personnalités.

Source : www.allocine.fr

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Initiatives territoriales
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 16:50

 

 Cedric-Tartaud-Gineste--entoure-des-representants-espagno.jpg

Accueilli dès l’aéroport de Budapest par des étudiants d’une ville voisine en échange international (type ERASMUS), je me suis rendu pendant 3 jours dans le village hongrois jumelé avec Salers depuis 2010.

 

La municipalité de Hollókö me demandait de réaliser une présentation sous format Powerpoint de la politique touristique de Salers que je représentais officiellement par mandement du Maire en date du conseil municipal du 4 avril 2011.

 

J’ai ainsi assuré une présentation modeste dès le vendredi, en anglais, de :

 

  • La diversité du territoire (Cité de Salers, Site du Puy Mary, héritage historique)
  • L’organisation territoriale et administrative de notre environnement et donc la politique touristique telle qu’elle est gérée (Communes, CODECOM, compétences du Conseil général, Comité Départemental du Tourisme)
  • Les richesses de notre site : Fromage (Salers et Cantal), race bovine (Salers), liqueurs (Salers, Couderc), gastronomie (Patranque, Truffade, Carrés de Salers)
  • Afin de compléter le message, j’ai effectué la diffusion d’un DVD présentant notre territoire préservé et la force du tourisme "vert"

 

  • Les Transylvains et les Espagnols (autres jumeaux du village) ont également assuré une présentation similaire de leur territoire.

 

A l’issue de cet échange, qui a duré environ deux heures, nous avons été invité à signer une charte d’engagement mutuel visant à ce que l’on partage nos bonnes pratiques en matière touristique. La cité de Salers est désormais signataire de l’appel de la fondation de bienfaisance hongroise « Cserhát Natúrpark ».

 

L’assistance a été particulièrement sensible à ce signe de solidarité entre des peuples d’Europe dans le contexte précis de la présidence hongroise de l’Union européenne.

 

La suite du week-end s’est rythmée autour de la fête du vin, présentant les meilleurs vins de la Hongrie et plus précisément du sud du pays. Ce fut l’occasion de faire découvrir les fromages d’Auvergne (Salers, Cantal jeune et vieux, Fourme d’Ambert, Saint-Nectaire fermier), produits généreusement offerts par « L’Auvergnat » de Salers pour l’occasion

 

Le samedi a été l’occasion de découvrir un parc naturel présentant la préhistoire de la Hongrie, puis le domaine de Szecsény, fief de l’ethnie Paloc qui présente l’histoire ancienne, médiévale et moderne de ce territoire.

 

Dimanche, nous avons pu découvrir le siège de la Présidence hongroise du Conseil de l’Europe situé à Gödöllo, résidence hongroise des Empereurs d’Autriche, Rois de Hongrie et voir combien cette demeure (symbole du culte populaire rendu à « Sissi ») a souffert des excès des idéologies.

 

Les brochures touristiques (anglais et français) du grand pays de Salers, des plans et toutes les brochures mises à disposition par l’Office de tourisme ont été données à l’office touristique de Hollókö, de même que les supports DVD, je souhaite ici remercier le Maire de Salers et l’Office de Tourisme du Pays de Salers pour avoir mis à disposition ces supports de promotion touristique.

 

 

Cédric Tartaud-Gineste

Conseiller municipal délégué au patrimoine et au jumelage

15140 Salers

Le 11 mai 2011

 

2011-05-06-Holloko-2.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Jumelage - Relations Internationales
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 15:50

 

Le prochain conseil municipal de Salers se tiendra le jeudi 19 mai 2011 à 20 H30 en Mairie.


L'ordre du jour présenté est le suivant:


- Point sur la réglementation de la circulation et du stationnement
- Réglementation relative au déballage
- Location du matériel

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:03

La newsletter du Sénateur Pierre JARLIER, maire de Saint-Flour, reçue aujourd'hui par tous ses abonnés, nous dévoile que le parlementaire, proche de Dominique de VILLEPIN, et responsable départemental de son mouvement "République Solidaire", soutient l'initiative de Jean-Louis BORLOO dans son projet de création d'une alliance républicaine.

 

Il faut rappeler que Pierre Jarlier a quitté le groupe UMP du Sénat l'an dernier, se rapprochant davantage des idées du centre-droit (il faut rappeler que Pierre JARLIER est issu du courant radical valoisien). Lors du lancement du Club Villepin en 2009, il n'a pas fait de mystère concernant ses affinités envers l'ex Premier ministre de Jacques CHIRAC et s'est très rapidement engagé dans le bureau politique du mouvement gaulliste.

 

Depuis le départ de l'UMP, le 7 avril de Jean-Louis BORLOO, les rumeurs vont bon train concernant une potentielle organisation de la droite et du centre républicains en vue de désigner un seul candidat pour les présidentielles, indépendamment de l'UMP.

 

Il est à noter que cette confédération n'est pas une idée neuve, puisque la convention de l'Union en Mouvement (ancêtre de l'UMP) qui se réunissait notamment en février 2002 à Toulouse (et qui avait accueillie François BAYROU, déclarant "si nous pensons tous la même chose, c'est que nous ne pensons plus rien") prévoyait la naissance d'une confédération de la droite et du centre, c'est d'ailleurs à ce titre précis que Jean-Louis BORLOO avait apporté une partie du centrisme pro-CHIRAC dans la jeune Union pour la Majorité Présidentielle (UMP) après la victoire de mai 2002.

 

Voilà des mouvements qui vont être suivis avec attention dans ce paisible département qu'est le Cantal !

 

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 22:02

Salers des Saveurs !

 

 

 

 

 

Prenez-tous date du 14ème salon des Sites remarquables du goût qui consacre l’ouverture de la saison touristique de Salers même si le mois d’avril a déjà pris quelques libertés avec les températures.

 

BAT_site_gout2011-1-.jpgLes 29 avril (de 14H à 19H), 30 avril (de 10H à 19H) et 1er mai (de 10H à 18H), les festivités se dérouleront sous le chapiteau des Près de Faure sur la route d’Aurillac. L’entrée est de 2,5 € mais avec la certitude de disposer du parking gratuit si vous vous stationnez autour de l’évènement.

 

Voilà désormais plus d’une décennie que la qualité gastronomique est au rendez-vous et pour faire hommage à une cité telle que Salers et tenter de lui redonner ses lettres de noblesse, l’association des Sites remarquables du goût accueille une sélection de produits du terroir français, dont les territoires d’origine regorgent d’un patrimoine d’exception et qui cultivent une politique de large accueil au public.

 

Afin de garantir leur notoriété, ces Sites remarquables fonctionnent comme un club sélectif qui ne laisse pas entrer quiconque et surtout ceux qui recherchent une manne commerciale pour écouler des produits d’une qualité … peu remarquable.

 

Ainsi, en marge des produits labellisés, vous pourrez apprécier les producteurs locaux du réseau « Bienvenue à la Ferme ».

 

La possibilité de casser-la-croûte étant une « seconde religion » sur cette manifestation, vous pourrez bivouaquer à toute heure sur le site. Un concours de tarte aux pruneaux sera ouvert à tous, ainsi que la traditionnelle démonstration du travail du chocolat et des carrés de Salers.

 

Vous aurez ainsi tout le loisir de découvrir les saveurs de Saint-Emilion, de la Champagne, de Cognac ou de Sancerre et prendre la liberté de composer un binôme personnalisé avec une lichette de Saint-Nectaire, une larme de Comté… ou bien encore l’invité d’honneur, le pruneau de Saint-Aubin.

 

Issu du Lot-&-Garonne, le pruneau de Saint-Aubin renferme des saveurs des vergers plantés à l’abri des gelées printanières. D’une belle prune à la chair jaune, les techniques ancestrales de déshydratation obtiennent de beaux pruneaux. Le Salon des Sites du Goût, à vocation itinérante, s’exposera d’ailleurs le 2ème week-end de septembre dans le village.

 

Les juniors ne seront pas oubliés puisqu’une démonstration des animaux de la ferme leur sera réservée.

 

Une navette gratuite en calèche vous permettra de découvrir les remparts de la cité Renaissance sans avoir besoin de prendre votre véhicule.

 

Informations et renseignements : Office de Tourisme du Pays de Salers 04 71 40 58 08 http://www.salers-tourisme.fr

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 10:39

 

image001.jpgL’Auvergne Kid’s Challenge, samedi 16 avril 2011 au stade municipal de Vic sur Cère de 14h à 17h.

 

Parce que la jeunesse est la grande cause régionale, 1 000 jeunes se rassemblent sur un événement festif et autour d’un message éducatif porté par 3 partenaires : la Région Auvergne, la Ligue d’Auvergne de Football et le Clermont Foot.

 

La Ligue d’Auvergne de Football et le Clermont Foot Auvergne 63 en partenariat et avec le soutien financier de la Région Auvergne organisent « l’Auvergne Kid’s Challenge ».  De mars à mai 2011, 800 jeunes, garçons et filles, licenciés U11 (moins de 11 ans) de la Ligue d’Auvergne participent à des rassemblements organisés dans chaque département avec le concours des districts et des municipalités accueillant la manifestation.

 

Autour d’un plateau sportif opposant les équipes en foot à 7, des animations originales apporteront une dimension exceptionnelle à cet événement : au programme, machine à centrer pour les amateurs de reprise de volée, tir de précision pour les experts de la frappe de balle, mur d’escalade pour les aventuriers. Tous les enfants seront récompensés grâce aux différents partenaires. Le 6 mai 2011, en point d’orgue et en clôture de cette campagne promotionnelle auprès de ce jeune public, un plateau régional rassemblera 160 garçons et 40 féminines qui auront tous le bonheur de fouler la pelouse du stade Gabriel Montpied avant d’assister ensuite à la rencontre entre le Clermont Foot Auvergne 63 et le FC Nantes Atlantique.

 

En marge de cette dimension sportive et festive, la Ligue d’Auvergne et le Clermont Foot Auvergne 63  associés au Conseil Régional d’Auvergne souhaitent promouvoir les valeurs éducatives du football portées par la Fondation du Football en délivrant auprès des clubs et des enfants un message de respect : respect de soi, des autres et de l’environnement, le respect sur tous les terrains !

 

C’est avec plaisir que nous vous invitons à suivre la 3ème étape de l’Auvergne Kid’s Challenge,

samedi 16 avril 2011 au stade municipal de Vic sur Cère de 14h à 17h.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article