Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 10:20
Le 27 Mai 2007 - Montée des vaches au Puy Violent, par Saint-Paul de Salers à la Croix des Vachers.

Dès 9h, rendez-vous pour un casse-croûte.

10h30: Départ du troupeau pour l'Estive.

12h: Apéritif et repas sous un chapiteau, et avec le Soleil en prime !
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Toujours...
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 21:01

A la demande de la branche Jeune de la Ligue Auvergnate de Paris, j'ai l'honneur de vous annoncer la prochaine: 

SOIREE PLAGE DES JEUNE AUVERGNATS DE PARIS
(du sable, du sable et encore du sable... 3 tonnes de sable !)
Rendez-vous sur le site internet de l'association (en cliquant sur l'image) pour tout savoir !!!

RVE4-banner-v2.jpg


Ci-dessous le Message du Vice-Présdent de BWA avec toutes les informations et bien évidemment que je me fais le relais de cette information, la force des Auvergnats, c'est la solidarité !




Bonjour Cédric,
 
B.W.A., l’association des Jeunes Auvergnats à Paris, Filiale Jeunes de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, organise, le samedi 16 juin prochain, en partenariat avec les Rabalaïres et l’équipe Nuit Arverne Jeune, la 4ème édition de son événement phare :
 
Cet événement d’exception réunira quelques 400 de nos jeunes (18 – 35 ans) compatriotes.
 
La soirée plage B.W.A. est devenue célèbre au sein du mouvement des Jeunes Auvergnats à Paris par son ampleur : 6 tonnes de sable et une végétation luxuriante viennent, le temps d’une nuit, reconstituer une véritable plage au cœur de la capitale.
 
Je me permets de te solliciter afin de relayer l’information auprès des visiteurs de ton blog salers-au-coeur.over-blog.org, et mets à ta disposition en pièces jointes les documents suivants :
-        le flyer provisoire
-        le communiqué de presse
-        un bandeau que nous te serions reconnaissants de placer provisoirement sur ton site Internet avec un lien vers bwa.asso.fr.
 
En te remerciant par avance de ta réponse que j’espère vivement positive, je me tiens bien évidemment à ta disposition pour tout complément d’information.
 
Bien amicalement,
 
Laurent.
 
---
Laurent Bienvenu
Vice-Président
------------------------------------------------------------
B.W.A. - L'association des Jeunes Auvergnats à Paris
------------------------------------------------------------
www.bwa.asso.fr (le clédou)
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les Auvergnats à Paris Où
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 11:42

accueil-2007.jpg




Soyez nombreux à venir soutenir les participants de la Pastourelle 2007, ci-dessous, le programme:

Programme de la Pastourelle de Salers
 
       VENDREDI 25 MAI :
 
 En collaboration avec l'Office de Tourisme du Pays de Salers. A partir de 18h Place TYSSANDIER D'ESCOUS marché de producteurs fermiers et Spectacle folklorique avec le groupe « la Sagranière »
 
 
       SAMEDI 26 MAI :
 
Dés 8h30 et jusqu'à 18h30, animation course assurée par Alain LETARD de BIOULAC (33)
• À partir de 8h15 - Esplanade de Barrouze ravitaillement (café, thé, cake, brioches) offert aux randonneurs avant le départ
• À partir de 8h45 animation musicale sur la ligne de départ
• 9h départ des randonneurs
• 10h45 départ de SALERS pour les vététistes (raid et rando) contrôlé jusqu'à ST PAUL DE SALERS
• 11h départ du raid VTT de ST PAUL DE SALERS
• 11H 15 départ rando VTT de ST PAUL DE SALERS
• 14h départ course à pieds équipes
• 14h15 départ course à pieds individuelle
16h30 remise des prix VTT
18h remise des prix course à pieds
• 20h30 Repas auvergnat dansant animé par le groupe « corto maltesse » (nombre de places limitées à 750)
 
       DIMANCHE 27 MAI
Fête de la transhumance au puy violent. Montée des troupeaux à partir de 10h30. Repas servi sur place avec animation musicale
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Toujours...
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 22:48

«La dynamique urbaine-rurale: vers une approche territoriale intégrée», un colloque à Bruxelles par le Conseil des communes et régions d'Europe

Le Conseil des communes et régions d'Europe (CCRE) organise avec le Parlement européen une conférence sur le thème de l'interdépendance des territoires ruraux et urbains, qui se tiendra le 12 juin prochain à Bruxelles.
«La dynamique urbaine-rurale: vers une approche territoriale intégrée» doit permettre aux participants de mieux comprendre les relations entre acteurs urbains et ruraux, les défis communs auxquels ces zones ont à faire face, et les coopérations possibles. Parmi les thèmes abordés figurent la coopération en matière de développement économique et d'innovation, l'aménagement des territoire ou encore la protection de l'environnement. L'accent sera également mis sur les moyens de renforcer la gouvernance territoriale intégrée.
Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la préparation de l'agenda territorial européen et de la révision en 2008-2009 du budget de l'Union européenne. Elle fait suite à une rencontre organisée par le CCRE à Bruxelles en novembre dernier, qui avait plus particulièrement porté sur l'avenir des territoires ruraux en Europe.
Interviendront au cours de cette rencontre: Michael Häupl, président du CCRE, maire et gouverneur de Vienne; Jean-Marie Beaupuy et Jan Olbrycht, membres du Parlement européen; Oldrich Vlasak, membre du Parlement européen, vice-président du CCRE; Louis Le Pensec, président de l'association française (AFCCRE); Christian Ude, maire de Munich, président de l'Association allemande des villes; Jean-Paul Denanot, président du Conseil régional du Limousin, ainsi que des représentants de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de la Commission européenne.

Pour plus d’informations, voir lien ci-dessous.
http://www.afccre.org/fr/article.asp?L=105983&K=IJT31573IJL28228II2987961IS1&id=2927

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 22:44

Rumeur sur l'avancée de la date des municipales: l’AMF se dit «surprise» et rappelle la «promesse» de Nicolas Sarkozy de les tenir en mars 2008

L’Association des maires de France indique qu’elle a pris connaissance «avec surprise d’une rumeur», relayée par certains organes de presse et sites Internet, selon lesquels «les dates des élections municipales seraient avancées à octobre 2007».
Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a lui-même mis fin mardi dernier à cette rumeur devant les conseillers généraux des Hauts-de-Seine, dont il venait de démissionner de la présidence. «J’ai effectivement pensé un instant le faire, a-t-il confié, mais j’y ai aussitôt renoncé. Les municipales auront bien lieu en mars 2008», a-t-il indiqué selon des témoins présents lors de cette séance.
Dans un communiqué, Jacques Pélissard, président de l’AMF, rappelle qu’il «est intervenu auprès de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, pour demander le maintien des élections municipales en mars 2008. Nicolas Sarkozy s’est alors engagé, devant le 89e Congrès des maires de France le 23 novembre 2006, à ne pas modifier le calendrier électoral des municipales prévues en mars 2008». La loi du 15 décembre 2006 a en effet prorogé d'un an, jusqu'en mars 2008, le mandat des élus municipaux et des conseillers généraux.
L’AMF affirme «sa confiance dans cette promesse de Nicolas Sarkozy élu, depuis, président de la République».

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Demain...
commenter cet article
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 22:36

Les Parcs naturels régionaux fêtent leur 40 ans
La Fédération des parcs naturels régionaux de France organise, à l'occasion de son 40è anniversaire, plus de 100 évènements de mai à novembre. 34 parcs (sur les 45 que compte le pays) proposent trois types de manifestations : certaines sont destinées au grand public, d'autres ont un caractère scientifique ou technique et enfin, des initiatives sont montées en associant des partenaires. Une exposition photographique se tient actuellement à Paris et elle va bientôt entamer une tournée dans 15 parcs de France. Elle sera suivie de quatre rencontres consacrées aux thèmes qui mobilisent actuellement les Parcs régionaux : la biodiversité, les changements climatiques, les paysages culturels et la mutation des territoires.
La fédération rappelle que les parcs naturels régionaux ont été créés le 1er mars 1947 par le Général De Gaulle, qu'ils couvrent 13% du territoire et concernent 3 millions d'habitants répartis sur 3706 communes.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 22:52

Sur proposition du Premier ministre, et conformément à l'article 8 de la Constitution, le Président de la République a nommé Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités territoriales.

L'équipe du réseau Salers au Coeur et le blog le Cantal avec Alliot-Marie s'associent pour féliciter la reconduite de Michèle ALLIOT-MARIE à la tête d'un ministère régalien. Madame le Ministre aura notamment la charge des collectivités territoriales.

Outre la bonne coordination qu'elle aura à organiser entre les hiérarchies de gendarmerie et de police; c'est avec le pragmatisme et la détermination qu'elle avait à la Défense, qu'elle se met au service de l'organisation du territoire national, Madame le Ministre, nous sommes avec vous, bon courage et félicitations!

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 10:36

Un sujet d'actualité qui touche des centaines de collectivités en France, une urgence culturelle et sociale dont on ne s'occupe pas, quelles reflexions faut-il tirer de l'actualité de la loi de 1905?

Des maires sont contraints de démolir leurs églises

De notre envoyée spéciale à Saint-Georges-des-Gardes SOPHIE DE RAVINEL.
Le Figaro publié le 18 mai 2007


Pas moins de 2.800 des 15.000 églises rurales sont en péril selon un rapport rédigé par le Sénat. 

De moins en moins fréquentées, les églises coûtent cher à entretenir et les maires s'interrogent. Faut-il les préserver ou doit-on les démolir ? Pas de doute, de gros nuages noirs surplombent désormais les petits clochers ruraux. Comme si le tabou de leur destruction commençait à se lever. Béatrice de Andia, à la tête du nouvel Observatoire du patrimoine religieux, affirme que, sur la base d'un rapport du Sénat, « 2 800 des 15 000 églises rurales protégées » seraient « en situation de péril ». « Ce qui laisse augurer, explique cette ancienne responsable de l'action artistique de la Ville de Paris, que les bâtiments non classés, qui ne sont pas une priorité pour l'État, ont un sombre avenir devant eux. » Christian Prunier, créateur en 2003 du site clochers.org, destiné aux gé­néalogistes, reconnaît, lui, que « pour se débarrasser d'un bâtiment, il suffit de le laisser pourrir 20 ans, de l'entourer ensuite de bandes rouges pour signifier son danger puis de faire établir un arrêté de péril. La démolition n'est alors plus une honte. Elle est conseillée ». Les Français sont pourtant « viscéralement attachés » à leurs églises, dit Alain Guinberteau, créateur de 40000clochers.com, qui a lancé un concours photos couronnant le meilleur chasseur de clochers. 

Dans la région historique des guerres de Vendée, où les chapelles ont fleuri au XIXe siècle, de plus en plus d'édiles ont franchi le pas et commencent à détruire leur clocher faute de moyens pour les entretenir.

DE L'HERBE folle a poussé entre les tas de pierres, de vieux carrelages et d'ardoises brisées. Un angle de mur est encore vaguement debout et des tiges de fer rouillées pointent vers le ciel. En cet endroit désolé, il y a moins d'un an, se dressait encore une église dominant toute cette région, théâtre des guerres de Vendée. Bâtie en 1870 sur un point culminant du Maine-et-Loire, à 200 mètres d'altitude, l'église paroissiale du village de Saint-Georges-des-Gardes a été démolie en août dernier. « Déconstruite », précise le maire, Gabriel Lahaye, qui, sans être un adepte du philosophe Jacques Derrida, a choisi ce terme pour son image moins violente, « plus respectueuse ». 

La commune de 1 500 habitants possède une autre église et, ne pouvait pas supporter les charges d'une réhabilitation : bien au-delà du million d'euros. Les églises construites avant 1905 sont, en effet, à la charge des collectivités locales. « On m'a­vait dit : tu le regretteras ! Mais il n'y a rien à regretter », assure Gabriel Lahaye. Un habitant, Gérald Eloire, a bien tenté de s'opposer à la démolition avec une lettre ouverte au maire, la création d'une association, la mobilisation des médias. En vain. Cet athée convaincu, qui avait choisi de s'installer dans ce village justement pour le charme de son église, n'a entraîné qu'une poignée d'habitants derrière lui. Et récolté beaucoup d'hostilité.

Le maire, qui va faire construire un petit oratoire de style contemporain sur le site de l'ancienne église, assure que « d'au­tres communes s'apprêtent à franchir ce pas ». La région est en effet pleine d'églises construites au XIXe siècle pour accueillir une population très pratiquante et en pleine croissance, en « réparation » aussi de la Révolution, quitte alors à détruire des églises trop petites ou trop abîmées qui avaient pourtant, elles, une réelle valeur architecturale. À 18 km de cette colline des Gardes, en effet, Bernard Briodeau, maire « plutôt centriste » de Valanjou, affirme avoir tourné les plans, les expertises, les aides régionales ou départementales et les comptes communaux dans tous les sens avant de se rendre à l'évidence : l'église Saint-Martin de son village est aussi vouée à la disparition. À terme, il espère ne conserver qu'une tour défensive du XVe siècle contre laquelle avait été édifié le bâtiment au XIXe.

« Acte sacrilège »

Pour l'instant, la démolition ne concerne que le clocher et la chambre des cloches. Comme à Saint-Georges-des-Gardes, le clergé, affectataire des lieux, n'a pas bronché. La messe est célébrée dans une autre église de cette petite commune blottie dans les chemins creux et qui ne compte pas moins d'une cinquantaine de chapelles, oratoires ou calvaires. « La pratique a nettement chuté ces dix dernières années, souligne le maire, et les catholiques pratiquants acceptent la décision. Ils savent leur foi plus forte que des vieilles pierres sans valeur. La priorité de l'Église, aujourd'hui, ce sont les pierres vivantes ! » En revanche, Bernard Briodeau a reçu des lettres de personnes parfois extérieures à la commune, anonymes ou non, lui promettant « le feu de l'enfer » s'il commettait « cet acte sacrilège ». « Je sais, admet-il, que dans cette région, on ne touche pas à une église, même si la messe est un lointain souvenir. C'est historique et viscéral. Mais que puis-je faire ? »

Maire de Gesté, à 45 km de là, Michel Baron dit lui aussi avoir cherché d'autres solutions. D'au­tant que l'église, très vaste, dont le conseil municipal vient de voter la démolition, est la seule de la commune de 2 500 habitants. La messe y est encore célébrée. À la place, le maire promet de construire « une salle de 500 places, susceptible d'être divisée en deux, moderne, facile à chauffer, attirante pour les jeunes... » Le curé de la paroisse, Pierre Pouplart, reste sur la réserve. « Ce sont les affaires de la commune, esquisse-t-il, je comprends qu'elle s'interroge sur le coût de l'entretien. » Responsable de l'art sacré pour ce diocèse d'Angers, le père André Boudier observe : « Les églises de qualité doivent être sauvegardées. Pour les autres, il faudra accepter de les détruire et de construire à la place des édifices mieux adaptés aux besoins d'aujourd'hui... »

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 10:03

Voici la liste des Ministres du Gouvernement de François Fillon (avec leurs sensibilités politiques), Premier Ministre de Nicolas Sarkozy. Cette liste sera complétée à l'issue des élections législatives des 10 et 17 juin prochains par une série de Secrétaires d'Etat.

- Alain Juppé - UMP - (ecologie, développement et aménagement durable)
- Jean-Louis Borloo - UMP-PRV - (économie, fiances et emploi)
- Xavier Bertrand - UMP - (relations sociales, travail et solidarité)
- Brice Hortefeux - UMP - (co-développement, immigration, intégration, identité nationale)
- Xavier Darcos - UMP - (éducation nationale)
- Bernard Kouchner - PS - (affaires étrangères et européennes)
- Hervé Morin - UDF - (défense)
- Eric Woerth - UMP - (budget, comptes publics, fonction publique)
- Christine Boutin - UMP-FRS - (logement et ville)
- Rachida Dati - UMP - (justice)
- Michèle Alliot-Marie - UMP-Le chêne - (l'intérieur, outre-mer et collectivités territoriales)
- Valérie Pécresse - UMP - (recherche, enseignement supérieur)
- Christine Lagarde (agriculture et pêche)
- Christine Albanel (culture et communication, porte-parole du gouvernement)
- Roselyne Bachelot-Narquin - UMP - (santé, jeunesse et sports).

Le sénateur Roger Karoutchi - UMP - a été nommé secrétaire d'Etat auprès du premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.

Eric Besson (ex-PS) a été nommé secrétaire d'Etat auprès du premier ministre, chargé de la prospective et de l'évaluation des politiques publiques.

Dominique Bussereau, - UMP - ancien ministre de l'agriculture, a été nommé secrétaire d'Etat chargé des transports auprès d'Alain Juppé, ministre d'Etat en charge de l'écologie.

Martin Hirsch, président d'Emmaüs-France, a été nommé haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 02:04

00DN0007-1179335406.jpgC'est au son de la Marseillaise que ce sont réunis quelques centaines de Français au pied de l'Elysée, je ne pouvais pas manquer ce moment, celui de remercier directement le Président de la République, Jacque CHIRAC, redevenu aujourd'hui simple citoyen.

Un instant d'émotion qui saisirait n'importe quel militant gaulliste, tout comme l'annonce de son retrait au mois de Mars qui pour moi, sonnait la fin d'une époque; tout comme son message poignant, hier soir. Bref, fort et sincère, Jacques CHIRAC avait de l'émotion dans la voix et dans le regard; la France est toute sa vie, plus encore que du talent, c'est de l'amour qu'il nous a donné pendant 40 ans.

Aujourd'hui, c'était également un moment fort, celui de l'intronisation du nouveau Président Nicolas SARKOZY, qui recueille ici les fruits de 3 ans de travail ininterrompu. Cette victoire, il l'a mérité, face à la gauche et face à tous ses détracteurs.

La France pour tous, en grand, ensemble est en passe devenir cette France où tout est possible.

C'était une belle page de l'histoire de France, ce midi; l'instant était solennel, à la mesure des hommes qui l'incarnaient. Une belle succession, une complicité enfin dévoilée, une unité restaurée.

Jacque CHIRAC est parti, j'ai déja hâte de voir émerger sa fondation pour le développement durable. Nicolas SARKOZY est Président et son premier discours a marqué la mesure: celle d'une France forte parce que unie et respectueuse !

Montrez-nous le cap, Monsieur le Président !

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article