Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 23:12

 

Le réseau des régions des énergies renouvelables (RENREN), créé le 17 avril à Bruxelles, est destiné à encourager la coopération entre les administrations locales et les entreprises dans le domaine de l'énergie de la biomasse, éolienne, solaire, océanique, géothermique et hydraulique. A ce jour il comprend les régions de Haute-Autriche, le Schleswig-Holstein (Allemagne), la Suède du Nord et l'Ecosse, ainsi que Chypre et l'Islande.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 23:05

Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, a écrit aux maires des communes dont les votes à l'élection présidentielle ont été annulés - 4.589 suffrages en tout - pour leur en expliquer les raisons, a-t-on indiqué le 26 avril auprès des sages du Palais Royal.
C'est la première fois que ces observations, d'habitude transmises via les préfectures, sont adressées directement aux maires, précise-t-on.
Le maire de Vassy (Calvados) figure parmi le destinataire de ce courrier "pour avoir fait émarger les électeurs avant qu'ils ne votent, en dépit des remarques formulées par le délégué du Conseil constitutionnel".
Les maires de Besneville, Catteville et Le Valdécie (Manche) "n'avaient pas mis en place d'isoloirs ou d'aménagements permettant de garantir le secret du vote", justifie le président du conseil constitutionnel.
Le maire de La Chapelle-Saint-Laurent (Deux-Sèvres), a "toléré que, dans deux bureaux de vote, un candidat ne dispose pas de bulletins à son nom pendant de longs moments". Celui de Montrond (Jura), n'a pas "tenu à la disposition des électeurs le procès-verbal des opérations de vote, en dépit des observations du représentant du Conseil constitutionnel".
Par ailleurs, le président Debré a informé le maire d'Oyonnax (Ain) des raisons qui ont amené le Conseil à annuler les résultats du 7ème bureau de sa commune : "les discordances importantes et inexpliquées entre les chiffres portés sur les procès verbaux et ceux inscrits sur les feuilles de dépouillement".
A titre de comparaison, en 2002, 3.353 votes avaient été annulés pour des raisons comparables.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 22:59

«Plus de 1 600 communes sur les 3 000 identifiées en 2003 sont désormais couvertes et les opérateurs ont signé avec l'État, le 27 février dernier, un accord concernant la couverture des axes de transport prioritaires», a indiqué le ministre délégué à l'Aménagement du territoire, le 25 avril, en conseil des ministres, lors d'une communication relative à la couverture numérique du territoire. «Le seuil des 11 millions d'abonnés au haut débit a été dépassé cette année. 98 % de la population est désormais éligible à l'ADSL». Dans les communes qui ne peuvent avoir accès à cette technologie, «des actions ont été mises en ouvre pour offrir le haut débit : deux licences Wimax ont été attribuées dans chaque région assorties d'obligation de couverture». Par ailleurs, la loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur a fixé la date d'arrêt to tal de la diffusion analogique à 2011.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Technologies
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 10:14

La Fédération nationale des associations des anciens maires et adjoints de France (FAMAF), en partenariat avec l’Association des maires de France (AMF) et sous le patronage du ministère délégué aux Collectivités territoriales, organise le concours «La Marianne du civisme». Il s’agit de distinguer et de valoriser les communes qui obtiendront le plus fort taux de participation aux élections présidentielle et aux législatives de 2007.
Dans chaque département, puis au plan national, seront récompensées, selon une classification établie en fonction du nombre d’électeurs inscrits, les sept communes ayant le plus voté lors des quatre consultations de 2007.
Les classements seront effectués sur la moyenne des scrutins de la présidentielle et des législatives, en fonction du pourcentage de votants par rapport aux inscrits, avec le nombre de chiffres, après la virgule, pour éviter les ex-æquo, selon 7 catégories (de 1 à 100 inscrits, de 101 à 250, de 251 à 500, de 501 à 1.000, de 1.001 à 3.500, de 3.501 à 10.000, et plus de 10.000 inscrits).
Les trophées nationaux des Mariannes seront remis aux communes gagnantes lors du prochain congrès des maires de France.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 08:45

A tous, Français, citoyens gaullistes, souverainistes, radicaux, monarchistes, démocrates-chrétiens, nous sommes dans la dernière ligne droite, nos forces convergent à l'unisson, manifestons-le avec la plus grande amplitude possible dans quelques jours!

Une nouvelle France se dessine, celle du respect des territoires et de la force des identités des courants politiques. C'est une force et une chance, sachons-la saisir; soyons fiers d'être Français, parce qu'Ensemble, tout est possible.

 

 

2007-04-22-revefrancais.jpg

Nicolas SARKOZY
*
Grande Halle d'Auvergne
*
Clermont-Ferrand
*
le Vendredi 27 Avril
*
18H30
(réservations au 04.73.17.38.08)
En présence de Brice HORTEFEUX; Valéry GISCARD D'ESTAING et Anne-Marie RAFFARIN.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 19:51

Ce soir, Nicolas Sarkozy, à Grand Quevilly en Seine-maritime, est allé loin et fort dans le coeur des Français.

C'est ce soir, avec passion et humilité, mais avec fougue et determination, que Nicolas Sarkozy nous a rappelé la fierté d'être Français; la fierté reposant sur les 2000 ans de christianisme, sur le martyr de Jeanne d'Arc, sur l'héritage monarchiste, républicain, jacobin, socialiste, universaliste, maçonnique et judéo-chrétien de notre Nation.

Nicolas Sarkozy a opéré ici la synthèse de ce qui fait notre "vivre-ensemble".

Dernière ligne droite avant le 2ème tour de la présidentielle, et quelques jours avant le meeting qui aura lieu à Clermont-Ferrand; c'est un discours de chef d'Etat qui transpire désormais et qui marque la différence avec Ségolène Royal, clairement et ... naturellement !

Le gaullisme n'a qu'une seule ambition, faire que nos concitoyens soient respectés et heureux. Michèle Alliot-Marie défend cette position depuis des années et c'est l'héritage qu'elle est venue apporter à Nicolas Sarkozy; c'est, ce soir, l'auréole du Général De Gaulle, de Georges Pompidou et de Jacques Chirac qui se pose sur sa tête.

Notre vivre-ensemble, c'est aussi le choix de la France que nous voulons pour 5 ans et même plus encore; c'est le choix de la France que nous voulons, pour nous, pour demain, pour nos enfants, pour nos emplois, nos passions, notre avenir.

Notre vivre-ensemble, c'est ce désir de civisme, cette attente de patriotisme, cet amour de la Nation, généreuse, épanouie, forte et fière!

Notre vivre-ensemble, c'est le rêve d'une France où tout est possible; c'est l'espérance d'un pays duquel émane une liberté, d'où se ressent une égalité et où la fraternité redeviendrait un maître-mot.

Cette France, elle nous tend les bras, cette France, ce n'est plus une promesse; cette France, c'est celle que nous pouvons réaliser, Ensemble, dans quelques jours, en votant avec justesse; parce qu'Ensemble, tout est possible.

 

Vive la République, vive la France

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 15:53

 

Du 28 avril au 1er mai prochains, la cité historique de Salers accueillera la 10ème édition du Salon des sites remarquables du goût.
L'occasion de découvrir et goûter les spécialités de chacun des sites.
Salers accueille depuis dix ans le Salon de Printemps.
L’an passé, plus de 10 000 visiteurs ont pu pendant 4 jours apprécier les produits gastronomiques de la France entière.
Cette manifestation permettra à chacun des sites de faire la promotion de sa région par le biais d’une dégustation – vente de ses produits.
La vedette de ce salon, la vache de race Salers, sera également à l’honneur avec une présentation des plus beaux spécimens de la race.
Les animations permanentes pendant la durée du salon :
  • Grand marché d’artisans d’art (Exposition, démonstration et vente)
  • Présentation des vaches Salers
  •  
  • Dédicaces de livres
  • Visite découverte du GAEC Magne (réservation obligatoire sur le stand)
  • Des visites guidées de la cité historique vous seront proposées tout au long du salon (départ à l'office du tourisme)

     

    Programme des activités:

    Samedi 28 avril

    15h: Ouverture du Salon

    16h: Inauguration officielle

    Dimanche 29 avril

    09h: Départ de la randonnée à la découverte des estives (réservation obligatoire à l'Office de tourisme)

    10h: ouverture du Salon - Atelier cuisine animé par Aurélie CHAUVIN (10h45 - 14h00 - 17h) - dégustations à toutes heures.

    19h: Fermeture du Salon

    Lundi 30 avril

    09h: Départ de la randonnée à la découverte des estives (réservation obligatoire à l'Office de tourisme)

    10h: ouverture du Salon - Atelier cuisine animé par Aurélie CHAUVIN (10h45 - 14h00 - 17h) - dégustations à toutes heures.

    19h: Fermeture du Salon

     

    Mardi 1er mai

     

    09h: Départ de la randonnée à la découverte des estives (réservation obligatoire à l'Office de tourisme)

    10h: ouverture du Salon

    15h: Défilé du groupe folklorique "La Sagranière" suivi d'un spectacle sur podium dans l'enceinte du salon.

    16h: tirage de la tombola

    18h: fermeture du Salon

  • Visite des burons de Salers sur la route du Puy-Mary
Promenade en calèche avec des ânes tous les après midi
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Toujours...
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 09:58

L’Association des petites villes de France (APVF) vient de publier, avec l’appui de la Caisse des dépôts et consignations, une étude intitulée «Les politiques en faveur de l’innovation dans les petites villes: quels enjeux et quels leviers d’action pour les élus?».

Fruit d’un partenariat associant l’APVF, l’Institut de la décentralisation et l’association Entreprises territoires et développement (ETD), cette étude vise à aider les élus des petites villes à «mieux appréhender l’environnement dans lequel ils évoluent et à les épauler dans la définition de réponses publiques ambitieuses pour accompagner et dynamiser les processus d’innovation sur leurs territoires».
Selon un communiqué, «cette étude met en avant, au travers de nombreuses contributions d’acteurs et de la présentation de multiples expériences locales, la diversité et la qualité des initiatives imaginées par les petites villes dans des domaines aussi variés que le développement technologique, le développement durable ou encore les services à la population.»

Elle souligne également que «parce qu’elles sont à taille humaine et irriguées par un tissu social souvent très dynamique, les petites villes sont des territoires privilégiés pour développer les relations de proximité entre acteurs publics et privés, et contribuer de la sorte à l’émergence de véritables systèmes relationnels, qui sont de plus en plus le facteur clé des trajectoires d’innovation».

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 10:38

gc2007-logo-en.jpg

GLOBAL CITY est un rendez-vous unique, annuel, international qui offre l'opportunité de rencontres priviliégiées à plus de 1.000 décideurs urbains et plus de 100 maires et décideurs politiques d'échanger des stratégies, méthodes et solutions concrètes pour mettre en œuvre leur vision de la ville durable. La troisième édition de GLOBAL CITY tentera de répondre à la question suivante :

Construire la ville durable, est-ce possible ?

gc2007-dates-en.jpg

L’opération GLOBAL CITY- se tiendra du 14 au 16 mai 2007 au Centre des Congrès de Lyon

Grâce à son programme innovant axé sur l’échange de bonnes pratiques à l’échelon international, il met en avant stratégies, méthodes et solutions urbaines qui contribuent à faire de nos villes des endroits où il fait bon vivre, travailler et investir.

Le Sommet des Maires Européens, à l’intérieur de GLOBAL CITY est co-organisé avec le Forum pour la Gestion des Villes et avec le patronage de Comité des Régions. Le 15 mai, les Maires de toute l’Europe pourront échanger à huis clos sur leurs inquiétudes ou leurs perspectives en matière de politiques locales pour faire face à cet enjeu. Ne manquez pas cette opération de grande qualité où nous serons heureux de vous retrouver.

Plus d’informations et l’inscription sur : www.globalcityforum.com

Quelques chiffres:

  • 1 026 décideurs urbains
  • 119 maires et décideurs politiques
  • 43 pays représentés
  • 250 villes emblématiques d’Europe et du monde
  • 50 présentations de stratégies urbaines
  • 150 experts et intervenants
  • 100 exposants, villes, entreprises

http://globalcity.forumgestionvilles.com

GLOBAL CITY, le forum international des décideurs de la ville, accueillera Nicolas HULOT, président de la Fondation Ushuaïa pour la Nature et l'Homme, pour une intervention exceptionnelle dans le cadre du programme de conférences qui se tiendra à Lyon du 14 au 16 mai 2007.

Nicolas Hulot s'exprimera mardi 15 mai sur « la nécessité de placer les enjeux écologiques au coeur de la politique territoriale ». Cet ardent défenseur de l'environnement qui s'est imposé dans les débats publics en France en proposant un Pacte Ecologique, s'adressera aux collectivités locales et à leurs partenaires rassemblés à GLOBAL CITY pour échanger leurs bonnes pratiques et construire la ville durable.

Seule fondation reconnue d'utilité publique dédiée à l'éducation à l'environnement en France, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, créée il y a plus de quinze ans par le célèbre producteur animateur de télévision, met en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour promouvoir l'adoption de comportements individuels et collectifs en faveur du développement durable. L'organisation compte parmi ses partenaires fondateurs EDF qui mène une politique active de respect de l'environnement et de développement des énergies renouvelables et encourage les comportements exemplaires. Le forum annuel GLOBAL CITY s'est fait depuis trois ans la vitrine internationale des villes pionnières en la matière.

L'édition 2007 de GLOBAL CITY met l'accent sur les problématiques de changement climatique et d'énergie, avec des intervenants comme Sir David KING, le conseiller scientifique du Premier Ministre britannique Tony BLAIR. Comme Sir King au Royaume-Uni, Nicolas HULOT joue en France le rôle de médiateur entre la société civile et politique, entre la communauté scientifique et l'opinion, et lui aussi, alerte sur l'urgence de la lutte contre les dérèglements du climat.

Certaines villes acceptent de se soumettre à ces nouvelles contraintes environnementales et savent témoigner de créativité écologique, comme le démontreront les sessions comparatives de GLOBAL CITY2007 qui présentent des projets urbains concrets et inventifs tels que :

- « Londres, une ville sans carbone »
Le maire de Londres Ken Livingstone a annoncé une réduction de 60% des émissions de CO2 de la capitale britannique d'ici 2025. La session détaillera les initiatives qui permettront d'atteindre cet objectif, comme le plan stratégique du développement spatial de Londres qui prévoit une réduction de 20% des émissions par la création de sites dédiés aux énergies renouvelables.

- « Intégrer les principes de développement durable dans les décisions stratégiques de la ville »
Plusieurs villes européennes seront amenées à comparer la gestion urbaine qu'elles ont mise en place pour passer de la création d'éco quartiers particuliers au développement d'une ville durable dans son ensemble. Breda aux Pays Bas, qui s'est vue décernée le «prix national du développement durable» pendant quatre années consécutives, apportera son éclairage sur ce type de politiques, notamment leur articulation avec les modes de vie et l'acceptabilité sociale des mesures qu'elles impliquent.

- « Le programme européen 'Biofuel Cities': état des lieux d'une alternative au pétrole en ville » Le programme BEST (Bioethanol for Sustainable Transport) soutenu par l'Union Européenne et coordonné par la ville de Stockholm en Suède, réunit dix sites dans le monde qui feront un bilan de leur participation au remplacement extensif de l'essence. L'alternative du bioéthanol qui a fait ses preuves auprès des consommateurs en tant qu'énergie renouvelable fiable dépend aujourd'hui du financement et de l'efficacité des infrastructures de production.

- « Politiques énergétiques décentralisées: des solutions à la carte »
Différentes solutions énergétiques seront étudiées dans cette session. Par exemple, la ville de Sant Fost près de Barcelone en Espagne, a mis en oeuvre une coopération public-privé sur vingt-cinq ans pour optimiser ses coûts d'exploitation et de consommation d'énergie: la ville catalane lance ainsi une centrale photovoltaïque pour capter l'énergie solaire et permettre une gestion écologique du réseau d'éclairage urbain. La ville française de Pantin gère la rénovation de 1 500 logements sociaux avec l'objectif de réduire les charges des locataires de 17% en favorisant le déploiement de sources d'énergies renouvelables. Une étude approfondie et chiffrée en amont préconise la meilleure solution énergétiquepour chaque résidence : par pompe à chaleur, par système de sondes verticales géothermiques ou chaufferie à billes de bois pour le chauffage, par panneaux solaires pour la production d'eau sanitaire et par panneaux photovoltaïques pour l'alimentation des parties communes en électricité.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Initiatives territoriales
commenter cet article
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 09:02

Hier, le 1er tour de la présidentielle nous a permis de constater une adhésion des Français à la démocratie avec  un taux de 85% de participation.

Après une route Salers-Paris pour dans un premier sens accomplir son devoir et dans le 2ème temps, être immédiatement au fait de l'action dans les QG de campagne; il régnait une ambiance survoltée hier soir, rue la Boétie, tout à côté du siège de l'UMP, à la Salle Gaveau. L'arrivée de Michèle ALLIOT-MARIE a d'ailleurs été saluée par des centaines de miliants aux cris de "Michèle à Matignon" (Espérons-le !).

Le résultat de ce premier tour nous réconcilie avec une élection classique, une traditionnelle opposition gauche/droite.

Néanmoins, il faut observer avec attention le délitement du FN qui n'est peut-être pas si averé que ça. Certes, il perd un million de voix, mais c'est surtout parce que le taux de suffrage à augmenté de 15% par rapport à 2002. Jean-Marie LE PEN, âgé de 78 ans, n'incarne peut-être plus autant la droite nationale aux yeux de certains électeurs? Une chose est sure, cette élection a permis de mettre Marine sur les rangs d'une succession désormais ouverte.

Les scores de Nicolas SARKOZY et Ségolène ROYAL sont impressionnants; l'un comme l'autre ont su se reposer sur un appareil militant et ont fait le plein de voix.

Les petits candidats ont été laminés; aucun ne passe la barre des 5%, le PCF est désormais en voie d'extinction; il serait temps pour la gauche anti-libérale de faire un "aggiorniamento" pour espérer être crédible et se maintenir aux prochaines législatives et municipales.

Reste le score de François BAYROU, pronant une 3ème voie depuis 2002; il est effectivement devenu le 3ème homme, détenant un réservoir de votes dont SARKOZY comme ROYAL vont rapidement solliciter. Néanmoins, la France ne se brade pas à de petits calculs électoraux et les attentes des centristes risquent d'avoir des difficultés à s'insérer dans les programmes des deux poids lourds.

L'ambiance animée et militante ressentie hier soir à l'UMP laissait à penser que les forces du centre seraient susceptibles de rallier la droite républicaine, mais la pirouette que devrait effectuer Nicolas SARKOZY sera d'une faible marge entre l'attention à porter sur un vote FN dont on ne maîtrise pas le jusqueboutisme et le vote de centre droit qui risquerait d'avoir un réflexe "TSS", reste à savoir qui se cache derrière le 2ème "S", réponse dans 14 jours...

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article