Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 11:08

AUTISME FRANCE (qui coordonne les associations locales sur l'autisme en France) propose à toutes les communes de France de faire illuminer ses bâtiments publics en bleu le 2 avril 2013 à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, c'est une occasion pour les maires de France, acteurs de la proximité, de montrer leur solidarité à un combat mené par des milliers de parents et qui reste encore trop silencieux !

 

574881_10151313095514716_799139089_n.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 21:26


L’AUVERGNE VICTIME DU DÉSENGAGEMENT DE L’ÉTAT« HOLLANDE »

 

 

 

 

 

Lors du Comité des Finances Locales du 12 février dernier, une nouvelle ponction sur les dotations de l’État aux Collectivités locales a été annoncée. Au total, 4,5 Milliards d’euros de perte pour les Collectivités Territoriales dans les 2 ans à venir. Une baisse sans précédent.

Cette décision alarmante va impacter tout particulièrement la capacité d’investissement et d’innovation du Conseil Régional d’Auvergne, déjà très affaiblie du fait d’une gestion hasardeuse, mal maitrisée et peu adaptée à la situation économique. 

  • Hasardeuse : l’explosion du coût de la dette du fait des emprunts toxiques dont la renégociation vient de dépasser les 2 M€. 
  • Mal maîtrisée : l’Hôtel de Région pharaonique, actuellement en construction à Clermont-Ferrand, pour lequel le Conseil Régional a du stocker 89 M€ et dont le coût réel revient pour l’instant à 5 562 € le m2, plus du double des prix de construction  pratiqués en Auvergne. 
  • Peu adaptée : la Structure Budgétaire 2013 montrant que plus de 60% du budget de la Région est consacré à du fonctionnement.

La conjugaison du désengagement de l’Etat et des fautes de gestion du Conseil Régional va fragiliser l’Auvergne et nuiregravement à sa capacité de soutien à l’activité économique et au maintien des emplois dans nos territoires.
 

 

Par ailleurs, ce recul des dotations aura un impact direct sur la population, menaçant la qualité des services rendus aux citoyens, mettant en péril de nombreux projets, et tout cela avec une incidence probable sur la fiscalité locale.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 22:14

logo-interne.pngLe Salon de l'Agriculture fête ses cinquante ans en 2013, cinquante années au service de la promotion du monde agricole et rural, cinquante années à présenter la richesse de la terre de France aux citadins.


Depuis un demi-siècle, le Salon International de l’Agriculture rassemble tous les acteurs du monde agricole. Il a été créé autour du Concours Général Agricole des Animaux. Puis, il a grandi et suivi année après année l’évolution de l’agriculture française.
Il rassemble 1300 exposants qui viennent de 22 pays et plus de 4000 animaux. En 2012 ce sont plus de 680 000 visiteurs qui sont venus.
En 2013, le salon fête ses 50 ans autour du concept de « l’agriculture au cœur »… au cœur des hommes… des villes… des arts… et de chacun !

 

La "plus grande ferme de France" accueille depuis ses origines, la race Salers. Voici, d'ores et déjà, tous les sites "auvergnats" que vous pourrez retrouver sur le Salon du 23 février au 1er mars:

 

Bon salon !

 

 

  Raison sociale   Pays Site Web 
 
ALT Sancy Volcans
Stand(s) : 7.2 A 80
 
  FRANCE http://www.sancy-volcans.com
 
AUVERGNE NOUVEAU MONDE hall 7.2
Stand(s) : 7.2 D 77
 
  FRANCE http://www.auvergne-nouveau-monde.fr/info/
 
AUX BONS PRODUITS DU FRAYSSE
Stand(s) : 7.2 F 80
 
  FRANCE  
 
BUTIMIEL
Stand(s) : 7.2 F 78
 
  FRANCE  
 
CANTAL TOURISME
Stand(s) : 7.2 F 77 / 7.2 D 84 / 7.2 D 78
 
  FRANCE http://www.cantalexpansion.fr
 
CATHELAT DENIS
Stand(s) : 7.2 D 71
 
  FRANCE  
 
CHAMBRE D'AGRICULTURE REGIONAL AUVERGNE
Stand(s) : 7.2 A 72 / 7.2 C 71 / 7.2 D 71 / 7.2 F 77 / 7.2 D 83 / 7.2 D 84 / 7.2 D 78 / 7.2 F 78 / 7.2 D 77 / 7.2 A 78 / 7.2 A 71
 
  FRANCE http://www.auvergne.francedesaveurs.com
 
CHASSANG CONFECTION
Stand(s) : 7.1 A 27
 
  FRANCE  
    FRANCE  
 
GROUPE SALERS EVOLUTION
Stand(s) : 7.1 H 17
 
  FRANCE http://www.salers.org
 
L B K, LES BIENFAITS DU KARITE
Stand(s) : 2.2 C 6
 
  FRANCE http://www.lbk-karite.com
    FRANCE  
 
LES CEPENADES
Stand(s) : 7.2 C 74
 
  FRANCE http://www.les-cepenades.com
 
LES PRODUCTEURS DU HAUT ALLIER
Stand(s) : 7.2 C 73
 
  FRANCE  
 
POLYMONDE
Stand(s) : 7.3 M 49
 
  FRANCE http://www.polymonde.fr
 
POLYMONDE
Stand(s) : 2.2 D 15
 
  FRANCE http://www.polymonde.fr
 
POLYMONDE
Stand(s) : 7.2 G 77
 
  FRANCE http://www.polymonde.fr
    FRANCE http://www.produits-allier.com
    FRANCE  
 
SAVEURS ET TRADITIONS DE L'ARZON
Stand(s) : 7.2 D 73
 
  FRANCE http://www.charcuteriedauvergne.fr
Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les Auvergnats à Paris Où
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 15:35

f7L0rDm8rT.jpgFrance 3 vient de réaliser un reportage récent sur la démographie cantalienne, conséquence des chiffres récents publiés par l'INSEE.

Ces derniers ne jugent pas la qualité touristique des investissements publics et l'action menée par l'intercommunalité en faveur du développement économique mais pointent quelques "zones blanches", dont Salers et Saint-Martin-Valmeroux qui n'en finissent pas de perdre des habitants.

Aussi, si nous pouvons être fiers d'un cadre de vie, force est de constater que nous sommes une réelle zone résidentielle, ce qui impacte de près ou de loin sur le développement économique du secteur.

Ce reportage met aussi en lumière l'urgence de permettre aux jeunes générations de s'investir davantage pour l'avenir du territoire. De nombreuses collectivités ont compris l'intérêt de promouvoir une dynamique grâce aux jeunes afin de "casser" la spirale infernale de l'inertie !

 

Découvrez le reportage en cliquant sur ce lien.

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Demain...
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:15

 

 

sceau.gif

 

 

 

 

 

 

En raison d'une coupure d'électricité planifiée par ERDF, l'agence postale communale et le secrétariat de mairie de Saint-Illide seront fermés mercredi 5 décembre 2012.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualités du Pays de Salers
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 00:39

Jacques-Klem-et-Jean-Maltcheff-aux-cotes-des-Hongrois-de-.jpgDéplacement d’une délégation du Pays de Salers en Hongrie

Comme chaque année, Salers se déplace chez ses amis et jumeaux hongrois de Hollókö. Cette année, c’était à Jean Maltcheff qu’il incombait de mener une délégation composée notamment de Jacques Klem, maire de Chaussenac.

Après une arrivée le vendredi soir, la délégation était attendue par des jeunes du village pour un diner « tipikus » (Les initiés comprendront !)

Dès le petit-déjeuner, ils furent pris en main par la famille de Szabina, que les Sagraniers ont pu rencontrer cet été à l’hôtel des Remparts. Une visite digestive du vieux village et du château s’imposait alors pour aborder une journée haute en couleurs…et en dégustation de vins. L’illustration jointe ne laisse aucun doute quand à l’accueil retour en 2013 qui verra les édiles cantaliens arborer les costumes traditionnels de la « Sagranière » et de la « Chaussenacoise ».

Le dimanche s’est rythmé sur la présentation du Lázár Horse Park situé à Domonyvölgy, non loin du château de l’impératrice Sissi (sur la route de Budapest, près de Gödöllő). Ce qui fut l’occasion, pour la délégation, d’admirer la célèbre « Puszta », démonstration acrobatique des cavaliers avec leurs chevaux.
A leur retour, les Sagraniers ont visité Máriabesnyő, une église catholique des alentours, dont le couvent des capucins adjacent fut bâti par les Grassalkovich, fondateurs du château de Gödöllő.

Ils ont ensuite achevé leur visite par l’échoppe d’un viticulteur de Pásztó (ville jumelée avec Ruffec en Charente) avant de s’en repartir pour le Cantal dès le lundi.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Jumelage - Relations Internationales
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 14:30

 

Voici la nouvelle perle religieuse du Canton : la paroisse Saint-Mathieu de Salers (XVIème siècle) qui vient de sortir de l’ornière de plus de deux ans de travaux.

C’est sous la direction de Madame Véronique Breuil-Martinez, Conservatrice des Antiquités et Œuvres d'Art du Cantal, qu’une visite inaugurale s’est déroulée le 24 octobre dernier. Une présentation à la hauteur des « nouveautés » puisque les Sagraniers ont pu découvrir l’intérieur de la paroisse mettant en valeur des décors oubliés et enfouis sous un enduit désuet.

Il faut rappeler que le chantier a démarré en septembre 2010 et qu’il devait s’achever en mars 2012 mais quelques retards ont repoussé cette échéance au grand dam des touristes et de Monsieur le Curé.

Un rapide historique de cette église résume à lui seul l’ensemble de l’histoire sociale de Salers. Son existence est attestée dès Moyen-âge mais sans parvenir à définir une date d’érection du sanctuaire originel, on suppose que seule la base devait être en pierre et le reste de la structure en bois avec une couverture en chaume ou en paille (James L. Goldsmith dans sa thèse soutenue en 1968 « Les Salers et les Scorailles, Seigneurs de Haute-Auvergne »).

Le réchauffement climatique du Moyen-âge tardif laisse à penser que les hautes terres ont pu être colonisées permettant un premier essor territorial et donc une première urbanisation.

Curieusement, elle ne semble pas avoir été inquiétée par les incursions des Routiers anglais à la solde de Rodrigue de Villandrando (Il n’est pas fait état d’une quelconque destruction), pas plus qu’elle ne semble avoir subi les vicissitudes des Guerres de Religion (A la différence du château d’Escous de Saint-Bonnet-de-Salers en 1576).

Néanmoins, différentes études et archives (Notamment le « Livre Rouge ») nous apprennent que l’église avait subi un incendie en 1543 obligeant une reconstruction totale. Seuls porche et clocher étaient en pierre, les Luminiers décidèrent donc de voter les crédits nécessaires à sa reconstruction et d’en confier l’ouvrage à l’architecte Blandin Bompart (« Histoire religieuse de Salers à l’époque moderne » par Cédric Tartaud-Gineste, 2002).

Ainsi, avant 1543 (Clé de voûte), sans doute vers 1495, un prêtre, Géraud Vitalis, aurait fait don de l’exceptionnel « Mise au Tombeau », support de l’important travail d’étude réalisé par René Visy in « Le Maitre de Salers » en 2007.

La commémoration du tricentenaire de l’anoblissement du Major de La Farge en 2011, organisée conjointement par la Société Historique du Pays de Salers et Europe Mémoire Collective a permis d’exhumer dans des archives privées, la trace de la dépouille du dit Major dans l’une des chapelles de la paroisse, aux côtés de son premier-né, décédé précocement. L’abbé Bouzou n’a d’ailleurs pas exclu, moyennant la certitude de l’emplacement de la dépouille, qu’une référence puisse en signaler la présence.

Des études plus documentées dans les temps à venir pourraient enfin déterminer à quel moment précis, l’église de Salers s’est « sécularisée » pour devenir pleinement paroisse ; en effet, cette dernière était une dépendance, au Moyen-âge, de l’abbaye d’Aurillac (comme le précise Philippe Garrigue). Un document de 1308 mentionne le « recteur » Jean de Grezas et non pas le curé (Dictionnaire historique et statistique du Cantal par le Docteur de Ribier, notice « Salers »).

La paroisse de Salers a donc poursuivi une vie au rythme des aléas et évolution de l’Eglise catholique et au gré plus spécifique des contraintes climatiques. Le clocher fut ainsi reconstruit en 1620 puis frappé par la foudre à la fin du XIXème siècle et intégralement rebâti, de même que le porche « d’inspiration » XIIème siècle (In Louis Jalenques, 1929).

La mandature de Michèle Célarier-Descoeur (Maire de 1984-2008), également conseillère générale du canton (1995-2004), a permis d’entreprendre des travaux de fonds sur la paroisse. Sans relâche, le souci de restaurer l’extérieur du bâtiment, a été la volonté de l’édile de la commune, assisté brillamment par l’architecte en chef des Monuments Historiques, Stéphan Manciulescu.

Le projet de restauration intérieure de l’église était également une volonté ancrée mais les finances publiques ne pouvaient pas engager tous les chantiers en même temps, il fallu donc attendre 2010 pour voir l’achèvement des projets antérieurs.

les-fresques-de-retour.JPGAprès les premiers sondages opérés, des fresques sont rapidement mise à jour sous la chaux utilisée pour uniformiser la teinte murale et atténuer la lumière extérieure.

Ce travail de fourmi, imprévu, a été exécuté avec un tact et un grand professionnalisme par les ouvriers. Alors que l’ensemble de l’église accueillait en son sein une structure de tubulures en aluminium, les fresques renaissaient et les croisées ogivales des chapelles latérales retrouvaient leurs couleurs d’antan.

Il n’aura pas fallu moins de 37 réunions de chantier pour avancer,detail-d-une-chapelle-de-Salers.JPG décider, gérer et organiser les travaux ; d’ailleurs, l’une des dernières réunions de chantier est prévue le 8 novembre prochain, essentiellement pour la finalisation et la préparation vers l’inauguration qui se déroulera au printemps 2013, sous la houlette de Monseigneur Grua, évêque de Saint-Flour.

Grâce à cette synergie de passion et de patience, Saint-Mathieu est désormais parée de ses plus beaux joyaux et peut, sans vergogne, se targuer d’être le symbole de la nouvelle paroisse dirigée par l’abbé Bouzou, « Jean XXIII en Pays de Salers » !

Mesdames et Messieurs, bienvenue comme en 1543…

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 00:56

Message du maire:

 

Dépôt de gerbe qui aura lieu au Monument aux morts à l’occasion de la cérémonie du 11 novembre.

 

Le rendez-vous est place Tyssandier d’Escous à 11 heures 45.


Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Vie municipale
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 00:48




Comice-agricole-2012-044.JPGVendredi dernier, les éleveurs du Comice de Salers se sont réunis à la salle des fêtes « Maurice Bergeron » d'Anglards-de-Salers.

 

Ce fut l'occasion, dans une ambiance très conviviale, de remercier les éleveurs pour leur implication dans le dernier comice qui a réuni 263 animaux.
 

 

Venus nombreux, les éleveurs ont également souhaité remercier Pierre LAFONT, leur président, en lui offrant un trophée bien mérité pour 10 années de dévouement.
 

 

Un repas clôtura cette soirée chaleureuse et fraternelle en présence de François DESCOEUR, maire d'Anglards-de-Salers et de Bruno FAURE, conseiller général du canton, ainsi que le major de la brigade de Salers.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualités du Pays de Salers
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 00:27


Inauguration-de-la-ZAC-Salers--credit-veronique-rolland-.JPGDe nombreux intervenants et représentants de collectivités étaient réunis autour du président de la Codecom Bruno FAURE à l'occasion de l’inauguration officielle de la Zone d'Activité Commerciale des « 4 routes à Salers ».

Lors de son allocution – indépendamment des différentes subventions accordées par les collectivités associées au financement de ce projet - le président de la Communauté de Commune, par ailleurs conseiller général du canton, a insisté sur la qualité environnementale exceptionnelle proposée aux futures entreprises qui s'implanteront sur le site : vue sur les monts du Cantal, qualité de l'air et qualité sonore....
 

 

Cette ZAC est dans un premier lieu une vitrine afin de valoriser le territoire du Pays de Salers et a été conçue dans le respect de préserver la Biodiversité. Elle est, si besoin est de s’en persuader, la volonté politique d’ancrer le Pays de Salers dans le XXIème siècle.
 

 

Après les intervention du Président du Conseil Général, Vincent DESCOEUR, du Vice président de Conseil Régional représentant René SOUCHON et du sous-préfet Hugues FUZELE, les protagonistes ont tout naturellement coupé le cordon tricolore inaugural aux côtés de nombreux élus du Pays de Salers tels que François DESCOEUR, maire d’Anglards-de-Salers, au titre de la commission Paysage et Habitat, Jean-Yves BONY, maire d’Ally, au titre de la commission Tourisme et par ailleurs suppléant de l’ancien ministre Alain MARLEIX ou bien encore Marc SEPCHAT, maire de Pleaux au titre de la commission économique.

Cette inauguration n’était pas sans rappeler les efforts louables de la Codecom en vue de dynamiser le territoire, par l’attraction touristique et économique, comme c’est le cas sur la commune de Salers où, après plusieurs années de débat, le projet de la halle économique intercommunale n’est pas encore parvenu à convaincre les élus municipaux qui se sont encore très récemment prononcés pour une étude sur le sujet. Il est à souhaiter qu’une solution se fasse jour pour minimiser les dépenses annuelle de location de tente.

Toute cette assemblée était conviée, à l’issue de cette inauguration, autour d'un buffet dressé dans l'enceinte de l'entreprise IBISCO en attendant les futurs entreprises à la recherche d’un cadre professionnel agréable dans un espace naturel préservé !

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Demain...
commenter cet article