Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 20:15

 

QUELLE EST LA SITUATION ?

 

  • Trois mois après la première alerte donnée par l’OMS, le seuil des 140000 cas a été franchi au niveau mondial. Si la grippe A/H1N1 touche fortement l’hémisphère sud qui est en plein hiver austral (13 000 cas en Australie, 11000 cas au Chili), l’Europe n’est pas épargnée. C’est au Royaume-Uni, que l’on compte le grand nombre de cas (100 000 cas confirmés, en augmentation rapide).
  • En France, l’Institut de veille sanitaire (InVS) dénombre 960 cas. Quatre personnes ont été admises en service de réanimation du fait de leur état qui depuis, s’est amélioré. A ce stade, dans notre pays, aucun décès n’a été recensé.

 

POURQUOI FAIRE ÉVOLUER LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ?

 

  • Récemment, l’apparition de foyers de cas groupés sans lien avec un voyage à l’étranger indique que le virus commence à circuler au sein de la population française. C’est pourquoi le Gouvernement a décidé d’adapter le dispositif de prise en charge des patients pour qu’il soit en phase avec l’évolution épidémiologique.
  • Au début de l’épidémie avec l’apparition de quelques cas, nous avions un objectif clair : ralentir au maximum la pénétration du virus sur le territoire, mais aussi mieux le connaître et évaluer sa virulence. C’est pourquoi l’hospitalisation était automatique. Dans un second temps, la plus grande diffusion du virus et sa faible virulence nous ont conduit à augmenter le nombre d’hôpitaux en mesure d’accueillir les malades.
  • A présent que les cas se font plus nombreux, que nous savons que ce virus commence à circuler et que sa virulence est à ce stade modérée, nous adaptons notre dispositif de prise en l’élargissant à la médecine ambulatoire.

 

EN QUOI CONSISTE LE NOUVEAU DISPOSITIF ?

 

  • Depuis le 23 juillet, les patients qui présentent des symptômes de la grippe doivent, en priorité, se tourner vers leur médecin traitant. Toutefois, le recours au SAMU et au centre 15 reste activé. Il permettra de prendre en charge les cas graves, et dans tous les cas, les enfants de moins de 1 an qui doivent faire l’objet d’un traitement et d’une surveillance particulière en milieu hospitalier.
  • Ce nouveau dispositif repose sur deux éléments essentiels
  1. Des stocks de produits de santé disponibles sur l’ensemble du territoire pour être accessibles aux professionnels et aux patients. Sur prescription médicale, les pharmacies distribuent ainsi gratuitement des masques anti-projections. Cependant, la prescription d’anti-viraux, remboursés par la sécurité sociale, ne devra pas être systématique.
  2. Une large information des professionnels de santé et du grand public. Pour les professionnels, un courrier d’information a été envoyé à plus de 80 000 praticiens de ville ; le grand public peut appeler le 0 825 302 302 (0,15 €/min) ou consulter le site www.pandemie-grippale.gouv.fr pour obtenir toutes les informations utiles.

 

L’ESSENTIEL

 

  • Trois mois après la première alerte donnée par l’Organisation Mondiale de la Santé, le seuil des 140 000 cas a été franchi au niveau mondial. En France, l’Institut de veille sanitaire (InVS) dénombre, au 27 juillet 2009, 960 cas. A ce stade, dans notre pays, aucun décès n’a été recensé.
  • L’apparition de foyers de cas groupés sans lien avec un voyage à l’étranger indique un début de circulation active du virus au sein de la population française.
  • Face à cette évolution, Roselyne BACHELOT-NARQUIN a décidé d’adapter la prise en charge des patients : depuis le 23 juillet, les patients présentant des symptômes de la grippe sont invités à contacter de façon prioritaire leur médecin traitant. Parallèlement, le Gouvernement a pris les mesures nécessaires pour être en capacité d’offrir aux Français qui le souhaitent la possibilité de se faire vacciner contre le virus A/H1N1.
  • Face à la grippe A/H1N1, tous les services de l’Etat sont mobilisés et la coordination interministérielle a été renforcée.
  • Durant l’été, le Gouvernement va continuer à préparer notre pays à l’arrivée d’une épidémie de grande ampleur avec un objectif clair : limiter son impact sanitaire et social.

 

LES MÉDECINS SONT-ILS SUFFISAMMENT FORMÉS ?

 

  • Notre pays se prépare à la pandémie grippale depuis plusieurs années. Les professionnels de santé ont donc été informés et formés. A titre d’exemple, en 2006, 300 000 kits de formation, d’information et de communication et fiches ont été diffusés. Les médecins libéraux ont également participé à des sessions de formation, organisées en 2006 et en 2007 dans toutes les régions.
  • Début juillet, Roselyne BACHELOT-NARQUIN a organisé des réunions avec le conseil de l’Ordre, les unions régionales de médecins libéraux (URML) et les syndicats pour préparer l’évolution du dispositif et l’intégration du secteur ambulatoire. Le dispositif a donc été construit et validé en concertation avec les professionnels de santé.
  • Un site Internet dédié aux professionnels de santé (www.grippe.sante.gouv.fr) est également ouvert depuis le 23 juillet. Ce site permet d’informer en temps réel les praticiens de l’évolution des recommandations de prise en charge des patients. Il met aussi à leur disposition une série de fiches « mémo » pour la pratique quotidienne.

 

LES SERVICES DE L’ÉTAT SONT-ILS MOBILISÉS ?

 

  • Pour que ce dispositif soit parfaitement opérationnel, les services de l’Etat sont totalement mobilisés. Sous l’égide du Ministère de l’Intérieur, la coordination interministérielle a d’ailleurs été renforcée :

    1. Les réunions du centre interministériel de crise, placé sous l’autorité du Ministre de l’Intérieur, se tiennent désormais toutes les semaines ;
    2. Sur l’ensemble du territoire, les préfets ont reçu des instructions pour réussir la prise en charge des malades par les médecins libéraux et faire en sorte que la continuité des services de l’Etat et des collectivités territoriales soit pleinement assurée. Une attention particulière est portée aux activités des services de l’Etat qui accueillent des publics nombreux comme ceux relevant de l’éducation nationale.

 

QU’EN EST-IL DES VACCINS ?

 

  • Le Gouvernement a pris les mesures nécessaires pour que tous les Français qui le souhaitent puissent être vaccinés contre la grippe A/H1N1. Trois contrats ont été signés avec les laboratoires GSK, Sanofi-Pasteur et Novartis. Au total, l’Etat a d’ores et déjà commandé 94 millions de doses de vaccin, qui seront disponibles au plus tôt à l’automne.

 

Y A-T-IL DES RAISONS DE S’INQUIÉTER ?

 

  • Aujourd’hui, l’OMS considère que le virus de la grippe A/H1N1 est de virulence modérée, mais très contagieux. Les Anglais estiment que 30% de leur population pourrait être atteinte. Il faut donc se préparer à une épidémie, dont la gravité serait moins individuelle que collective. Individuellement, en règle générale, ce ne serait pas beaucoup plus grave qu’une grippe saisonnière, mais c’est le nombre de malades qui serait un problème de santé publique.
  • Comme l’a indiqué Brice HORTEFEUX, « il n’y a pas de raison de s’inquiéter mais il y a des raisons de se préparer ». Et c’est ce que fait le Gouvernement.
  • Parce que notre pays redoutait l’arrivée d’une pandémie grippale, la France a réalisé depuis plusieurs années un effort considérable pour planifier l’organisation les soins, assurer la formation des professionnels de santé et organiser le maintien de l’activité en cas de pandémie.
  • Le résultat de cette préparation, c’est le plan de prévention et de lutte contre la pandémie grippale qui prévoit pour chaque étape des mesures concrètes pour combattre l’épidémie et assurer la continuité de l’activité nationale. Grâce à ce plan, et selon l’OMS, la France est l’un des pays les mieux préparés au monde.
  • Depuis le début de cette épidémie, le Gouvernement a adapté en permanence et de façon pragmatique son action à la situation, tout en préparant l’étape suivante. Si nous observions une poursuite de l’évolution de l’épidémie dans le courant du mois d’août, le passage en phase 6 du plan gouvernemental pourrait être envisagé.

 

 

 


Luc CHATEL

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 02:47










Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 18:30
Le TGV en Auvergne, c'est possible: le Ministre Brice HORTEFEUX veille sur le dossier, assisté du Président de l'Association défendant le tracé vers Clermont-Ferrand, présidé par le Sénateur Rémy POINTEREAU.

Au-delà des polémiques qui peuvent s'agiter pour une question de couleur politique, la venue du TGV jusqu'à Clermont-Ferrand va révolutionner la relation que l'Auvergne a avec l'extérieur. L'enclave qui nous fait tant défaut va enfin être brisée.

Un TGV à Clermont-Ferrand c'est:
  • L'assurance de plusieurs trains par jour.
  • Une liaison avec Paris réduite de plus de 40 %, mettant les deux capitales à deux heures l'une de l'autre.
  • Un coût plus compétitif que celui de l'avion.
  • Une proximité pour rallier nos territoires ruraux. (Un TGV, c'est l'assurance d'avoir Salers à 4H de Paris).

Alors oui, pour ceux qui veulent un TGV en Auvergne, retrouvez-vous sur le site de soutien et découvrez la vidéo ci-dessous.


Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 01:43


Depuis une heure du matin, le Los Angeles Times a rendu publique, la mort du Roi de la Pop, l'incontournable Michael Jackson, qui a fait danser des générations de jeunes depuis les années 70.

Résumer la vie de Michael est impossible, son souvenir est forcément associé à une mélodie qui nous a tous fait vibrer.

Michael Jackson, qui a fait irruption sur la scène musicale dès l'âge de 11 ans au sein des Jackson Five et dont l'album Thriller est le plus vendu de l'histoire de la musique, est décédé jeudi à l'âge de 50 ans.

"La mort de Michael Jackson a été proclamée par des médecins cette après-midi après être arrivé à l'hôpital dans un coma profond, ont dit au Times des sources municipales et policières", rapporte le journal sur son site internet.

L'annonce de la mort du chanteur par le Los Angeles Times intervient après une annonce similaire par le site internet TMZ, dédié au monde du spectacle. Il n'y a pas eu de confirmation officielle de la mort et les porte-paroles du chanteur n'ont pas pu être contactés pour réagir à l'information.

Mickael, surnommé dans sa jeunesse "Bambi", puis "le roi de la pop", devait effectuer une grande tournée mondiale jusqu'en mars 2010, avec un premier concert le 13 juillet à Londres. "Michael Jackson a été victime d'une crise cardiaque dans l'après-midi et les personnels de secours n'ont pas réussi à le réanimer. On nous a dit que quand les équipes de secours sont arrivées, le coeur de Michael Jackson ne battait plus et ils n'ont jamais réussi à le faire redémarrer", a précisé le site TMZ.


Un peu plus tôt, avant d'évoquer la mort du chanteur, le Los Angeles Times avait rapporté que Michael Jackson avait été admis d'urgence au centre hospitalier de l'université de Californie (UCLA). Selon ce journal, il ne respirait plus lorsque les pompiers sont arrivés à son domicile. Les secouristes ont dû procéder à une réanimation cardio-pulmonaire sur place avant de procéder à son transfert.



Le chanteur, dont les plus grands succès incluent "Thriller" et "Billy Jean", répétait dans la région de Los Angeles depuis deux mois pour préparer son retour sur le devant de la scène. Les billets pour les 50 représentations londoniennes avaient trouvé acquéreurs dans les heures suivant la mise en vente des billets en mars.


On estime à 750 millions le nombre d'albums vendus par Michael Jackson au cours de sa carrière, ce qui classe le chanteur, qui a également remporté 13 Grammy Awards, comme le plus gros vendeur d'albums de tous les temps.

Mickael Jackson vivait presque en reclus depuis son acquittement en 2005 par la justice américaine pour violences sur la personne d'enfants.


Au cours des dernières années, il y a eu des inquiétudes récurrentes au sujet de l'état de santé du chanteur mais les organisateurs des concerts de Londres, AEG Live, avait dit en mars qu'il avait passé avec succès quatre heures et demie d'examens médicaux menés par des docteurs indépendants.


Michael Jackson est né le 29 août 1958 à Gary, dans l'Etat de l'Indiana, septième enfant d'une fratrie de neuf.

Sur ces neuf, cinq frères - Jackie, Tito, Jermaine, Marlon et Michael - ont participé à un tour de chant alors que Michael Jackson n'avait que six ans. Ils ont remporté le premier prix de cette manifestation avant d'enchaîner les succès sous le nom de Jackson Five, puis Jackson 5.


Le premier album solo de Michael Jackson remonte à 1972, soit dix ans avant Thriller, album vendu à 21 millions d'exemplaires aux Etats-Unis et à au moins 27 millions d'exemplaires à travers le monde. En 1983, il présente son fameux pas de danse "moonwalk", à l'occasion d'une interprétation de "Billie Jean" sur NBC Special. En 1994, Michael Jackson épouse la fille unique d'Elvis Presley, Lisa Marie, union qui s'est soldée par un divorce en 1996.


Cette même année, il se marie avec Debbie Rowe, avec qui il a deux enfants. Le couple se sépare en 1999 sans jamais avoir vécu sous le même toit. Michael Jackson est père de trois enfants, Prince Michael I, Paris Michael et Prince Michael II.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 00:12

Sur proposition du Premier ministre, le président de la République a nommé, le 23 juin, huit nouveaux ministres. Huit ministres ont quitté le Gouvernement.

D'après le communiqué de l'Elysée

Sur la proposition du Premier ministre, le président de la République a nommé :

  • Jean-Louis Borloo ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat ;

  • Michèle Alliot-Marie ministre d’Etat Garde des sceaux, ministre de la Justice et des Libertés ;

  • Brice Hortefeux ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales ;

  • Xavier Darcos ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité ;

  • Eric Woerth ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat ;

  • Luc Chatel ministre de l’Education nationale, porte-parole du Gouvernement ;

  • Bruno Le Maire ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche ;

  • Frédéric Mitterrand ministre de la Culture et de la Communication ;

  • Michel Mercier ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire ;

  • Henri de Raincourt ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement ;

  • Christian Estrosi ministre auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, chargé de l’Industrie ;

  • Valérie Létard secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie et du Développement durable ;

  • Jean-Marie Bockel secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Libertés ;

  • Hervé Novelli secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi ;

  • Rama Yade secrétaire d’Etat chargée des Sports, auprès de la ministre de la Santé et des Sports ;

  • Hubert Falco secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, auprès du ministre de la Défense ;

  • Nadine Morano secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, auprès du ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité ;

  • Pierre Lellouche secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes ;

  • Nora Berra secrétaire d’Etat chargée des aînés, auprès du ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité ;

  • Benoît Apparu secrétaire d’Etat, chargé du Logement et de l’Urbanisme, auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie et du Développement durable ;

  • Marie-Luce Penchard secrétaire d’Etat chargée de l’Outre-mer, auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales.

  • Christian Blanc, secrétaire d’Etat chargé du Développement de la Région capitale auprès du Premier ministre.

Par ailleurs,

Bernard Kouchner
Christine Lagarde
Patrick Devedjian
Valérie Pécresse
Hervé Morin
Roselyne Bachelot
Eric Besson
Laurent Wauquiez
Nathalie Kosciusko-Morizet
Dominique Bussereau
Fadela Amara
Alain Marleix
Anne-Marie Idrac
Alain Joyandet
Chantal Jouanno
Martin Hirsch
sont confirmés dans leurs fonctions.

Au total huit ministres ont quitté le Gouvernement. Huit nouveaux sont nommés.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 18:59

CIRCONSCRIPTION Massif-Central Centre – SALERS - Inscrits 318 – Votants 165 – Blancs et nuls 12 – Exprimés 153

Sous réserve d’approbation par la Préfecture du Cantal – résultats donnés à titre indicatif à 19H20

 

Liste

Conduite par

Résultats

NEWROPEANS

M.  Philippe  MICAELLI

 

AVEC LES SOCIALISTES

M.  Henri  WEBER

19 voix

UNION DES GENS (UDG)

M.  Jean-Pierre  BARON

 

PROGRAMME CONTRE LA PRÉCARITÉ ET LE SEXISME

Mme  Nicole  PRADALIER

 

COMMUNISTES

Mme  Aline  PORNET

 

LISTE PRÉSENTÉE PAR LE NPA

M.  Christian  NGUYEN

7 voix

LISTE FRONT NATIONAL

M.  Patrick  BOURSON

9 voix

DÉMOCRATES POUR L'EUROPE

M.  Jean-Marie  BEAUPUY

8 voix

LA FORCE DE LA NON-VIOLENCE

Mme  Thérèse  NEROUD

 

QUAND L'EUROPE VEUT, L'EUROPE PEUT - MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE - UMP - NOUVEAU CENTRE - LA GAUCHE MODERNE

M.  Jean-Pierre  AUDY

76 voix

LE PARTI DE LA FRANCE

M.  Jean  VERDON

1 voix

RASSEMBLEMENT POUR L'INITIATIVE CITOYENNE (RIC)

M.  Jacques-Henri  DAUDON

 

LISTE GAULLISTE

M.  Jean  BARRAT

3 voix

UNE FRANCE ROYALE

M.  Robert  DE PREVOISIN

1 voix

MPF, CPNT ET LIBERTAS

Mme  Véronique  GONCALVES

 

EUROPE ECOLOGIE

M.  Jean-Paul  BESSET

14 voix

FRONT DE GAUCHE

Mme  Marie-France  BEAUFILS

3 voix

LISTE LUTTE OUVRIÈRE

Mme  Marie  SAVRE

1 voix

ALLIANCE ECOLOGISTE INDÉPENDANTE

M.  Michel  FABRE

11 voix

EUROPE DÉMOCRATIE ESPÉRANTO

M.  Farhad  DANESHMAND

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 12:57




DERNIÈRE MINUTE
12h40
Participation en hausse aux élections européennes avec 14,81 % de votants à midi
Selon les chiffres du ministère de l'intérieur, 14,81 % des électeurs s'étaient rendus aux urnes à midi. La participation est en hausse par rapport au scrutin de 2004 (13,62 %).



source Le Monde

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 12:29
La Maison Royale française s'est assise sur de nombreux trônes au cours des siècles, créant  des dynasties sur tous les continents.

Vous êtes tous informés de tragique accident qui a frappé le vol AF 477 Rio - Paris ce lundi. Il vient de m'être transmis que le Belgo-brésilein, Pierre-Louis d'Orléans-Bragance, un des héritiers du trône de l'ancien Empire du Brésil, fils de la princesse Christine de Ligne, figure sur la liste des disparus. Le jeune homme n'avait que 26 ans et travaillait dans une banque au Luxembourg. Pedro Luiz se rendait au Brésil pour voir des membres de sa famille pour la Pentecôte.


 

Né le 12 janvier 1983, il était 4ème dans l’ordre de succession après ses oncles et son père. La famille impériale perd donc son héritier. Par ailleurs, Pierre-Louis occupait également une place dynastique dans la restauration de la monarchie en France, en effet, bien que d'une branche cadette, il n'en demeurait pas moins successible après les maisons de Bourbon Espagne, Deux-Sicile, Parme, Luxembourg et Orléans.

 

Mes plus sincères condoléances s'adressent aux membres de la famille impériale endeuillée.

 

 

(Copyright photo : causaimperial.org)

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 13:43
Je vous invite à prendre connaissance de ce lien

http://www.leparisien.fr/elections-europeennes-2009/massif-central-centre-cherche-vedettes-desesperement-25-05-2009-524753.php



Voici la réponse que j'ai formulé en prenant connaissance de cet article, sans la certitude qu'elle soit diffusée, je vous la livre donc ici:


Afin de réagir promptement sur votre article, et ayant pris connaissance de la version papier; je note que vous déplorez le manque de "vedettes" sur les listes européennes sur la région Centre Auvergne Limousin.

 

Je prends donc le clavier pour réagir, dans un premier temps, il est difficile d'attendre des partis de "renouveler" son corps d'élus et donc de faire appel à des nouvelles têtes... pour finalement déplorer le manque de vedettes? Doit-on comprendre que vous assimilez la politique à du spectacle?

 

Dans un second temps, je vous invite à "corriger" la faute de frappe que vous avez commise, une paille... la tête de liste s'appelle Jean-Pierre AUDY et pas Auduy... il est peut-être peu connu pour vous mais pas pour tout le monde, il est l'un des députés européens les plus assidus au Parlement, fils de Sénateur, il est très bien implanté en Corrèze, dont il est originaire, Conseiller Municipal de Meymac, Conseiller Général du Canton et c'est à la faveur de la nomination de Brice HORTEFEUX qu'il est devenu député.

 

Je ne comprends pas comment une telle coquille a pu apparaitre... il dispose d'une fiche sur Wikipédia, d'un profil sur Facebook et le site de l'UMP pour les élections le met en bonne place sur l'onglet "Massif Central"... que vous faut-il de plus, si ce n'est de relayer l'information et peut-être de contribuer à ce qu'il devienne une vedette?

 

 

 

Cordialement

 

Cédric TARTAUD-GINESTE

Conseiller Municipal

15140 - Salers

 


Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 19:11

Le G20 et La France.

 

Pour les chefs d’état et de gouvernement réunis au G20 de Londres, le 02/04/2009, il ne s’agissait pas de changer de système économique ; mais de l’adapter en associant pays du nord et du sud. Le G 20 a prononcé des engagements qui ont un réel sens politique dans la mesure q’ils émanent des dirigeants des pays les plus puissants de la planète. La France et l’Europe continentale souhaitait parler régulation…La déclaration finale du sommet confirme les Plans nationaux de relance pour restaurer la croissance et l’emploi dans l’économie jusqu’en 2010 ; réaffirme le rôle du FMI, qui devra, avec des moyens accrus sauver les Etats de la faillite ; décide de renforcer le capital des banques qui auront de nouvelles normes comptables ; et mentionne que le « secret bancaire est révolu »…Soient des mesures certainement mieux fondées pour prévenir de futures crises que de solutionner la situation actuelle…

 

Le G 20, c’est aussi une nouvelle présentation des Etats-Unis qui ne renonceront pas à leur leadership, mais agiront avec humilité. Pays riches et émergeants sont unis dans un grand schéma économique où chacun sera bien décidé à défendre sa place : Allemagne, Grande Bretagne, Italie, Brésil, Russie, Inde, Chine…C’est donc un certain multilatéralisme avec un FMI qui se voit confirmer des fonctions de surveillance dans la stabilité financière.

Soulignons que quelques jours avant le sommet, le Président de la Banque Centrale de Chine appelait à l’adoption d’une monnaie de réserve mondiale supranationale. Une nouvelle monnaie serait le reflet des rapports sociaux avec les rapports de pouvoir. Une monnaie mondiale suppose l’existence d’un gouvernement mondial économique et démocratique.

Le FMI serait une sorte de banque centrale…Pour une fois, tous les pays du monde auraient la parole…Une gestion de crise pour le vingt et unième siècle.

 

La France, aujourd’hui, se trouve dans une situation où l’activité économique recule d’environ 3% et l’insee prévoit un taux de chômage qui dépasserait en 2009, les 9% de la population active…Face à cette récession, La France possède de véritables atouts à ne pas négliger avec une population de 64 millions d’habitants dans l’Hexagone et 2 millions outre mer. La croissance naturelle de la population française est un phénomène novateur depuis la Révolution de 1789. Cette jeunesse génère des besoins très denses : construction de logements, équipements des foyers, moyens de transports, et consommations diverses de loisirs. Cette vitalité de la population rend moins fragile le système des retraites par répartition…Si La France propose de ce fait des débouchés, le pays est aussi un centre logistique incontournable en Europe, qui attire de nombreux voyageurs…touristes ou hommes d’affaires. Le pays profite aussi d’investissements durables en ce qui concerne l’énergie –EDF /GDF …routes, chemin de fer….Ce sont des atouts de compétitivité à ne pas négliger par rapport à d’autres pays européens.

 

Contrairement à certains dires, La France bénéficie de la mondialisation et a de nombreux gisements d’emplois encore mal exploités. La marque France est associée au prestige depuis des années. Le Louvre est devenu un des tous premiers musées du monde et se décline maintenant dans de nombreux autres pays. Nos paysages pourraient être impeccables si …

Nous décidions d’enfouir le réseau électrique…et nous gagnerions facilement un point de croissance pendant de nombreuses années…Notre facture d’énergie pourrait être encore plus faible si nous nous lancions dans une plus grande politique volontaire d’économie.

L’essentiel est de voir les vrais problèmes qui répondent aux exigences de demain.

 

Désormais, l’exigence économique de notre pays est de soutenir globalement toute l’activité économique en agissant sur tous les leviers de l’investissement et de la consommation en n’oubliant pas que le chiffre d’affaire de l’un et dépendant du chiffre d’affaire de l’autre.

Cette exigence économique est aussi liée à une grande exigence sociale afin d’éviter une récession. Ce volet est certainement celui qui appelle le plus à une vision du futur et qui demande de nombreuses réflexions. Réorienter la politique de l’emploi avec les nouvelles données économiques de demain…pour que les jeunes qui entreront sur le marché de l’emploi ne soient pas rejetés dans la pauvreté.

 

La réunion du  G20 n’empêche pas la question qui est sur toutes les lèvres : si nous changions notre système économique en démocratisant l’économie ?

La France , malgré sa toux de croissance, a encore de nombreux atouts à ne pas négliger et à  déployer…en avançant dans le schéma de  l’économie mondiale.

 

 


Gilbert COMTE
Conseiller Municipal délégué à la Communication
Saint-Thibault-des-Vignes


Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article