Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 19:30
L'inauguration  du Salon du Site du Goût de Salers pour l'année 2009 n'aurait pu attendre un "parrain" plus original que... Jean SARKOZY, Conseiller général du Canton de Neuilly-Sud et Président du Groupe UMP du Conseil Général des Hauts-de-Seine.

Dans un style rappelant Jacques CHIRAC, le jeune élu s'est pris au jeu de la viste des stands proposant des produits du terroir des plus en plus variés. Il a d'ailleurs particulièrement apprécié et a été apprécié par ses interlocuteurs.

Un bel excercie réussi envers la France qu'il qualifie lui-même de "France qui a de la profondeur, qui a une âme, une odeur, une saveur".

Bon courage au jeune élu et que toute la génération montante suive cet exemple.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 22:30

Quelques hôtes de grande marque pour un site du goût non moins prestigieux, c'est ce que Salers offrira vendredi 1er mai aux habitants, touristes et curieux qui feront le déplacement pour profiter du salon gastronomique annuel "Site du Goût".

Nous aurons ainsi l'occasion de croiser Monsieur le Ministre Alain Marleix, Secrétaire d'Etat aux Collectivités Territoriales et Monsieur Jean Sarkozy, Conseiller Général du Canton de Neuilly-Sud et Président du Groupe UMP au Conseil Général des Hauts-de-Seine.

Jean Sarkozy est entré en politique en suivant les traces de son père, après des tractations houleuses lors des dernières municipales de Neuilly, Jean Sarkozy est finalement élu Conseiller Général, l'un des plus jeunes de France.


Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 11:54
Maurice DRUON, secrétaire perpetuel de l'Académie française de 1985 à 1999, auteur de la plus grande adaptation romancée de l'histoire de nos rois de France, les "Rois Maudits", portant sur la décadence des derniers Capétiens directs, est décédé hier à 91 ans.

Au-delà de l'homme que les proches pleurent, la France perd un pan de son âme. Neveu de Joseph KESSEL, DRUON avait participé à la rédaction du Chant des Partisans et avait rejoint les Forces Françaises Libres en 1942.

Notre langue est en deuil aujourd'hui, notre conscience nationale est en berne, saluons ici bas, avec déférence, le cortège funèbre d'un Grand parmi les héros, d'un passionné de la France qu'aucune embûche n'a jamais stoppé.




Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 02:16

Je vous en ai parlé, ces dernières semaines, de curieuses images circulaient dans le Cantal. Des www sur fond blancs se promenant sur ça et là. La Voix du Cantal s'en est même fait l'écho récemment.

Cette campagne obscure, n'avait comme but que d'amener une réflexion incitative à penser à une nouwwwelle wwwie...

Un buzz a pris, un buzz s'est amplifié.

Aujourd’hui, en exclusivité, la nouwwwelle wwwie se révèle à nous...

Il s’agit du lancement du premier pays virtuel, humoristique et décalé, avec des «citoyens numériques» qui sont les contributeurs actifs : l’Auwwwergne ! dont le site est en lien derrière l'image (encore en phase de béta-testing).

Dans ce nouwwweau monde, tout internaute peut avoir le privilège d’être auwwwergnat en faisant « sécession » pour rejoindre ce pays numérique à l’humour et l’auto-dérision omniprésentes. En demandant l’asile en Auwwwergne, c’est une véritable qualité de vie numérique que rewwwendiquent les internautes.

Le concept s’appuie sur une mini-fiction diffusée sur le web, ainsi qu’un média social adossé à un réseau social, une plate-forme de blogs, une WebTV participatiwwwe et des fonctions de “micro-blogging”. Sorte de « Facebook décalé » déwwweloppé en logiciel libre, auwwwergne.com a ainsi wwwocation à être une wwwéritable interface d’interconnexion privilégiée entre auwwwergnats.

Site composite, ce nouwwweau pays agrège les contributions de ses membres qu’elles proviennent des différents blogs de la plateforme ou de la toile auwwwergnate.. La wwwie du site sera rythmée tout au long de l’année par des concours, des animations et la mise en avant des créations originales de tous les auwwwergnats qui souhaiteront exprimer leurs talents, mutualiser leurs sawwwoirs, partager leurs fous-rires…

La vidéo qui continue à faire le tour du web était le point de départ d’une mini fiction diffusée sur internet toutes les semaines, dont voici le tout premier épisode. Tous les numéros seront publiés ici :

 

Ce buzz (de vaches) est édité par la Région Auvergne, première région 100% numérique en France, depuis mars 2009.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:53

Hier, près de 2000 manifestants de différentes nationalités ont dégradé une partie du centre de Strasbourg. Au prétexte d'une manifestation contre l'OTAN.

A la lecture des articles de presse sur la toile, on ne peut que déplorer et condamner que de tels actes, bafouant les règles fondamentales de la démocratie, se déroulent ainsi.

Les polémiques enflent pour savoir s'il s'agit d'un dysfonctionnement du service de protection officiel ou bien du service de protection des manifestants. Que ce soit le Maire de Strasbourg, les représentants des Verts, ou bien les représentants du gouvernement, de tels actes ne peuvent être excusés.

Je vous prie de prendre connaissance de la déclaration de Monsieur ACCOYER, Président de l'Assemblée nationale. C'est un appel emplit de sagesse dans lequele ma conscience citoyenne se reconnait et je vous invite à vous en faire le relais sur tous vos blogs.


 Le président UMP de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a appelé dimanche "tous les partis" à condamner les actes de violence, à Strasbourg, en Corse ou en marge de la crise économique et sociale.

"C’est évidemment inadmissible, ça ne peut-être que condamné avec la plus grande rigueur et j’aimerais d’ailleurs que tous les partis politiques condamnent cette violence, ces casseurs, ces voyous", a-t-il déclaré au "Forum" de Radio J, interrogé sur les violences commises en marge du sommet de l’Otan samedi à Strasbourg. "En Corse on refuse de respecter les lois de la République, c’est inadmissible, la Corse est un département français, elle doit respecter les lois de la République comme celles-ci doivent être respectées partout, à Strasbourg comme en Corse," a-t-il poursuivi à propos des violences à la fin d’une manifestation Il a qualifié de "proprement irresponsable" la déclaration de Ségolène Royal qui a estimé à propos de récentes séquestrations de patrons que "les salariés doivent forcer le barrage de l’injustice absolue", notamment pour médiatiser les plans sociaux les concernant. "Lorsque l’on prétend administrer un pays démocratique, on ne peut pas encourager des actes violents qui sont contraires à nos lois. Qu’on les comprenne, ça je l’admets, mais qu’on les encourage c’est tout à fait scandaleux". "Nous sommes dans une période difficile avec une crise économique et des conséquences sociales dramatiques et si on peut comprendre une certaine attitude de désespérance de la part de salariés confrontés aux conséquences très directes de la crise économique ce qui est inadmissible, c’est que des mouvements politiques (...) se joignent à des mouvements de violences, les mettent en oeuvre, en fassent la propagande", a-t-il dit. "Dans un pays démocratique on doit se retrouver autour d’une condamnation unanime de la violence", a-t-il ajouté.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 12:42

Récemment, en passant une semaine dans le cantal, j'ai pu apprécier combien nos reliefs sont agréables et qu'il est doux d'y apprécier un hiwwwer qui soit doux et sec.

WWWous le savez, ce blog n'a jamais eu wwwocation à wwwous parler de mes wwwacances, et là je tenais particulièrement à wwwous faire partager une expérience particulière... en me promenant, je n'ai cessé de remarquer de manière disparate, des autocollants "WWW" disséminés ça et là.

Prenant ça pour une farce de prime abord, j'ai pris des photos d'un certain nombre d'endroits qui semblent avoir subi les excès de mysterieux inconnus... Sans me démonter, j'ai naturellement pensé faire une enquête sur la toile (Où voulez-vous trouver des indices sur un truc qui s'appelle www...)... et quoi de mieux que Facebook pour commencer? .... c'est à ce moment là que j'ai découwwert que rien n'allait plus et qu'un wwwirus s'était emparé de notre toile, de notre pays, la France et peut-être même, du monde !

Il semblerait que cette fiewwwre ait déjà dépassé notre hexagone et se répande un peu aux quatre coins du monde, que dire ou que faire? personne ne semble sawwwoir quelle parade trouwwwer pour endiguer un tel phénomène.

Une chose est sure, ce n'est pas une rencontre du troisième type. Elle n'en est pas moins inquiétante pour autant. D'un buzz de wwwaches de Salers au reveil d'un wwwolcan du Sancy, il n'y a qu'un pas !

Je pensais que ces excès se seraient calmés, mais en fait, il n'en est rien, la presse s'en fait même l'écho cette semaine dans nos montagnes !




Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 17:33


Le nouveau taux de TVA dans la restauration sera aligné sur celui de la vente à emporter. En contrepartie, la profession devra «prendre des engagements forts sur les prix et sur l'emploi». Selon l'Union professionnelle artisanale (UPA), Nicolas Sarkozy a confirmé ce taux.

Les professionnels du secteur de la restauration l'attendaient depuis treize ans. Nicolas Sarkozy a indiqué lundi à l'Union professionnelle artisanale (UPA) que le taux de TVA dans la restauration serait abaissé à 5,5%. Promise par Jacques Chirac puis par Nicolas Sarkozy, cette «baisse de la TVA dans la restauration, c'est une question de crédibilité de la parole politique», a concédé le conseiller spécial du président de la République, Henri Guaino, au quotidien « Les Echos ». «S'agissant du taux, il n'est pas logique qu'il soit à 5,5% pour la restauration rapide et plus élevé pour la restauration traditionnelle. Ce sera donc 5,5%, à condition que la profession prenne des engagements forts sur les prix et sur l'emploi», a-t-il précisé. Appliquée dans la restauration, cette baisse de taxe vient grever les recettes de l'Etat de 2.5 milliards d'euros selon le ministre du Budget, Eric Woerth.

Des contreparties exigées

Selon l'UMIH (Union des métiers de l'industrie hôtelière), quelque 112.000 restaurants, 24.000 hôtels-cafés-restaurants et 41.000 cafés vont bénéficier de cet allégement fiscal. Si depuis plusieurs années, les professionnels du secteur réclamaient cette réforme en parlant de possibilité de création de milliers d'emplois, les dernières déclarations des syndicats sont plus mesurées. Du fait de la conjoncture difficile, la profession s'accorde à dire que la baisse de la TVA permettra seulement le maintien des 880 000 emplois du secteur. Mais le gouvernement attend en contrepartie de ce geste des engagements qui seront précisés prochainement. Nicolas Sarkozy a proposé la semaine dernière aux restaurateurs d'organiser avant la fin du mois d'avril des «états généraux de la restauration» afin de discuter des modalités de cette réduction de taxe. Au plus tôt, cette baisse interviendra au 1er janvier 2010.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 00:29
Un caporal du 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) a été tué samedi par un tir de roquette sur son blindé lors d'un accrochage avec des insurgés dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé l'état-major des armées à Paris.

Le soldat a été tué au cours d'une opération engagée dans la matinée par un bataillon de l'Armée nationale afghane (ANA) et 400 militaires français dans la vallée d'Alasay, au nord-est de Kaboul, a indiqué à l'AFP le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major. Ce nouveau décès porte à 26 le nombre de militaires français tués en Afghanistan depuis l'arrivée des premiers contingents en janvier 2002. Le président Nicolas Sarkozy a fait part de sa "vive émotion", s'associant "à la douleur de sa famille et de ses proches".


"Alors que la nuit était déjà tombée, un insurgé a tiré un roquette anti-char sur un véhicule de l'avant blindé français dont le conducteur, un caporal du 27 BCA, a été tué", a déclaré le commandant Prazuck. Selon lui, une demi-douzaine de soldats afghans ont également été blessés dans des accrochages qui se sont prolongés tout au long de la journée et un autre soldat français a été très légèrement blessé. L'opération qui visait à "reprendre le terrain tenu par les insurgés" était soutenue par "d'importants moyens aériens de la coalition, drones Predator, chasseurs A10 et F15 et hélicoptères Kiowa", a encore précisé le commandant Prazuck.


Les insurgés "bousculés dans leurs sanctuaires, ont très probablement subi des pertes importantes", a-t-il assuré. Arrivé fin novembre dans l'est de l'Afghanistan pour succéder aux parachutistes du 8e RPIMa, le 27e BCA d'Annecy (sud-est) constitue l'ossature du contingent de quelque 700 soldats français déployés en renfort depuis l'été en Kapisa, une province montagneuse. Ils tiennent les "bases d'opérations avancées" de Tagab et Nijrab, aux côtés d'éléments américains et de l'ANA. Située entre ces deux bases, la vallée d'Alasay a été à plusieurs reprises le théâtre de violents combats depuis l'arrivée des chasseurs alpins. La France compte quelque 2.800 soldats sur le sol afghan, déployés au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan.

Samedi, un soldat britannique a également été tué samedi en Afghanistan, victime d'une explosion alors qu'il effectuait une patrouille dans la province méridionale d'Helmand, considérée comme un sanctuaire des talibans.

Ceux-ci, chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis, ont intensifié leur insurrection ces deux dernières années, frappant jusqu'au coeur de la capitale Kaboul pourtant très protégée par les forces afghanes et étrangères.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 12:35

Demain à 10 heures, défilé des enfants du RPI Salers-Saint-Bonnet et de l'école de Saint-Martin-Valmeroux dans les rues de Salers.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 15:30

Le site internet des Archives départementales du Cantal :

des centaines de milliers de pages librement consultables

sur l’histoire et le patrimoine du Cantal




 

Dans le cadre de la semaine de la langue française, le directeur des Archives du Cantal présente en sept lieux du Cantal le site ouvert en septembre 2008 et inauguré le 5 décembre 2008. Ce sont plus d’un million de pages numérisées, les registres paroissiaux et d’état civil jusqu’en 1906, des enregistrements sonores (musique, français, langue d’oc), des notices de bibliothèques, des inventaires d’archives, les plans du cadastre napoléonien, les listes nominatives de recensement qui sont disponibles gratuitement.

Chaque semaine, le site reçoit une moyenne de 10.000 visites, et les connexions viennent de 40 pays différents.  C’est maintenant au tour des Cantaliens de s’approprier cet outil unique, qui leur permettra de consulter, depuis leur domicile ou du moins leur commune, les archives collectées et conservées à Aurillac.

La présentation, qui dure 1 h, permettra à chacun de se familiariser avec cet outil innovant, de découvrir les richesses qu’il recèle, afin de pouvoir ensuite mener une recherche personnelle.

 

Une semaine (et même un peu plus…), huit lieux :

 

Vendredi 13 mars, 18 h, à Riom-ès-Montagnes (Bibliothèque municipale)

Lundi 16 mars, 18 h 30, à Calvinet (École communale, salle informatique)

Mercredi 18 mars, 18 h, à Saint-Illide (Mairie)

Jeudi 19 mars, 20 h 30, à Saint-Flour (Foyer des Planchettes)

Vendredi 20 mars, 20 h 30, à Vic-sur-Cère (Centre culturel du Carladès)

Samedi 21 mars, 10 h 30, à Massiac (Médiathèque communautaire)

Samedi 21 mars, 16 h, à Mauriac (Médiathèque communautaire)

Samedi 28 mars, 10 h 30, à Champs-sur-Tarentaine (Médiathèque)

 

 

Semaine de la langue française

Dix mots pour dire demain

Du 13 au 28 mars 2009

 

 

 

 

Le ministère de la Culture et de la communication propose, dans le cadre de la Semaine de la langue française, de mettre en place des manifestations autour de dix mots « pour dire demain ». Ces 10 mots illustrent les principales missions du ministère, à l’occasion de son 50e anniversaire :

 

  • Ailleurs
  • Capteur
  • Clair de terre
  • Clic
  • Compatible
  • Désirer
  • Génome
  • Pérenne
  • Transformer
  • Vision

 

Ouvrir un site internet, pour un service d’archives, c’est plus qu’une transformation : une véritable révolution. L’habitude, c’était d’accueillir sur place des lecteurs cantaliens ou venus dans le Cantal au moins pour quelques jours. Désormais, en quelques clics, des internautes habitant bien ailleurs peuvent consulter les actes de naissance de leurs ancêtres et décrypter, en quelque sorte, leur propre génome. L’outil informatique est conçu pour être compatible avec tous les ordinateurs du monde, véritables capteurs d’archives en puissance. Les statistiques de visites sur le site montre que des internautes habitant à l’autre bout du monde (40 pays différents représentés) se connectent à toutes les heures du jour et de la nuit : il n’y plus d’heure ni de lieu pour assouvir un désir d’archives. La vision du Cantal et de ses archives, ainsi que la vision du métier d’archiviste, changent du tout au tout ; reste que la vigilance de l’archiviste se doit de contrôler que l’information numérique demeure pérenne.

On pourrait même imaginer un astronaute qui, pour se délasser, se connecte en vol à internet pour faire l’histoire de sa famille ou de son village tout en contemplant un clair de terre.

 

 

Animation grand public ; entrée libre

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article