Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 00:00

Le site Reussir 15 (que j'ai omis de mettre dans les liens, oups !) consacre un bel article à la revue "L'Union du Cantal", je vous le retranscris ici dans son intégralité

 

"L´Union du Cantal" fête son 60e anniversaire. C´est en effet le 3 mars 1946 que paraissait le premier numéro du "Paysan du Cantal", devenu "L´Union agricole et rurale" en 1982, puis "L´Union du Cantal" en 2003.
 
La première Une du Paysan du Cantal en 1946.
La première Une du Paysan du Cantal en 1946. - © L'Union du Cantal

Le monde paysan a toujours eu le sens de l´organisation. Il a su, notamment après la 2e guerre mondiale, mettre sur pied toutes les structures nécessaires au développement de l´agriculture, y compris un outil de communication, sous la forme d´un journal : le premier numéro du "Paysan du Cantal" est paru le 3 mars 1946, il y a tout juste 60 ans. La profession agricole se dotait ainsi d´un outil qui a accompagné l´extraordinaire développement de l´agriculture cantalienne et n´a cessé d´évoluer avec elle. Si bien que, malgré la diminution de la population active agricole, le journal a réussi à conserver et faire progresser son lectorat, en ouvrant son contenu à l´actualité départementale et à la vie locale, ce qui lui a permis de capter de nouveaux lecteurs et d´élargir son audience bien au-delà de la sphère agricole.

 

Une stratégie d'ouverture

"Un journal paysan fait pour les paysans par des paysans", proclamait le premier éditorial. Porté par les organisations professionnelles agricoles, le journal a été directement géré par la FDSEA jusqu´en 1970, date de la création d´une société d´édition indépendante et de l´embauche des premiers salariés. En 1982, le journal change de nom pour devenir "L´Union agricole et rurale". Parallèlement, un réseau de correspondants locaux est créé, puis le titre deviendra bi-hebdomadaire en 1985. A l´époque, les dirigeants du journal avaient fait le constat que les agriculteurs du département n´avaient souvent que "Le Paysan" comme source d´information, et qu´ils avaient certes besoin d´informations sur leur métier, mais aussi sur leur environnement économique, politique, social, culturel dans un milieu rural dont ils restent des acteurs essentiels, au-delà de leur métier, mais qu´ils doivent apprendre à partager avec d´autres. L´agriculture s´ouvrait, son journal aussi : le changement de titre manifestait clairement la volonté de faire de ce média un trait d´union entre tous les ruraux et tous les Cantaliens. Cette stratégie d´ouverture a conduit à une nouvelle évolution du titre qui, en 2003, est devenu "L´Union du Cantal". Dans le même temps, le journal modernisait sa maquette et ses outils, au prix d´un important effort de formation et de professionnalisation de son personnel.

200 correspondants locaux

Aujourd´hui, L´Union est diffusé deux fois par semaine (le mercredi et le samedi) auprès de 8 000 abonnés. Son lectorat est composé à 80 % d´agriculteurs actifs (95 % des exploitations agricoles du département sont abonnées). La part du lectorat "non agricole" atteint 20 % et ne cesse de croître. Il est devenu le 2e journal du département en nombre d´abonnés derrière le quotidien régional. Selon les enquêtes lectorat réalisées ces dernières années, L´Union, qui est également diffusé en kiosques, est lu par plus de 40 000 lecteurs. L´Union emploie actuellement 14 salariés, dont 7 journalistes répartis sur tout le département (Aurillac, Mauriac, Saint-Flour). Il dispose de son propre atelier PAO (Publication assistée par ordinateur) qui réalise à Aurillac la mise en page du journal (2 400 pages produites chaque année), pour être imprimé ensuite sur les rotatives de L´Eveil au Puy-en-Velay. Il s´appuie sur un réseau de 200 correspondants locaux bénévoles dans autant de communes. L´Union traite aujourd´hui de tous les sujets qui font l´actualité du département : informations économiques, sociales, politiques, culturelles, sportives…

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article

commentaires

Tartaud-Gineste Cedric 14/05/2007 21:47

Coucou,Je vais regarder dans mes archives, je sais que je l'avais récupéré sur le web, sinon au pire des cas tu files illico aux AD - par contre tu as de meilleurs yeux que moi, je lis difficilement Bardet ? c'est ça? et ensuite Espinasse ?Félicitations en tout cas pour le soin que tu prends à découvrir mon site?CordialementCédric

Lightman 14/05/2007 21:42

Waaaa c'est un collector ça !! Tu l'aurais pas en un poil plus grande cette image ? je vois mon patronyme dans l'encadré "conseil fédéral" et j'aimerais savoir à quel membre de ma famille rattacher ce nom ! :-)(colonne de droite, deuxième ligne en partant du haut... )

Anne Marie Engler 15/11/2006 20:44

Je suis ravie de découvrir votre blog ,je viendrais m'y promener demain !