Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 17:31

Roger-BESSE-Voeux-2008.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Soutiens à la candidature
commenter cet article

commentaires

colombe 22/02/2008 00:36

merci de votre prosition mais je prefere ne pas vous donnez mon émail, afin de garder mon anonymat. Et effectivement ensemble on peut changer le monde, il faut y croire!!!Pleins de bonnes choses pour Salers avec vous à la tête.  

Cédric TARTAUD-GINESTE 22/02/2008 01:19

Colombe,Je comprends votre choix et je le respecte. Si vous êtes électrice à Salers, vous aurez tous les documents, donc pas de souci.Merci de la confiance que vous me témoignez. Je souhaite vraiment que le destin de Salers et le mien nous croisions dans les semaines à venir, pour le meilleur de chacun des deux.A votre disposition, 

colombe 19/02/2008 19:34

Merci de votre réponse et je serais à l'écoute des résultats dés le 9 Mars. Toutefois j'espére voir dans quelques temps votre programme. 

Cédric TARTAUD-GINESTE 21/02/2008 10:21

Merci de l'intérêt que vous portez à ma candidature.Reglementairement, le programme sera adressé à chaque électrice et électeur de Salers, et mis en ligne sur le site www.salers2008.com; je pourrais sans aucun problème vous l'adresser par mail si  vous souhaitez en avoir une copie numérique, il vous suffit juste de m'adresser un courriel à l'adresse contact@salers2008.com.Bien évidemment, je souhaite la victoire de ma candidature, le contraire serait abérrant. Mais je la souhaite surtout pour Salers. J'ai toujours été sensible à une citation de l'Abbé Pierre: "Ensemble, on peut refaire le monde".Bien à vousCédric

colombe 17/02/2008 17:48

Monsieur,votre analyse me parait interressante, mais par pitié ne faite de salers une ville comme l'on peut voir sur la région aquitaine (sans vie et un surpeuplement dans la période estivale), je fais allusion à la délégation de gestion dont vous parlez. Toutefois l'idée d'un cheminement piéton me parait interressant ce qui permettrait un accés facilité et agréable aux commerçants. J'espére que vous serez soutenu dans votre démarche qui pour moi doit passer par une analyse de circulation de la ville.Merci de votre réponse

Cédric TARTAUD-GINESTE 18/02/2008 01:24

Madame,Merci de votre point de vue, soyez assurée que l'interactivité d'un blog permet d'enrichir le débat; ce dont nous avons cruellement besoin dans des territoires ruraux.Si vous saviez combien je vous rejoins dans votre désir de ne pas faire flotter Salers d'un pic de population à un désert social. Je me permets néanmoins de vous rappeler que c'est la situation actuelle.Salers doit s'apprécier sous deux angles, celui d'être à l'écoute des Sagranières et des Sagraniers (en terme d'aménagements, de besoins et surtout d'écoute). Et Salers doit aussi oser entrer dans le XXIème siècle avec un politique ambitieuse d'activités étalées sur l'ensemble de l'année.La délégation de gestion est aujourd'hui une pratique courante dans le domaine des marchés publics. Elle vise simplement à amener les financeurs privés dans l'investissement d'infrastructures que la collectivité récupère à la fin de la concession. La commune ne voit forcément de retour financiers immédiats mais elle ne débourse rien en investissement ni même en fonctionnement. On peut proposer toutes les idées, l'étude du budget d'une collectivité est une étape nécessaire et donne un fil conducteur cohérent.Je connais un peu la région aquitaine pour avoir passé de nombreux étés entre le Cantal, la Charente maritime et Archachon ville d'hiver; je vois les points sur lesquels vous marquez et je vous retrouve.Salers a un charme naturel; Salers est un héritage incomparable; l'angle d'approche doit être l'héritage historique, en tant que thésard en histoire, je ne peux pas être insensible un instant à la nécessité de mettre le sens de cette ville au coeur de toute décision.Merci de saluer cette réflexion sur les sentiers et la création de liaisons douces, j'en parlai justement ce matin avec un dame de Salers qui m'indiquait les anciens sentiers disparus...J'espère que je serai soutenu, j'éspère que les Sagranières et les Sagraniers (et je n'en doute pas) feront massivement confiance à mes propositions et à ma détermination pour les faire aboutir.La circulation fera l'objet d'un développement exhausitf qui sera nécessairement lié à la pietonnisation, les sentiers ainsi que le système de stationnement.Très cordialement,

colombe 16/02/2008 15:21

j'ai parcouru avec attention vos différentes prpositions pour Salers, l'une d'elle m'enchante à savoir les arts de la rue avec l'idée d'une association des commerçants. Par contre le point noir de Salers est le stationnement, pour y venir régulièrement pendant les mois d'été, il est toujours difficile de s'y garer, et encore plus les jours de marché.Que compter vous faire pour remédier à ce problème.

Cédric TARTAUD-GINESTE 16/02/2008 18:18

Madame, Merci de l'attention que vous portez à ma déclaration de candidature ainsi qu'à l'avenir de la cite de Salers.Afin de pouvoir vous répondre avec concision, je souhaitai porter à votre attention qu'une association des commerçants existe mais est actuellement en sommeil.Nous sommes à une époque où les territoires doivent raisonner avec le principe de mutualisation et de participation. Une initative visant à relancer les Arts de la rue, notamment en associant Salers sur le plan du Théatre du rue d'Aurillac en ayant un regard sur les postulants qui animeraient notre cité touristique est essentielle. Une association des commerçant qui s'investisse, de concert avec la municipalité pour assurer la promotion d'une telle activité est avant tout le gage d'une dynamique renouvelée entre adminisation, politique et pouvoir économique. Bien au dela de cette activité précise, la perspective d'un salon du livre et d'un marché de noël doit être l'occasion de proposer, sur le long terme, une activité sociale et économique à Salers en tout temps de l'année, répondant à différents publics (les touristes l'été et les habitants du Massif Central, à l'automne et à l'hiver). L'absence d'un marché de Noël, alors que c'est le coup médiatique de certains villages alsaciens, doit etre résolue faire appel à des producteurs, commerçant et artisans des alentours, de Corrèze, d'Aveyron, du Puy de Dôme etc ... afin de proposer des produits qui permettent de rythmer les saisons sans que nous ayons une "pointe" estivale et plus rien l'hiver.Ce genre de projet, doit bien évidemment associer les commerçants par le biais d'une association mais également la Codecom de Salers, afin de répartir les dépenses (notamment l'investissement de petits chalets).J'aimerai que vous précisiez votre propos concernant le stationnement? La voiture est un réel problème. Des dizaines de villes et villages en France réflechissent et agissent pour faire que l'intra muros soit un espace agréable et chatoyant; c'est le minimum qu'il faut réaliser à Salers. Il existe autour toute une rocade qui propose des centaines de places de stationnement, je conviens sans retenues que le marquage au sol laisse à désirer pour éviter d'assister à un capharnaum l'été. Néanmoins, je ne préconiserai pas l'extension de zones de parking, j'orienterai plutôt vers un aménagement du parking de la descente de Saint-Paul par un concession ou un "bail emphythéotique" à une société privée, proposant en contrepartie des aménagement urbain afin de ne pas grever les finances de la communes, ainsi qu'un système de badge pour ceux qui justifient d'une raison sociale à Salers et d'une piétonnisation de la ville.Je m'arrête là, je suis très bavard :-)C'est à vousCordialement