Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 10:08

DSCF1946.JPGSzabó Csaba, maire de Hollókő et chef de la délégation hongroise venue nous rendre visite pendant 2 jours adresse aux élus de la commune ainsi qu'aux commerçants, animateurs et à l'ensemble des Sagranières et Sagraniers, ses sincères remerciements pour l'accueil chaleureux et amical que vous avez temoigné.

Il s'agissait de rendre l'invitation du mois d'octobre qui avait vu la délégation sagranière partir découvrir la Province de Nograd et mettre en oeuvre les premières étapes du jumelage.

Nos amis hongrois, avec lesquels notre cité partagera un destin commun à partir du mois de mai, ont été ravis et enchantés de l'accueil et des sourires spontanés qui ont rythmé leur visite.

Notre prochain échange se déroulera pour le salon du Site du Goût. D'ores et déjà, nous vous donnons rendez-vous pour ce moment de convivialité et d'amitié.



Je tiens ici à saluer les organisateurs du Marché de Noël, un travail énorme a été effectué pour rendre notre place vivante pendant une période rude de l'année. Un grand merci n'est pas de trop eu égard à l'effort réalisé.

köszönöm :-)

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Jumelage - Relations Internationales
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 15:27
index_-copie-1.jpgCITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape Benoît XVI a approuvé un décret reconnaissant les "vertus héroïques" de son prédécesseur Jean-Paul II et du pape Pie XII, l'une des étapes avant leur béatification.

 

Les défunts papes auront désormais le titre de "vénérables".


L'étape suivante est la reconnaissance d'un miracle.

Celle-ci devrait intervenir pour Jean-Paul II au début de l'année prochaine, avant la béatification, dernière étape avant la canonisation et la reconnaissance comme saint.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 15:02


En 2006, pour ceux qui s'en souviennent, Georges FRÊCHE avait traité les harkis de "sous-hommes", provocant une indignation de la part de la classe politique française et obligeant le Parti Socialiste à suspendre le Président de la Région Languedoc-Roussillon.

A mon grand étonnement, j'ai appris mardi, que le Parti Socialiste allait laisser le champs libre à Georges FRÊCHE pour les prochaines régionales au prétexte que .... 90% des militants socialistes ont approuvé la reconduction du président sortant... un vrai plébiscite digne des années impériales ...

Alors comment interpréter ce laxisme socialiste? Après avoir entendu cette formation politique menacer la droite républicaine qui risquait de perdre son âme si elle ne brisait pas les "alliances" locales entre les Républicains et les Frontistes, qu'on se souvienne du cas de Charles MILLON ...

Après avoir entendu cette même formation faire des parallèles hâtifs entre Nicolas SARKOZY, son Karcher et ses Racailles ou bien Brice HORTEFEUX et son propos malheureux lors des Universités d'Eté de l'UMP... Oui quoi penser de cette formation politique qui, plus d'une fois s'est érigée en Gardien de l'Âme de la République, laisse évoluer un président de région dont les propos sont une HONTE pour la République?

Il serait opportun que les donneurs de leçon entament un grand ménage idéologique avant de perdre ce qui leur reste.

Je vous adresse ci-dessous, un débat que j'avais entretenu sur le blog d'un ancien conseiller municipal UMP de Fréjus. Il date de l'époque des propos scandaleux de Georges FRÊCHE.

Le clou de cette farce, ce sont quand même les propos de certains dirigeants du Parti Socialiste.

Mis à part Arnaud Montebourg qui a jugé cette acclamation « inacceptable », peu de voix au PS se sont élevées contre l'homme fort de la région. Au contraire, des lauriers lui ont été tressés.

La palme revient à Vincent Peillon, qui a estimé, dimanche au « Grand Jury » RTL-Le Figaro-LCI, qu'il « n'a pas l'once du moindre comportement ou pensée raciste » et qu'il « a fait pour la gauche, sa ville, sa région, des choses remarquables ».

Même Benoît Hamon, qui a rappelé qu'il est « celui qui avait demandé son exclusion du bureau du Parti socialiste suite à ses déclarations sur l'équipe de France de football », a affirmé vendredi sur France Inter, qu'à chaque fois que Georges Frêche « a été traduit devant les tribunaux pour ses propos, il n'a jamais été condamné ».

Comme disait François MITTERRAND, "L'histoire jugera"....




Je suis bien jeune pour avoir connu la guerre d'Algerie et ses conséquences et je pense que c'est une période de l'histoire de nos deux pays dont nous n'avons pas fini de souffrir. Néanmoins au risque de blesser Alice Denner sur la réécriture de l'histoire, il me semble que les Gaullistes ont été le seul courant politique dès la fin de la guerre (la seconde, celle qui a vu les Nazis nous occuper) à proposer des unions nationales partout, à toute les elections possibles afin de reconstruire le pays, parce que la seule obsession des gaullistes, c'etait l'interet général...

face aux propos de Freche, je ne peux répondre que je suis fier d'être français, héritier de pages nobles mais aussi sombres, c'est ça le patriotisme, c'est d'accepter l'histoire de son pays dans sa globalité et pas par compartiments. une chose est sure, je n'aurai pas voulu être résistant en 40 avec des types pareils aux manettes !!!

Enfin si la gauche n'a que ça à proposer alors qu'elle s'est faite sortir par le FN en 2002... je n'ai qu'une chose à lui dire.... Faut changer de métier


Georges Frêche : l'éternel provocateur de Septimanie. Ce n'est pas la première fois qu'il sombre dans l'empire de la honte. J'ai eu l'extreme privilège de l'avoir comme professeur à la faculté de droit de Montpellier.Une par semaine nous avions droit à ce style de propos.
Cet homme adore la polémique politicienne, et le scandale médiatique. Mais comme nous avons en languedoc une classe politique à 90 % digne du niveau zéro, personne ose lui tenir tête.

Mais je souhaite revenir sur le commentaire d'Edouard.
Septimanie n'est pas un nouveau nom imprononçable, c'est l'authentique nom de la région "romaine".
"Je fais faire simple". La région s'étendait des pyrénées au rhône, ou, si tu préféres de Perpignan à Arles. Ce fut le dernier vestige de l'Etat wisigothique
après la défaite de Vouillé (en 507

En matière historique, il faut toujours remettre les évènements dans son contexte

 


Bonjour,

en matiere historique je vous rejoins sur la justesse du terme de Septimanie qui couvre effectivement l'actuel Languedoc roussillon. Par contre, je voudrai remettre les choses dans le bon ordre... Nous sommes bien en République, Freche est censé etre élu de cette meme République... alors comment interpreter ses velleités? de maniere indépendantiste? de maniere régionaliste? il me semble qu'en 95, la presse avait pilonné les maires FN d'Orange, de Toulon et de Marignagne parce que les mairies arboraient sur leur fronton des étendards régionalistes... va peut etre falloir demander au PS de savoir pour qui et pour quoi il roule mais pour la France surement pas....


j'ai ecouté une breve au détour des informations sur la 3 hier soir

Freche est poursuivi pour avoir porté atteinte a une 'administration publique' parce qu'il avait publiquement declaré que c'etait peut etre les policiers qui avaient mis le feu aux voitures lors des emeutes de banlieue comme en mai 68!!!

ça plus un reportage où l'on voit Gremetz aggresser physiquement Robien!!!! et qui risque de lui couter l'exclusion du PCF

Au secours les bolcho-fascistes sont de retour !!!!


Ci-desssous un passionnant article publié dans le figaro aujourd'hui ....

JUSTICE Après la décision du juge d'instruction, l'UMP et les Verts réclament à nouveau la démission du président de Languedoc-Roussillon.



GEORGES FRÊCHE, le président socialiste de la Région Languedoc-Roussillon sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Mardi dernier, il a été mis en examen pour injure à caractère raciale par Stéphane Tamalet le doyen des juges d'instruction. Le 11 février dernier, Georges Frêche, avait, lors d'une manifestation publique, traité les harkis de «sous-hommes». «Vous n'avez aucun honneur», avait-il ajouté. Le magistrat a retenu ces deux termes pour fonder les poursuites parmi un florilège de déclarations incendiaires qui avaient ému la communauté des harkis puis le monde politique de toute la France, entraînant, après hésitations et contorsions, la suspension de Georges Frêche du bureau national du Parti socialiste.

Lors de sa convocation chez le juge, le président de la Région a maintenu que ces déclarations s'adressaient au petit groupe d'individus qui manifestaient et non pas aux harkis dans leur ensemble. «Je suis rassuré sur le contenu du dossier de mon client mais pas sur le sort judiciaire qu'on veut lui réserver», estime Me André Ferran l'avocat de Frêche. Pour lui, «on a volontairement et sciemment détourné la destination de ses propos. On leur donne une connotation pénale qui n'a pas lieu d'être. Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas penser que Georges Frêche est devenu une cible politique et l'objet d'une instrumentation».

Inversement, l'opposition s'est félicitée de cette décision du juge d'instruction. «Cette mise en examen ne fait que conforter la demande de démission que nous avions déposée lors de la dernière séance du conseil régional. Le drame économique, c'est que tout cela ternit l'image de la Région tout entière. Si cela continue, nous aurons une image de marque pire que la Corse», commente le député UMP Jacques Domergue, conseiller régional d'opposition.

Dimanche dernier le conseil national des Verts s'était très majoritairement prononcé, à 72% pour une motion sans équivoque réclamant le remplacement de Georges Frêche à la présidence du conseil régional et de l'agglomération de Montpellier. Faute de quoi les élus Verts Languedoc-Roussillon devraient suspendre leur participation à ses majorités à partir de début mai, dixit leur conseil national. Même si l'on voit mal les leaders du groupe régional des élus écologistes (Yves Piétrasanta et Maryse Arditi), étroitement liés au «système» Frêche, claquer la porte. Acteur d'un feuilleton politico-judiciaire rarement vu, Georges Frêche devra encore prochainement répondre devant les juges de Montpellier pour «diffamation envers une administration publique» pour s'être interrogé, en tribune publique sur le rôle des «flics» dans les incendies de voitures lors des émeutes de novembre dernier.

http://www.lefigaro.fr/france/20060325.FIG000000584_georges_freche_mis_en_examen_pour_injure_raciste.html


Quand j'écoute les débats à l'Assemblée et notamment Hollande qui ose demander à Dominique de Villepin sa démission.... lui qui n'a jamais été invité à participer à un gouvernement de gauche et a donc autant de poids pour parler que Jean-Marie le Pen en critiquant autrui mais souvenons nous de février... quand Freche traitait les Harkis de sous-hommes, une telle parole raciste et discriminatoire suffisait à la demission de ce type et pourtant il est toujours en place... et les harkis sont toujours en greve devant le siege du PS, ce qui fait tache de s'eriger en donneur de leçons sans au préalable sentir bon !


J'en profite pour vous donner des nouvelles :


• M. Georges FRECHE président (P5) de la région Languedoc-Roussillon, ancien député de l’Hérault, ancien maire de Montpellier, a été suspendu pour deux ans par la commission des conflits du PS, de ses délégations au Parti Socialiste à compter du 23 février dernier à la suite de ses propos contre les harkis. Rappelons que M. FRECHE, qui avait été suspendu du Bureau national du PS par le Premier secrétaire François HOLLANDE, dans l’attente des sanctions éventuelles (cf. “BQ” du 1 mars), a été également mis en examen pour “injures envers un groupe de personnes en raison de son appartenance ethnique, raciale ou religieuse” (cf. “BQ” du 27 mars).

Rédigé par: Olivier DUMAS | lundi 20 février 2006 à 23:33
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 01:24

MAIRIE DE SALERS                                                                            Salers, le 4 décembre  2009

15140  -   SALERS

 

(: 04.71.40.72.33

6 : 04.71.40.76.28

Email : mairie.salers@wanadoo.fr

Site : www.salers.fr

                                                                                  

 

REUNION PUBLIQUE du 4 décembre 2009

 

 

Dans le cadre de nos engagements sur la communication avec la population il convenait d’organiser la deuxième réunion publique de la mandature construite de la manière habituelle :

-          Un bilan de ce qui a été réalisé

-          Un point sur ce qui est en cours de réalisation

-          Une présentation  des projets à terme

-          Un état des associations

-          Une dernière partie consistera en un échange sous forme de questions-réponses directes

 

Un document reprenant ces informations sera envoyé aux résidences secondaires et sera à la disposition de chacun.

 

 

1 – CE QUI A ETE FAIT :

 

A)      Travaux divers :

 

-          Mise en service de la borne camping-cars financée par la Communauté de communes du Pays de Salers (CODECOM).

-          Création  d’une aire de stationnement pour les camping-cars avec aménagement paysager : 43 998 € HT (une subvention de 20000 € est annoncée par Mr MARLEIX).

-          Réfection des trottoirs de la pharmacie et de la poste : 25 000 € HT.

La partie du projet concernant le trottoir de l’hôtel Saluces sera traitée très prochainement.

-          Aménagement et éclairage du parking réservé aux résidents derrière la salle des fêtes : coût 7739.52 € (5151 € à la charge de la commune – 2588.47 € pris par le S.D.E.).

-          Les travaux nécessaires à la mise aux normes du bâtiment de l’école concernant la sécurité ont démarré (remise aux normes des dortoirs et travail de déblaiement des greniers).

De plus dans le cadre de notre intégration au programme Agenda 21, une entreprise Briviste a été sollicitée pour réaliser un bilan énergétique du bâtiment ainsi que celui de la salle des Fêtes.

-          Le projet de cave d’affinage porté par Mr THUAIRE s’est vu attribué le permis de construire et devrait démarrer incessamment, après deux modifications simplifiées du POS et l’accord de l’ABF.

-          Poursuite assidue de la mise en place du Plan Local d’Urbanisme et de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager qui a été validée en juin 2009 par la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites à Clermont-Ferrand après audition de Monsieur le Maire.

Le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est en cours de finalisation.

La ZPPAUP sera portée à la connaissance du public. A l’issue de cette enquête publique, le Conseil Municipal approuvera ces 2 documents d’urbanisme à la fin du 1er semestre 2010.

-          Achat de matériel :

§        Rééquipement complet des cuisines de l’école ; four et lave-vaisselle pour un coût de 12365 €

§        Prise en charge avec la collaboration de Monsieur Gilles VINCENT  de l’équipement informatique de l’école publique dans le cadre du programme  « l’école numérique Rurale » pour un coût de 14 000 € subvention 9000 €.

§        Achat toutounet : 715 €

§        Tables et bancs : 4 126 €

 

-          Chemin de randonnées : très à la mode et faisant l’objet de demandes répétées des visiteurs, ce projet inscrit dans notre profession de foi est avancé. Les contacts nécessaires ont été pris avec les propriétaires. Pour ce qui nous concerne, compte tenu de l’exiguïté du territoire communal, nous sommes entrain de réaliser la mise en service du parcours « chemin des Loups, Côte de Combes, Puy Salers, Les Bessades, et retour par Jarrige ».

 

 

2        – PROJETS EN COURS DE REALISATION :

 

 

 A) Eglise Saint-Mathieu : nous avons obtenu les subventions suivantes :

- 360 000 € de la DRAC,

- 144 000 € du Conseil Régional

- 23 184 €du Conseil Général

Un dossier de demande de subvention exceptionnelle a été adressé aux parlementaires.

Un appel à candidatures a été réalisé pour la sélection des entreprises susceptibles de répondre à l’appel d’offre. Ce dernier sera envoyé aux entreprises sélectionnées en début d’année. Les travaux débuteront une fois les entreprises retenues ; la durée prévisionnelle des travaux est de 19 mois. Il peut apparaitre une certaine lenteur dans l’avancement du projet. Cela est dû pour une large part à un désengagement du service de l’état ; la DRAC n’assurant plus la maîtrise d’œuvre de tels projets, la commune n’ayant la possibilité d’engager les travaux que lorsqu’elle dispose des financements requis. Il en est de même pour le service de la DDE devenu DDEA (direction départementale de l’Equipement et de l’Agriculture) qui n’assure plus les maîtrises d’ouvrage des projets d’équipement comme elle le faisait auparavant, se cantonnant toutefois à une activité de conseils. A cet égard une délibération a été prise en conseil Municipal pour renouveler la convention A.T.E.S.A.T (Assistance Technique fournie par les Services de l’Etat pour des raisons de Solidarité et d’Aménagement du Territoire)

 

 

B) Eau potable : la Mission d’Assistance à la Gestion de l’Eau (MAGE) du Conseil Général aide la commune pour les points suivants :

-          Reprise des périmètres de sécurité des 12 sources nous appartenant

-          Mise en fonctionnement by-pass des 2 châteaux d’eau

-          Traitement des eaux au château d’eau par ultra-violet complété par un traitement chloré ceci en raison de la longueur du réseau.

-          De plus nous avons fait procéder à une recherche systématique des fuites d’eau pour optimisation par le Syndicat des Eaux d’Anglards-Mauriac.

-          Dans le cadre du renouvellement du réseau de distribution de l’eau potable, nous sommes fortement incités par le Conseil Général à augmenter régulièrement le prix de l’eau (un des plus bas dans le Département)  de façon à constituer une réserve financière pour la poursuite du plan. Ceci est valable à l’échelle départementale

 

C) Agenda 21 : adhésion au programme Agenda 21 de la ville de Salers avec l’association « Notre Village Terres d’Avenir ». Cette adhésion vient potentialiser et compléter le rôle de la ZPPAUP

 

D) Installation de ralentisseurs sonores en cours à l’entrée nord de Salers (au dessus de la Jordanie) pour assurer la sécurité. De même nous envisageons l’installation d’un miroir au stop du carrefour du cimetière.

 

 

3 – PROJETS A TERME

 

A)   Halle économique : le projet intercommunal est prévu pour une réalisation en 2011 et porté par la CODECOM pour un montant de 1,2 M € hors taxes. Cependant, il faut savoir que le programmiste (cabinet Ingégram) éprouve de grosses difficultés à réaliser sa prestation. Une dernière entrevue est prévue pour décembre 2009 après des relances faites en août et septembre.

 Il va vraisemblablement se poser le problème de son remplacement.

 

B)   Aménagement des rues : concernant la réfection des pavés, nous avons reçu une subvention dans le cadre de la Dotation Globale d’Equipement des Communes d’un montant de 113 000 € et une subvention de 30 000 € attribuée par Mr MARLEIX nous permettant de commencer les travaux. Toutefois, nous avons été contraints de nous passer des services de l’architecte du projet Mr PENNERON pour plusieurs raisons :

o       Difficulté de le contacter

o       Absence de motivation avérée

o       Coût des honoraires très élevés

o       Projet ancien non soutenu par l’Architecte des Bâtiments de France.

Une solution de remplacement nous a été proposée par le pilote de notre ZZPAUP Mr WAGON qui nous présentera son projet le 10 décembre. Une décision sera prise à l’issue de cette réunion.

Les circonstances ont fait que le projet initial sera séquencé en plusieurs tranches (difficulté d’obtenir des subventions globales).

 

C)   Voirie municipale : La partie basse de la ville n’étant pas concernée par la réfection des pavés, il convenait dans un souci de cohérence de remettre en état le revêtement des rues de cette zone (Place du Château et rue du Château) et l’assainissement correspondant. Cette prestation sera réalisée par l’entreprise Bergheaud. Son financement sera inscrit au budget  2010. Un certain retard a été apporté à la réalisation de ce travail qui s’effectuera en début d’année.

 

D)   Cités de Caractère : le programme existe toujours

o       Pour les particuliers, les déclarations préalables obligatoires doivent être déposées en Mairie. Elles donnent droit après examen par l’ABF à des subventions de :

·       10% pour les toitures lauzes,

·       20 % pour les travaux sur façades,

o       Pour les travaux d’aménagement publics : le programme de mise en valeur du chemin des Loups a été mis au point et devrait être réalisé pour l’été 2010 avec l’aide de 40% du syndicat d’Electrification. Le retard apporté à la réalisation de ce projet ne nous est pas imputable (la personne chargée de sa rédaction a été contrainte de reprendre son travail).

o       Signalétique Salers intra muros : sa révision est impérative et souhaitée par l’association des plus Beaux Villages de France qui s’attache aux améliorations que l’on peut y apporter. Néanmoins une concertation avec les commerçants et la population apparait souhaitable pour en définir les modalités précises qui seront prescrites pour partie par le Parc des Volcans d’Auvergne en collaboration avec le CAUE (conseil en architecture, urbanisme et environnement). A ce sujet une visite récente de Marie FAUCHON (Parc des Volcans) a eu lieu en Mairie. Une réunion publique avec les personnes concernées sera fixée courant janvier.        

 

E)    Extension de la maison de retraite : la procédure suit son cours après avoir été recadrée correctement, le projet est porté par l’EHPAD.

 

4 – COMMUNICATION – VIE COMMUNALE :

 

·        Camping : la gestion des chalets a été transférée des « Gites de France » à « Chalets Découverte », elle sera effective à compter du 01/01/2010. Suite au défaut de conception des chalets, l’entreprise Pierre & Bois effectue après expertise les réparations nécessaires (terminées hier). Les dépenses correspondantes sont prises en compte par les assurances.

·        Site Internet : le site internet de la Mairie de Salers www.salers.fr mis en place par Madame Allaire et Patrick Berger a été consulté 75 fois par jour en août 2009 au plus fort de la saison.

·        la fête du casse-croûte avec la participation de Jean-Luc PETITRENAUD a permis une bonne promotion de la ville au travers d’Europe 1 et deTV 5. Cette manifestation était portée par l’Office de Tourisme avec la collaboration étroite de la ville.

·        Jumelage entre la ville de Salers et Bourg-sur-Gironde vraisemblablement prévu pour fin mai 2010 et avec la ville d’Hollokô lors de la manifestation des Sites du Goût 2010. Après notre voyage en Hongrie nous allons recevoir nos homologues pour le marché de Noël 2009.

·        Mur de l’Echelle : la mairie a gagné le procès en référé, un appel reste possible, toutefois, il serait assorti d’une astreinte importante.

·        Montgolfière : la parole est donnée à Mr Alain PIROT.

·        Participation au congrès des Maires de France (Patrick BERGER, Cédric TARTAUD-GINESTE)

·        Participation à l’ANEM : Mr Jean MALTCHEFF sous la présidence de Monsieur JARLIER

·        Participation à la Commission Notoriété de l’Association des Plus Beaux Villages de France : Jean MALTCHEFF

 

·        Ramassage scolaire : la commune n’est plus organisatrice en premier. Le transporteur LAVERGNE d’Aurillac a remporté le marché pour l’année scolaire 2009-2010.

 

·        A la demande de parents d’élèves, une garderie a été mise en place le soir après la classe jusqu’à 18 heures.

 

·        Deux nouveaux gendarmes ont intégré la brigade ; l’adjudant- chef AUDIBERT et le major GAUBERT.

·        Deux départs en retraite : Mme Marinette ROUIRE et Mr Paul MAGNE. Madame ROUIRE a été remplacée par Patricia ANCELET (voie de mutation). Une réflexion est menée quant au devenir du poste laissé vacant par Paul MAGNE. Nous étudions la possibilité d’embauche d’un employé communal polyvalent.

·        Nous allons signer un contrat saisonnier avec un agent de surveillance de la voie publique

 

 

 

 

5 – VIE DES ASSOCIATIONS : 

 

-          Le Comité des Fêtes a organisé avec succès deux manifestations en 2009 :  

Le marché de noël fin 2008

Le Marché des Potiers

L’Association sera réorganisée fin 2009. Une solution est à l’étude consistant à la création d’une association pour chacun des 2 événements.

-          Le Site du Goût : le problème financier de la location du chapiteau 18900 € hors TVA constitue une charge très lourde. Il est envisagé une mutualisation par la Mairie avec répartition de cette charge aux associations concernées. La visite de Monsieur MARLEIX et de Mr Jean SARKOZY a contribué à mieux faire connaitre l’existence de cette manifestation.

-          L’association de la Fête Chasse et Nature : toujours très bien organisée remporte chaque année un très vif succès.

-          La Pastourelle se suffit à elle-même, nous n’en parlerons pas davantage.

-          Le groupe folklorique « la Sagranière » : nous allons essayer de l’impliquer dans notre projet de jumelage avec les hongrois.

-          Club du 3ème Age : le repas du 11 novembre a été un grand moment de convivialité.

-          Amicale des Sapeurs-Pompiers : la mairie renouvelle sa proposition d’inscription sur le site internet. A noter leur participation au Téléthon organisé par Anglards- de -Salers.

-          L’Amicale Laïque  contribue toujours à l’animation de la vie locale par l’organisation de la Foire à la Brocante

-          Le Comice Agricole en charge de l’organisation de la fête de la vache et du fromage organise toujours avec succès cette manifestation incontournable de la vie estivale locale.

-          La Société Historique du Pays de Salers présidée par notre collègue Cédric TARTAUD-GINESTE nous a fait parvenir en Mairie par les soins de Melle Isabelle FERNANDEZ une étude très intéressante sur la famille sagranière « des Vernhes » qu’elle a réalisée.

 

6 – VIE CULTURELLE

 

-          L’exposition des peintres à la chapelle de l’EHPAD suscite toujours un grand intérêt pour nos visiteurs.

-          En 2010 il  est prévu une exposition des œuvres de l’aquarelliste Monsieur DELTEIL à la salle des Fêtes durant l’été.

-          Un projet d’exposition de dessins humoristiques (idée de Mr LAGANE) pourrait être accueillie dans Salers.  

-          Le Musée de Salers : la remise en activité du Contrat Aidé a permis l’ouverture du musée en 2009. Par rapport à 2008, il a été constaté une augmentation de la fréquentation de 2% et une augmentation des recettes de 8% due  en grande partie par l’augmentation du prix du billet. Son exploitation sera de nouveau possible en 2010 dans la mesure où le contrat aidé pour le poste de guide du musée est reconduit. Une salle sera en principe réservée pour une exposition permanente à l’occasion des 125 ans de la distillerie de la Salers. Certaines œuvres de l’église pourraient également être exposées au musée pendant les travaux de l’église.

 

 

 

 

 

CONCLUSION :

 

Ce travail s’effectue toujours grâce à une équipe aussi soudée, motivée, présente, consciente de son rôle.

Nous continuons à le faire avec comme ligne directrice les engagements pris dans notre profession de foi initiale et dans le souci exclusif des intérêts de la Cité et de ses habitants. Certes, il reste encore beaucoup à  accomplir mais je pense néanmoins pouvoir dire que nous avons bon espoir d’atteindre nos objectifs, malgré une conjoncture que l’on a connue plus favorable en d’autres temps.

J’espère par ailleurs que vous voudrez bien nous pardonner quelques erreurs ou imperfections dans la gestion de la communication : cela est dû plus à de la  maladresse qu’à une quelconque mauvaise volonté.

Je vous remercie de l’attention que vous avez bien voulu nous prêter et je vous donne rendez-vous pour les vœux du nouvel an début janvier dans ces mêmes lieux.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 23:38

Nous venons de recevoir cela de l'Institut Franco-Hongrois de Budapest:

Hongrie : Investissement d’un milliard à Hollókő


Hollókő, commune du département de Nógrád, va créer un parc sur le thème des contes populaires.

Le coût de l’investissement est estimé à un milliard de forints.

En décembre prochain, Hollókő présentera une candidature afin d’obtenir une subvention  pour la réalisation du projet.

Si la candidature s’avère fructueuse, les travaux pourront débuter en été 2012.

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Jumelage - Relations Internationales
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 12:05





Le Prochain Conseil Municipal de Salers se déroulera le Vendredi 27 novembre 2009 à 20H30 en Mairie.

L'ordre du jour appelle l'étude des points suivants:


Le Tarifs des Régies pour 2010
Un Débat sur le Projet d'aménagement et de Développement Durable dans le Cadre du PLU
Une réflexion sur le Personnel Communal
Des Questions diverses








Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 11:58

Sans commentaires, je vous laisse prendre connaissance de cet article paru dans le Monde d'aujourd'hui.



http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/2009/11/24/collecter-par-telethon-est-20-fois-plus-cher-que-par-limpot/




24 novembre 2009

image-ouverture-microscope.1259031952.jpg

Merci à Pierre Bergé. Sans lui, la télévision publique aurait diffusé le téléthon 2009 comme chaque année depuis 1987. Sans se demander si l’indispensable lutte contre la myopathie bénéficie du meilleur financement. Or on en est loin.

Si l’impôt se substituait au téléthon, le coût de la collecte d’argent serait vingt fois moins cher. On prélèverait d’ailleurs moins, puisque le téléthon draine chaque année bien plus qu’il n’en faut. C’est ainsi que sa créatrice, l’Association française contre les myopathies (AFM), accumule des réserves financière qui la transfigurent. Elle est de moins en moins un collecteur de la générosité publique et de plus en plus un fonds de placement.

L’AFM se plait à souligner son ratio d’excellence – apparemment. Pour 100 euros collectés, elle n’en dépense pas plus de 20 en frais de collecte et en frais de fonctionnement. Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait exact. Beaucoup de frais de rapport-afm-parce-que-navons-rien-a-cacher.1259032254.jpgcommunication, qui contribuent directement à favoriser la collecte, sont comptabilisés en frais de missions sociales, soulignait la Cour des Comptes dans le rapport qu’elle consacra en 2004 à l’Association française contre les myopathies.

En outre, tous les frais du Téléthon ne sont pas comptabilisés. L’AFM ne finance qu’un tiers des émissions de télévision. Quant aux frais des opérations régionales - la fameuse « force T » -, ils sont purement et simplement oubliées, soulignait le Cour des Comptes.

Mais admettons qu’il n’en coûte que 20 euros à l’AFM pour en collecter 100. Mieux vaudrait tout de même recourir à l’impôt. Il en coûterait vingt fois moins : 0,97 centimes cout-de-la-collecte-en-des-recettes-fiscales.1259032602.pngtrès exactement selon les données de l’OCDE pour l’année 2007. Notons au passage que l’administration fiscale française, si souvent décriée, coûte moins cher qu’on ne le croit. Elle est d’un coût moyen, au sens propre : quatorzième sur vingt-neuf au classement mondial.

Revenons à l’AFM. Collectant grâce au Téléthon bien plus qu’elle ne peut en dépenser, elle accumule des réserves devenues gigantesques. Début 2008, selon le rapport annuel de l’association, les ressources non utilisées des exercices antérieurs atteignaient déjà 97,767 millions d’euros. Cette masse, accrue du résultat de l’exercice 2008, dépassait 101 millions d’euros début 2009.  C’est à peu de choses près ce qu’a rapporté le dernier téléthon (1).

Bref, l’AFM est aujourd’hui en mesure de supporter un téléthon sans aucun dopierre-berge.1259032927.jpgnateur.  Cela n’affecterait pas ses activités.

Jusqu’où cette réserve financière grandira-t-elle ? Bonne question que la Cour des Comptes posait en 2004 : « La Cour constate que l’AFM n’a jamais indiqué dans les documents qu’elle publie quel est, selon elle, le niveau optimal de fonds associatifs et réserves qu’elle doit atteindre afin de faire face à une éventuelle baisse des ressources du Téléthon ».

Si la lutte contre les myopathies était financée par l’impôt, la question ne se poserait évidemment pas.

___

(1)    104,9 millions d’euros.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 21:09

 

 
Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 27 novembre 2009
 
Tous les membres du Conseil Municipal sont présents
 
Rappel de l’ordre du jour :  
 
-        Tarif des régies 2010
-        PLU : débat sur le projet d’aménagement et de développement durable
-        Personnel communal
-        Questions diverses
 
1 – Tarif des régies 2010 : voir tableau ci-joint (à venir)
 
2 – Plan Local d’Urbanisme : Mr le Maire demande aux Conseillers Municipaux de prendre connaissance du projet d’aménagement et de développement durable. Ce dossier sera revu lors de la réunion du 10 décembre prochain pour être intégré au Plan Local d’Urbanisme.
 
3 – Personnel Communal : Mr le Maire indique au Conseil Municipal qu’il est indispensable de disposer d’un agent assermenté chargé de la surveillance des parkings et du respect des arrêtés municipaux relatifs au stationnement et à la circulation. IL propose de laisser vacant le poste d’agent d’entretien libéré par le départ en retraite de Mr Paul MAGNE fin décembre et d’embaucher un contractuel qui assurerait les fonctions de police municipale. Il informe le CM qu’il a eu un contact avec un retraité de la gendarmerie intéressé par ce poste et propose à la commission des délégués du personnel de le rencontrer – Le Conseil Municipal accepte.
Michel Senaud signale que des travaux d’entretien sont à faire sur les bâtiments communaux (peinture en particulier) et indique qu’il serait souhaitable d’avoir un agent polyvalent. A suivre
 
4 – Adhésion au Comité National d’Action Sociale : Mr le Maire indique au CM que l’article 71 de la loi N° 2007-209 du 19 février 2007 relative à la fonction publique territoriale vient compléter les dépenses obligatoires fixées par le code général des collectivités territoriales en prévoyant que les dépenses afférentes aux prestations sociales ont un caractère obligatoire pour les communes. Il propose donc d’adhérer à cet organisme à compter du 1er janvier 2010. Le Conseil Municipal accepte.
 
5 – ATESAT : Mr leMaire rappelle que la collectivité bénéficie actuellement de l’assistance technique fournie par les services de l’Etat pour des raisons de solidarité et d’aménagement du territoire (ATESAT). Il indique que la convention arrive à échéance en avril 2010 et invite le Conseil Municipal à se prononcer sur le principe du renouvellement en sachant que les caractéristiques des nouvelles missions incluses dans l’ATESAT seront présentées prochainement par les services de la DDEA. Le Conseil Municipal est d’accord sur le principe du renouvellement de la convention.
 
6 – Subvention chorale « Pass’moi l’Sol » : Mr le Maire indique au CM que la chorale « Pass’moi l’Sol » a séjourné une semaine au camping municipal en faisant des animations au camping et en donnant un spectacle Place Tyssandier d’Escous. En contrepartie de ces prestations, l’association demande à ce que les frais de SACEM soient pris en charge par la commune. Le Conseil Municipal accepte de verser une subvention exceptionnelle de 90 € à l’association.
 
7 – Frais de mission du voyage en Hongrie : Mr Maire rappelle au Conseil Municipal sa délibération du 14 octobre dernier ayant pour objet la prise en charge des frais engagés pour le voyage en Hongrie dans le cadre du projet de jumelage. Il indique que les frais s’élèvent à la somme de 1357 €. Le Conseil confirme son accord pour rembourser cette somme aux intéressés.
 
8 – Musée : Mr le Maire indique au Conseil Municipal que bien qu’elle se soit légèrement améliorée, la situation financière du musée ne fait pas apparaitre d’excédent suffisant pour payer toutes les dépenses et que la Présidente sollicite la prise en charge par la commune des frais d’assurance. Le Conseil Municipal accepte. Monsieur BERGER s'abstient.
 
9 – Service Intérim du Centre de Gestion : Mr le Maire indique au Conseil Municipal qu’il y a lieu de prendre une délibération pour autoriser le Maire à faire appel au service d’intérim du centre de gestion en vue de recruter tout agent nécessaire au bon fonctionnement des services dans le cadre de l’article 3 de la loi du 26.01.84. Il précise qu’il devra faire appel à ce service dés le mois de janvier pour le remplacement d’un agent devant subir une intervention chirurgicale entrainant un mois d’arrêt de travail. Le Conseil Municipal accepte.
 
10 – Grange Combe-Servières : Mr le Maire indique au Conseil Municipal que suite à l’arrêté de péril pris à l’encontre de la succession COMBES-SERVIERES, un expert a été nommé par le tribunal administratif. Ce dernier souligne le caractère d’urgence des mesures à prendre et indique : je cite « si des mesures de réparation de cet immeuble ne sont pas entreprises à court délai par ses propriétaires, sa dégradation ne pourra que se poursuivre en s’accélérant et qu’il y a aura alors lieu d’en envisager la démolition pure et simple ».
 
Mr le Maire invite le Conseil Municipal à la réunion d’information publique qui aura lieu le vendredi 4 décembre prochain à la salle des fêtes.
Françoise TOUZAIN pense qu’il serait préférable d’éditer un bulletin municipal. Mr le Maire indique que cela représente beaucoup de travail et qu’il faut surtout veiller à ne pas se répéter. Il propose à Françoise TOUZAIN de s’occuper de la rédaction.
Cédric TARTAUD-GINESTE propose de confier la réalisation du bulletin à un professionnel qui se chargerait de trouver un financement par le biais d’encarts publicitaires.
Aucune décision n’a été prise à ce sujet.
Il a été également décidé de fixer la date de la cérémonie des vœux au 9 janvier.
 
 
 
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 08:45

Comme tous les ans, Brive-la-Gaillarde accueille son Salon du Livre Contemporain. Vous pourrez y retrouver tous les auteurs en vogue, c'est l'occasion de penser également à vos cadeaux de fin d'année.

Vous pourrez assister à des rencontres entre écrivains, des forums, conférences ou écouter des lectures organisées au cinéma "Le Rex".  Cette année, la ville de Brive-la-Gaillarde a souhaité associer le talents des écrivains libanais à la Foire du Livre. Les rencontres organisées durant ces trois jours permettront au public de mieux connaître ce pays, ses mystères mais aussi ses drames. Des rencontres auteurs/classes sont proposées aux enfants et pour les plus jeunes des animations ludiques sont organisées à travers des lectures ou des ateliers de créations artistiques.

Le Président Jacques Chirac sera également présent sur le salon pour le lancement du premier tome de ses mémoires "Chaque pas doit être un but " qui sort demain dans les librairies !

Bon salon !

http://www.foiredulivre.net





 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 21:13
Réunion de la séance du 14 octobre 2009
 
 
Rappel de l’ordre du jour :  
 
-        Bilan des régies
-        Avenant travaux aire de stationnement des camping-cars
-        Eclairage public aire de stationnement des camping-cars
-        Programme « Cités de caractère »
-        Adhésion « chalets découverte »
-        Travaux restauration intérieure église
-        Questions diverses
 
1 – Bilan des régies : Monsieur le Maire donne lecture d’un premier bilan des principales régies. La régie des parcs de stationnement est en augmentation par contre celle du terrain de camping est en baisse. Devant les chiffres, Mr le Maire propose au Conseil Municipal de revoir la gestion du camping et de réfléchir à une mise en gérance.
Il indique qu’une nouvelle réunion aura lieu en novembre pour fixer les tarifs des régies pour l’année 2010.
 
2 – Aire de stationnement des camping-cars : Mr le Maire indique qu’il y a lieu de passer un avenant avec l’entreprise RMCL pour des travaux supplémentaires de drainage qui n’étaient pas prévus au marché initial. Une délibération doit être prise pour confier les travaux d’éclairage public au Syndicat départemental d’Energie ; les travaux s’élevant à 19 176.79 € sont financés à 40 %par le syndicat départemental d’Energie, la participation communale est de 12763.15 € répartie sur les budgets 2010 et 2011. Le Conseil accepte.
 
3 – Programme « Cités Auvergnates de Caractère » : Mr le Maire présente les dossiers des particuliers qui peuvent prétendre à la subvention d’aide au bâti privé. Les bénéficiaires sont les suivants :
-        Toiture : FAURE Jean-Louis 
-        Travaux peinture :
       LESCURE Jean 
       SIRIEIX Marguerite 
       BORNE Marguerite                 
-        Travaux ravalement de façade :
       ROBERT Pierre 
       BERGER Patrick 
 
4 – Promotion et commercialisation des chalets : elle sera confiée à l’association « Chalets Découverte ». Le Conseil décide également de mettre les chalets en location toute l’année.
 
5 – Travaux restauration intérieure de l’église : Mr le Maire informe le Conseil Municipal que l’appel à candidatures a été lancé, la limite de dépôt est fixée au 21 octobre. Une réunion est prévue en novembre avec les services concernés pour le lancement des travaux.
 
6 – Ecole : Bilan rentrée scolaire :
-        Suite à une réorganisation du RPI Salers- Saint-Bonnet notre effectif propre est en hausse
-        Remplacement du matériel de la cuisine (bloc de cuisson et lave-vaisselle)
-        Introduction de produits Bio à la cantine (riz, pâtes, lait)
 
Mr le Maire présente la demande de parents d’élèves qui souhaitent la mise en place d’une garderie du soir. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide de mettre ce service en place à compter de la rentrée des vacances de Toussaint, ce service sera assuré les jours de classe jusqu’à 18 heures, il sera gratuit de même que la garderie du matin.
7 -  Personnel communal :
-        Mr le Maire confirme que Madame ROUIRE Marinette a fait valoir ses droits à la retraite à compter du 1er novembre 2009, elle sera remplacée par Mme ANCELET Patricia qui a assuré le remplacement de Mme ROUIRE pendant son congé de longue maladie, à la satisfaction du personnel enseignant et des parents d’élèves. Elle sera embauchée à compter du 1er novembre à raison de 33 heures hebdomadaires.
-        Mr le Maire propose au Conseil Municipal d’augmenter le temps de travail de Mme APCHE car la réorganisation du RPI a entrainé une augmentation du nombre des repas à la cantine et elle devra également assurer une ½ heure de garderie du soir. Le Conseil Municipal accepte.
-        Mr le Maire fait part du départ en retraite de Paul MAGNE au 31 décembre. Des candidatures spontanées sont arrivées en Mairie, le Centre de Gestion nous a également envoyé des CV. Mr le Maire propose de faire une réunion spéciale avec les délégués au personnel communal.
 
8 – Sécurité entrée du bourg Route de Néronne : Mr le Maire présente le devis établi par les services de la DDEA concernant la mise en place d’un panneau de limitation de vitesse et une signalisation au sol afin de sécuriser l’entrée de Salers au lieu-dit « La Jordanie ». Le devis s’élève à la somme de 975 € hors TVA. Le Conseil municipal l’accepte.
 
9 – Vente de la Maison de Flogeac : Mr le Maire donne lecture de la lettre de Maître DESOUTTER, que nous informe de la mise en vente de l’immeuble sis place Tyssandier d’Escous appartenant à Mr de LAURIERE. Compte tenu de la situation de l’immeuble et de l’intérêt historique qu’il représente, le notaire souhaiterait savoir si la commune est intéressée par son acquisition. Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide de ne pas donner suite à cette proposition compte tenu de l’état d’entretien de l’immeuble.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article