Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 16:22


Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a mis sur les rails, le 6 juillet, le Grenelle de l'environnement. Six groupes de travail thématiques - climat, santé, modes de production et consommation, gouvernance, mode de développement, biodiversité - commenceront leurs travaux à la mi-juillet, pour remettre leurs propositions d'ici à la fin septembre et aboutir cet automne à un "plan d'action de 15 à 20 mesures concrètes". Seuls élus retenus "en raison de leurs connaissances" du dossier, le sénateur et président du conseil général de la Manche, Jean-François Legrand, et la sénatrice du Nord, Marie-Christine Blandin, présideront le groupe sur la biodiversité. Chaque groupe de travail accueillera des représentants de cinq collèges (Etat, syndicats, associations, collectivités te rritoriales et entrepreneurs). Les propositions élaborées seront soumises à l'automne au débat public, via internet et des forums régionaux. «Les conclusions de ce grand débat national seront tirées au mois d'octobre».

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 11:09

Durant tout l’été, la salle de lecture des Archives départementales reste ouverte au public. Par ailleurs, plusieurs manifestations sont proposées au public, dans divers lieux du Cantal. L’entrée en est libre dans tous les cas.

Ces conférences et ces lectures d’archives seront l’occasion, pour les Cantaliens et les vacanciers de passage, de découvrir le riche patrimoine écrit, photographique et audiovisuel conservé aux Archives départementales.

  • Jeudi 19 juillet. Menet, salle polyvalente, 18 h 30. Conférence (avec projection) d’Édouard Bouyé, « Symboles et blason sur les linteaux des maisons rurales du Cantal », dans le cadre du 16 e Symposium de sculpture sur pierre de Menet.
  • Vendredi 3 août. Saint-Urcize, chez M. Vigouroux (en face de la mairie), 20 h 30. Lecture d’archives « Saint-Urcize en Aubrac ». Textes lus par le comédien Michel Genniaux, choisis et commentés par Édouard Bouyé.
  • Mardi 7 août. Mauriac, basilique Notre-Dame des Miracles, 20 h 30. Lecture d’archives « Jules-Géraud Saliège, cardinal de Haute-Auvergne ». Textes lus par le comédien Michel Genniaux, choisis et commentés par Édouard Bouyé. Dans le cadre du cinquantenaire de sa mort (hiver 1956).
  • Jeudi 9 août. Arches, à La Thébaïde, 21 h. Lecture d’archives « Eloquence sacrée en Haute-Auvergne (XVIII e-XIX e s.) ». Textes lus par le comédien Michel Genniaux, choisis et commentés par Édouard Bouyé.
  • Samedi 11 août. Le Falgoux, Foyer rural, 20 h 30. Conférence (avec projection et audition) d’Édouard Bouyé, « Joseph Canteloube et les Chants d’Auvergne ». Dans le cadre du cinquantenaire de sa mort (1957).
  • Dimanche 12 août. Vic-sur-Cère, 9h-12. Séance de dédicace d’ouvrages organisée par la commune de Vic-sur-Cère, où seront présentés, entre autres, les livres sur le château de Pesteils (E. Bouyé) et sur les églises de Carlat (L. Gerbeau).

Archives Départementales 
42 bis, rue Paul Doumer
15012 Aurillac Cedex 
04.71.48.33.38
http://www.cg15.fr/archives

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 16:16

Xavier Bertrand, ministre du Travail, des relations sociales et de la solidarité, a présenté, le 4 juillet, en conseil des ministres, un projet de loi sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs qui sera discuté au Sénat à partir du 17 juillet. Dans un communiqué diffusé le 10 juillet, l'Association des régions de France (ARF) estime qu'«il n'apparaît pas nécessaire de modifier les dispositions existantes qui respectent les rôles différents des uns et des autres (autorités organisatrices, exploitants, collectivités locales)». L'ARF est «convaincue de l'absolue nécessité de miser d'abord sur le dialogue social. Il ne s'agit pas de demander à des autorités organisatrices de se substituer soit à l'Etat dans sa mission régalienne, soit à l'exploitant pour ce qui est de la définition précise des services en situation perturbée» . Selon elle, «les autorités organisatrices n'ont pas vocation à supporter directement ou indirectement les conséquences d'une volonté de l'Etat d'assurer une indemnisation des usagers comme risque de l'introduire le projet de loi». Le gouvernement a ouvert un forum depuis le 9 juillet sur le site. Les internautes sont invités à venir s'exprimer, à donner leur avis, faire partager leurs expériences.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 16:19
Voici les textes qu'examineront l'Assemblée nationale et le Sénat, d'ici au 27 juillet.

L'Assemblée nationale :
- Les 17 et 19, projet de loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs, adopté le 5 juillet par le Sénat
- Les 23 et 25, sous réserve de son dépôt et de sa transmission par le Sénat, projet de loi relatif aux libertés des universités
- Et, le 26 juillet, projet de loi portant création d'une délégation parlementaire au renseignement.

Le Sénat :
- Les 17 et 19, projet de loi sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs
- Le 23, sous réserve de sa transmission par l'Assemblée nationale, projet de loi portant règlement définitif du budget de 2006
- Le 24, déclaration du gouvernement, suivie d'un débat d'orientation budgétaire
- Les 25 et 27 juillet, sous réserve de sa transmission, projet de loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat.
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 12:25
Grande fête chasse et nature
Samedi 21 juillet – Dimanche 22 juillet 2007
9h00-23h00
25-06-2007-11-37-30-0039-copie-1.jpg
(Sous réserve de modifications)
 
 

 
Repas des chasseurs : (samedi dès 19h00, sous le préau de l’école)
Préparé par Jean-Jacques, L’Auvergnat, Place Tyssandier d’Escous 15140 SALERS :
 300 Places
14 €, boissons non comprises :
  • Assiette de charcuterie
  • Jambon à la broche / aligot
  • Assiette 2 fromages
  • Tarte aux pommes
 
Animation :(samedi dès 19h dans la cour d’école)
Monsieur André COUTISSON et son orchestre
 
Ball-trap : (Route d’Aurillac, prés de Faure, à partir du samedi 14h-21h puis le dimanche : 9h30-21h).
 
Exposition sur la Faune du Cantal : Ouverture à 18 h à la salle des fêtes de Salers.
 

 
Messe de St Hubert : (10h30, Eglise Saint-Mathieu), Célébrée par l’abbé ROLLAND, au son des trompes de chasse du « Débuché du Cantal ». 
 
Bénédiction canine : (à l’issue de la messe, sur les marches du parvis de l’église), l’abbé ROLLAND.
 
Groupe folklorique : 17 h30, cour d’école sur podium « La Sagranière »
Tirage de la tombola : 18h15, sur le podium de la cour d’école.
 
1.      WE détente dans le Charolais (près de Chalons) pour 2 pers. (Valeur de 370€)
2.      Télévision 55 cm
3.      Appareil photo numérique + housse
4.      Micro chaîne hi fi MP3
 
Plus nombreux autres lots de valeurs : 2 bons d’achat de 100€ chacun, 1 cafetière expresso à dosettes, une scie sauteuse, 1 service 42 pièces, 1 coffret outillage, 1 aspirateur 1700W, un perforateur….
 
Apéritif/ barbecue : 19hoo cour de l’école (animation prévue)
 
Retraite aux flambeaux : dès 22h dans les rues de Salers, jusqu’au lieu du feu d’artifice.
 
Spectacle pyrotechnique : 22h30 sous les Remparts, tiré par « MAUGEIN Artifices » (société corrézienne).
 
 
Présentations 9h-18h :
 
 
  • Canine : (derrière le collège)
150 chiens d’une vingtaine de races différentes. (Fox Terrier, Gascons Saintongeois / Ariégeois, Porcelaine, Basset Hound, Setter, Bleu de Gascogne, Anglo-français, Griffon du Pays / bleu de Gascogne / fauve de Bretagne / Nivernais / Korthal, Braque, Ariégeois, Bruno du Jura, Poitevin, Teckels poil dur / poil long / poil lisse, Bearded-Collie). 
+ Meute d’une 50aine d’anglo poitevins
+ Meute de Mr Cavarot
 
  • Exposition sur la faune du Cantal : (salle des fêtes)
Le petit gibier est à l’honneur cette année. Très belle collection prêtée en grande partie par Mr ROYER Jean-Jacques de St Flour (magasin de chasse « A St HUBERT ») et Mr CONESA Alain (taxidermiste sur Ydes).
 
  • Articles de pêche : (Cour de l’école)
Matériel de pêche prêté par EURO PECHE d’Aurillac.
 
 
Présences :
 
 
Liste provisoire :
 
  • Exposants professionnels (Cour d’école):
 
Monsieur et Madame BRUNEAU et AUBERT (Jumelles), Monsieur J.-P. COUVERT (Fabricant coutellerie de Thiers), Monsieur CONESA (Taxidermiste d’Ydes), Monsieur Philippe PRENEZ (Vannier), Parc des volcans, Garage ROUX agent Renault (4X4), 2 peintres animaliers, 1 artisan coutelier d’art, …
 
  • Associations (Cour d’école) :
 
Fédération Départementale de Chasse du Cantal.
UNUCR (Union Nationale pour l’Utilisation de Chien Rouge, délégué départemental : Monsieur Jean-Jacques ROYER) = recherche au sang.
ADCGG (Association Départementale des Chasseurs de Grand Gibier, Président : Monsieur  Marc SOULHAC) = cerf, sanglier, chevreuil.
Club Mouche Arpajonnais (Président : Monsieur Hervé VERGNE).
ANCS (Association Nationale de Chasseurs de Sangliers, Délégué départemental : Monsieur Bernard MALBEC, 4A (chiens d’aveugles).
APGPAC (Association des Piégeurs et Gardes Particuliers Agréés du Cantal, Président : Monsieur Guy ARNAL).
 
 
Initiation : 9h00-18h00 derrière le collège, au terrain de jeux
 
  • Pêche à la mouche : Club Mouche Arpajonnais
 
 
Animations :
 
 
  • Trompes de chasse : (10h30-17h dans les rues de Salers)
 
Le « Débuché du Cantal » (Président : Monsieur Laurent GINIOUX). Min : 10 trompes.
 
  • Equipages de vènerie : (10h00-18h00 dans les rues de Salers)
 
Spectacle à 15 h, pré de la présentation canine, face au Bailliage.
1.      « Le Vautrait de la Merlerie » (Président : Monsieur Michel LEGER). 15 cavaliers et meute de 60 anglo-poitevins. Spectacle ponctuel.
2.      « Le Rallye des cimes » (Monsieur Michel CAVAROT). Equipage de 4 à 6 pers et meute d’une vingtaine de chiens Spectacle ponctuel.
 
  • Fauconnerie : (10h00 – 18h00 dans les rues de salers et sur le site de l’école, avec une tente de présentation.).
 
Spectacle à 14 heures et à 17 heures, site de la Peyrade
Spectacle de haut vol assuré par les fauconniers des remparts de Provins. (www.vollibre.fr).
Entrée payante : 2 € pour les adultes. Gratuit pour les enfants.
 
  • Tir au laser sur sangliers : (10h00 – 18h00 le préau dans la cour d’école). 2 €.
 
  • Sculpture à la tronçonneuse : (10h00 – 18h00 Esplanade de Barrouze).
 
  • Poneys de la Maronne : baptêmes pour petits et grands. Esplanade de Barrouze.
 
  • Dédicaces à la Librairie Barbe Bleue (auteur en attente)
 
 
Démonstrations :
 
 
Taxidermie (cour de l’école): Monsieur CONESA.
Montage de mouches (cour de l’école): Club Mouche Arpajonnais.
Vannerie (fontaine sur la place principale): Monsieur Philippe PRENEZ.
Association 4 A (face au Bailliage) démonstration de chiens d’aveugles
 
*
 
Remerciements à tous ceux qui ont participé à la réussite de cette grande manifestation et plus spécialement :
 
La Fédération des Chasseurs du Cantal, Le Conseil Général du Cantal, les mairies de Salers, Fontanges, St Paul de Salers pour leur soutien financier.
 
Le Réveil de Mauriac, La Montagne, l’Union Agricole, Radio Jordanne pour leur soutien publicitaire.
 
Les 80 bénévoles de Salers et des communes environnantes, L’ensemble des employés communaux, les agriculteurs et les propriétaires de terrain, Dany au micro, Monsieur BRUNEL (vétérinaire), l’abbé ROLLAND, Odile pour l’exposition sur la faune et tous ceux que nous ne citons pas mais dont l’investissement était nécessaire pour la réussite de la manifestation.
 
Les ACCA de Salers (Monsieur Jacky MARTY), Fontanges (Monsieur Robert LAPORTE) et Saint-Paul de Salers (Monsieur Daniel GANDILLON) pour leur soutien et leurs conseils logistiques.
 
Les Associations :
FDC du Cantal (Président : Monsieur Jean-Pierre PICARD).
UNUCR.
« Le Vautrait de la Merlerie ».
Le « Débuché du Cantal ».
Club Mouche Arpajonnais.
«Le Rallye des cimes  »
ANCS.
APGPAC.
ADCGG.
4A : chiens d’aveugles.
La Sagranière (Président : Monsieur Jean LESCURE)
 
Les exposants canins : une vingtaine.
Les exposants professionnels : une dizaine.
Repost 0
Published by Sabine BOUYGES - dans Salers de Toujours...
commenter cet article
15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 15:03

Je laisse ci-dessous à la plume à Isabelle Fernandez-Vergne, qui suit avec attention les perspectives émises par Salers au coeur.

Férue de généalogie locale, elle adresse ici une réflexion pratique sur la mise en valeur du patrimoine.

Parce que nous avons déjà partagé notre passion réciproque pour Salers, ce sujet a fait parte de nos conversations.

Si cette note insiste sur les pierre sèches des alentours de Salers, une partie non négligeable du patrimoine à sauver demeure les murailles de notre cité. Et ce n'est pas sans intentions que nous nous intéressons à cet aspect de la valorisation nécessaire pour relancer la dynamique à Salers.

Les perspectives sont simples: Salers dispose d'un énorme patrimoine mais ne dispose pas des moyens à hauteur de cet héritage et il existe pourtant une multitude de solutions en marge des subventions traditionnelles.

Depuis plusieurs années, un maillage de réseaux de villes, toutes thématiques confondues, s'organise, de manière professionnelle ET de manière empirique, c'est une option sur laquelle Salers doit s'engager fermement, soit dans le cadre de l'intercommunalité, soit dans une démarche communale simple (Salers conservant le plus gros du patrimoine, tant sur le canton que l'intercommunalité par rapport aux autres communes).

Il existe également une perspective simple, celle de faire appel à des camps de Jeunesse en se rapprochant du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, pour construire un projet, valider un stage ou un diplôme ou bien simplement pour rompre un échec scolaire. L'exemple d'un camp scout est une idée à garder présente, une telle initiative a permis un peu d'entretien au Château de Lapierre, en 2000 grâce à la Troupe 1ère Orléans des Scouts d'Europe et en 2002, grâce à la Troupe 15ème Paris des Scouts Unitaires de France...

L'idée de se rapprocher des Grandes Ecoles (type Polytechnique), qui offrent des perspectives de stage ouvrier à leurs élèves de première année. Un partenariat avec une telle institution est profitable à tous.

Enfin une idée à creuser et qui est un réel vecteur de citoyenneté, celle de se rapprocher des Services pénitentiaires et proposer que les Travaux d'Intérêt Général (les fameux TIG) s'effectuent pour la réhabilitation des murailles. Il s'agit de monter ce projet avec le partenariat de la Gendarmerie, du Ministère de la Justice et des autorités administratives compétentes et permettre à chacun de se voir offrir une chance de réinsertion dans ce cadre.

Enfin, nous sommes là pour lire Isabelle, le temps de la campagne est devant nous !


Inventaire et protection du patrimoine en pierre sèche
 
Le patrimoine en pierre sèche (sans mortier) constitue l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales. Les terrasses, créées pour cultiver dans les zones de pente élevée, jouent un rôle capital dans la prévention de l’érosionet des glissements de terre.
 
L’intérêt patrimonial, paysager et environnemental des constructions en pierre sèche et la nécessité d’assurer leur inventaire, leur protection et leur réhabilitation ont été largement reconnues par les scientifiques.
 
Le REPS - Réseau Européen de la Pierre Sèche - http://www.conselldemallorca.net/mediambient/reps/presenta.php?lang=fr, a pour but de promouvoir la transmission d’expériences et les échanges en matière d’inventaire, de restauration et de protection de ce patrimoine et, plus particulièrement, leur insertion dans les initiatives locales de développement local durable. Une Charte Européenne a été rédigée en ce sens. Actuellement pour représenter la France, seule la Corse fait partie de ce réseau.
 
Les mesures les plus visibles ont été la récupération du métier de murailleur, la création d’itinéraires de découverte patrimoniale ou le développement de certaines cultures.
 
Préservation du patrimoine : Chantiers de bénévoles et tourisme solidaire.
Exemples dans le Cantal
 
Le REPS recense un seul Artisan Murailler certifié dans le Cantal :
 
Mr Christian Omelhier
Adresse: La Richard - 15500. Charmensac
Téléphone: 04 71 73 63 96
 
Le site http://www.cezalliersianne.asso.fr/sianne_patrimoine_bati.php3?id_rubrique=158 met en relief l’importance de ce patrimoine en Auvergne. Un patrimoine qui fait tellement partie du paysage qu’on a tendance à l’oublier, ce qui menace sa sauvegarde.
 
A Salers le patrimoine en pierre sèche n’est, à l’heure actuelle, pas valorisé à la hauteur de ce que font certains autres villages du Cantal. Alors que ce patrimoine abonde sur la commune : murets issus de l'épierrement, remparts, ouvrages hydrauliques ou simples rigoles, lavoirs, chemins, terrasses, croix, fours (plutôt vers Saint-Paul)... Tout un patrimoine à inventorier, à restaurer, à réhabiliter et à mettre en valeur.
 
Il faut quand même souligner le bel aménagement sur la commune de 2 chemins bordés de murets en itinéraires « bleus » de randonnée : l’un allant de Jarriges au camping municipal, l’autre qui débute 500 mètres après l’hôtel le Gerfaut et débouche (en épingle) sur La Peyrade. La Peyrade étant aussi balisée en chemin de randonnée « bleu ». Cependant il n’est pas certain que les touristes arrivent à trouver ces petits chemins si joliment fleuris au printemps qui sont bien cachés. 
 
On espère que d’autres projets d’aménagements voient le jour sachant que de nombreux chemins historiques sont bouchés et quasi oubliés.
 
Les communes aux alentours s’orientent, quant à elles, vers le développement économique local, les chantiers de bénévoles, le tourisme solidaire, les classes patrimoine, les chantiers d'initiation tout public et les visites découvertes. Des dizaines d’initiatives qui ne peuvent qu’inspirer la commune de Salers dans les prochaines années.
 
Quelques exemples :
 
Ø      A Salins, en juillet ce sont des bénévoles étrangers qui vont restaurer 50 mètres de mur et prêter main-forte à la fête du village. Ce projet s’inscrivant dans un tourisme solidaire, les participants visiteront aussi tout le Cantal pendant leur séjour. http://www.oikos.org/workcamps/2006/france06.htm
 
Ø      Dans le pays de Massiac, la restauration de ce patrimoine en pierre sèche fait l'objet de stages qui font découvrir des techniques et des savoir-faire. Les stagiaires sont formés au maniement de l'outillage et reçoivent des notions essentielles de la construction en pierre sèche. www.cezalliersianne.asso.fr
 
Ø      A Ruynes-en-Margeride, chaque année, un chantier de volontaires est accueilli pour restaurer des éléments du petit patrimoine de la commune ; cet été 2007 est consacré à la rénovation d’un four à pain. http://www.crij.org/a-toulouse/exemples-de-chantiers-restauration-patrimoine.html
 
Ø      Le dynamisme des amis de Léotoing laisse deviner d’intéressantes initiatives http://www.creatifs-culturels-auvergne.com/index.php
 
 
Ainsi, les exemples sont innombrables de chantiers de restauration (de remparts, de lavoirs,…) où on accueille des bénévoles, qui moyennant cotisation sont hébergés sous tentes au camping municipal et qui réhabilitent le patrimoine communal. L’association Rempart est sans doute la plus connue dans ce domaine. www.rempart.com
 
Du travail en perspective pour toutes les bonnes volontés et tous les amoureux de la pierre…
 
 
Pour en savoir plus :
 
 
Repost 0
Published by Isabelle FERNANDEZ (VERGNE) - dans Salers - au coeur des projets
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 12:22

Ruralitic et l'Association des maires ruraux de France (AMRF) lancent, avec le soutien du «Courrier des maires et des élus locaux», une enquête nationale sur «les élus ruraux et les TIC», dont les résultats seront présentés lors des universités d'été des TIC dans les territoires ruraux (Ruralitic), les 29 et 30 août à Aurillac (Cantal). Couverture haut-débit, impact d'internet sur la modernisation des services publics, relations avec les citoyens, usages de l'internet par les élus..., ce questionnaire est téléchargeable sur le site de l'association et devra être retourné avant le 31 juillet.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers - au coeur des projets
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 12:19

Selon la Lettre hebdomadaire du Carrefour des collectivités territoriales du 2 juillet, plusieurs propositions de loi concernant les collectivités territoriales, qui avaient été enregistrées à l'Assemblée nationale depuis 2003, ont de nouveau été déposées en ce début de législature. Elles concernent l'enlèvement des ordures ménagères, les gens du voyage, les finances intercommunales, l'assainissement, les éoliennes et les zones franches urbaines.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 11:55

Lors de sa déclaration de politique générale le 3 juillet, le Premier ministre a annoncé vouloir faire "expérimenter" la gratuité dans plusieurs musées parisiens et de province, afin d'en "mesurer toutes les conséquences". François Fillon a relevé que cette gratuité provoquait de "vifs débats au sein du monde de la culture".
Différents acteurs du monde de la culture soulignent, en effet, que la gratuité des musées est une mesure populaire, relativement coûteuse, dont l'impact précis sur la démocratisation de l'accès à l'art n'est pas encore bien cerné.
La ville de Paris, sous l'impulsion de son maire, le socialiste Bertrand Delanoë, a opté depuis décembre 2001 pour la gratuité de ses collections permanentes (Carnavalet, Petit Palais, Musée d'art moderne, etc.). Le public a été au rendez-vous : les collections ont accueilli 760 000 visiteurs en 2005, contre 530 000 en 2001, a indiqué Christophe Girard, adjoint (PS) au maire chargé de la Culture. Toutefois, Christophe Girard n'est "pas sûr" d'être favorable à la gratuité totale. Les expositions temporaires des musées de la ville de Paris restent payantes et source, non négligeable, de recettes.
"La gratuité totale, je la plaiderais pour les enfants et les adolescents jusqu'à leur majorité afin de les inciter à se ‘déscotcher’ de l’écran de télévision ou d'ordinateur", explique-t-il.
"Compte tenu des situations très diverses des musées selon qu'ils sont nationaux ou territoriaux, la ministre Christine Albanel a plaidé pour que des expériences puissent être menées avant toute décision sur une éventuelle gratuité. Ces expérimentations permettront d'avoir une cartographie des politiques tarifaires de tous les musées en France", indiquait-on au cabinet de la ministre.
Lors de la campagne électorale, l'UMP avait préconisé la gratuité des musées, pour un coût estimé entre 150 et 200 millions d'euros.
Nicolas Sarkozy n'avait pas repris cette proposition dans son projet présidentiel. Il s'est seulement engagé à "rendre la culture accessible au plus grand nombre".
"Le prix n'est pas le seul obstacle à la fréquentation des équipements culturels, ni même le principal", souligne une étude de deux chercheuses, Anne Gombault (management) et Christine Petr (marketing), réalisée pour le ministère de la Culture.
"La gratuité ne crée pas l'envie de consommer de la culture et moins encore pour ceux qui n'ont pas connu d'expériences satisfaisantes en la matière", expliquaient en janvier les deux professeurs, en y voyant "un outil très sensible, aux effets complexes [...], qu'il faut manier avec prudence."

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 11:39

Une association offre d'intéressantes perspectives pour une cité telle que Salers, à vocation patrimoniale et culturelle.

Tout le monde se souvient des rues peuplées parce qu'à la fin des années 80, les festivités les animaient, de la Fête Renaissance aux cracheurs de feu, arquebusiers, monteurs, échassiers et Voeux de ville... chaque centimètre de Salers était dédié à la joie du partage, de l'échange et de la fraternité.

La perspective de voir Salers devenir une cité piétonne pour une citoyenneté appréciée des touristes comme des résidants et de commerçants, s'inscrit en contrepartie avec le renouvellement d'un dynamisme économique pendant la période estivale.

Si la vie de marché (qui est une tradition à Salers depuis le 16ème siècle) se rythme correctement avec un marché hebdomadaire, et quelques actions d'expositions qui animent la place Tyssandier et la cour de l'école (Foire à la brocante, Vide-grenier, Site du Gout), rien n'empêche la perspective de voir s'égayer les murs de notre cité de stands de création et d'animation afin que la convivialité envahisse chaque parcelle de Salers.

Cela ne va pas sans une étroite surveillance de la municipalité et c'est là qu'intervient l'usage des bonnes pratiques. Une labellisation communale est une excellente initiative qui trouverait écho auprès de l'Office intercommunal pour  faire la promotion d'artistes en devenir, de jeunes, Salers est le creuset idéal pour permettre à une pépinière de jeunes talents de faire leurs premières armes.



« L'occupation de l'espace public offre une très grande liberté de création artistique mais impose, parallèlement quelques règles et contraintes » soulignent les auteurs du guide « Organiser un événement artistique dans l'espace public ». Alors que près de 250 festivals d'art de la rue sont organisés en France et que les élus des collectivités s'intéressent de plus en plus à ces nouvelles formes de création artistique, le guide publié par le centre de ressources Hors Les Murs vient à point nommé founir expériences et recommandations méthodologiques. Au croisement des préoccupations et des responsabilités des organisateurs de spectacles, des compagnies mais également des services techniques et des élus, ce guide est conçu pour faciliter leur action et rendre leur coopération fructueuse.

Composé de 3 parties, le guide permet des niveaux de lectures différents selon le degré de maîtrise des connaissances techniques et réglementaires des lecteurs. La première partie rappelle les enjeux de l'occupation de l'espace public par les arts de la rue ; la seconde partie précise tous les aspects pratiques du projet : choix du site, accueil du public, utilisation des gradins, sécurité... et récapitule l'ensemble des démarches à planifier ; la dernière partie présente le contexte réglementaire s'appliquant à l'espace public.
Ce guide sera diffusé gratuitement aux collectivités par Hors Les Murs dès juillet, contre l'envoi d'une enveloppe affranchie à 2.11 euros et lors de différentes manifestations, Chalon dans la rue le 21 juillet et lors du festival international de théâtre de rue d'Aurillac le 23 août. Il pourra également, à terme, être téléchargé sur le site du HorsLesMurs .
En savoir plus : 
le site d'HorslesMurs : http://www.horslesmurs.asso.fr, rubrique vie professionnelle
contact HorslesMurs : Gentiane Guillot
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers - au coeur des projets
commenter cet article