Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 14:46

 

 

Capture d’écran 2014-04-29 à 11.46.59Il est peu de vies qui concentrent autant d’activités passionnantes que celle de Philippe, Marie, Justin, Henri Garrigue, né un beau jour de mai 1935 à Angoulême.

 

L’inlassable « brouteur d’histoires », comme il aimait à se faire appeler, issu d’une famille de 6 enfants, est né en Charente du fait des activités professionnelles de son père, tout comme sa sœur jumelle Bernadette.

 

Ses activités professionnelles l’ont d’abord éloigné de ses origines sans totalement l’éloigner des activités rurales, si chères au Pays de Salers, c’était l’époque où il conduisait glorieusement sa Citroën « Amy ».

 

Son installation durable à Salers s’effectua dans le domaine familial des André de La Ronade, ses ancêtres. Cette maison, devenue emblématique et dont les fondations nous remontent au XIVème siècle, passe pour être la plus ancienne du village et si elle pouvait parler, elle nous dirait surement s’il y a eu des Templiers ou non sur le secteur.

 

Philippe s’est engagé dans les années 80, en même temps que Gérard Delangle, à la valorisation du patrimoine sagranier, tout en étant guide au sein de l’Office de tourisme, au sein duquel il travaillait de concert avec Irène Rouire.

 

Il prit alors la responsabilité, sous la présidence de M Vareille, de dynamiser le musée de Salers que l’on appelait improprement « des Templiers ». Après un inventaire exhaustif, Philippe Garrigue y a présenté le travail entrepris par Ernest Tyssandier d’Escous pour mettre en avant la race Salers, dont la Société Historique du Pays de Salers a célébré le bicentenaire l’été dernier. Grâce à lui, c’est une « Maison de la Salers » avant l’heure qui avait vu le jour. Il avait également extrait de la maison mitoyenne « Dolivier », son mobilier remarquable.

 

Homme de piété, il prit un soin particulier à mettre en valeur le patrimoine liturgique de la paroisse de Salers, notamment grâce à ses échanges avec les regrettés abbés Daucquier et Delacellery. Il n’était d’ailleurs pas surprenant de l’entendre réciter à mi-voix, au moment des heures, les offices monastiques.

Homme de culture, il avait été parmi les tous premiers à s’engager dans le premier jumelage de l’histoire de Salers avec Hollókö (Hongrie), initié en 2009, prenant sans hésiter la route à travers l’Italie pour aller jusqu’aux frontières des Carpates. Il sut d’ailleurs accueillir nos amis hongrois à chacune de leur visite, en ami, en voisin.

Homme de lettres et d’histoire, Philippe Garrigue aligne une bibliographie impressionnante sur le secteur, touche-à-tout, curieux, mécène, il a rédigé plusieurs monographies en prolongement du travail réalisé par l’historien James L. Goldsmith sur les seigneurs de Salers. Qu’il nous soit ici permis de rappeler qu’il a rédigé une généalogie très complète sur les deux familles seigneuriales de Salers, un ouvrage de référence sur les tapisseries du Canton de Salers conjointement avec Jean Descoeur et Madeleine de Saint-Chamant, des travaux très complets sur les André de la Ronade.

Des dizaines d’articles de Philippe Garrigue sont référencés dans les brochures des associations historiques œuvrant pour la valorisation du patrimoine local.

C’est également grâce à lui que furent sauvées les archives d’Ancien régime de Salers qui ont failli finir aux encombrants dans les années 90. Il sut interpeller les autorités départementales sur cette urgence par l’entremise de Jean-Eric Iung, directeur des archives.

Homme d’engagement, Philippe a été l’un des premiers et des plus fidèles à contribuer à l’essor de la Société Historique du Pays de Salers et apportant, chaque année, une contribution originale.

 

Philippe était intarissable sur les histoires locales, aucune pierre, aucun blason, aucune reliure n’avait de secret pour lui. D’un pragmatisme jésuite, il écoutait toujours les certitudes sulfureuses d’historiens amateurs pour pointer le détail qui avait toute son importance pour en comprendre la spécificité et apporter, avec son savoir serein, les corrections nécessaires.

 

Incontestablement, Salers perd sa mémoire vivante avec la disparition de Philippe, après le départ d’Irène de Lestrade, de Victor de Bargues, de Patrick Brou de Laurière, de Jean de Roquemaurel, notre histoire sombre progressivement dans les limbes de l’amnésie. Autant de témoignages qui ne pourront plus nous livrer des anecdotes des temps passés.

 

En écrivant ces lignes, je me rappelle des chroniques qui animaient nos conversations, je perds en Philippe, bien plus qu’un ami ; depuis l’adolescence, maintes et maintes fois, je suis venu frapper à la porte de son échauguette pour trouver des réponses à mes questions, c’est grâce à lui que je lui dois d’avoir voulu créer la SHPS pour répondre au désintérêt flagrant des décideurs locaux pour les questions historiques.

 

Merci à toi, l’ami Philippe, là où tu es, Salers est désormais un havre de paix, où chaque demeure noble a conservé son blason armorié, les couvents sont toujours en fonction, l’hôtel des Scorailles trône toujours au centre de la cité, les murailles sont intactes et le chevalier André de La Ronade rend toujours justice au nom du Roy ! 

 

A bientôt … 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les Sagraniers parlent aux Sagraniers
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 19:28

2013-11-Article-VDC-Bern-Salers.jpg

 

 

 

La Voix du Cantal consacre un article sur l'ouvrage de Stéphane BERN, les "plus beaux villages de France", à part l'erreur usuelle de la "maison des Templiers", l'ouvrage mérite d'être un beau cadeau de Noël !

 

Merci à Stéphane BERN d'avoir rendu hommage au premier jumelage de l'histoire de Salers avec Hollókő (Hongrie)

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Jumelage - Relations Internationales
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 23:43

 

salers_0.jpg

 

Je vous prie de prendre connaissance de l'ordre du jour qui sera présenté au Conseil communautaire ce lundi 14 octobre 2013 à 20H30 à la salle des fêtes de Salers.

 

 

 

*Projet de méthanisation territoriale

*Création d'une SEM en lien avec le projet de méthanisation

*Réforme territoriale, nouveau découpage cantonal

*Questions diverses

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualités du Pays de Salers
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 11:58

Capture-d-ecran-2013-06-27-a-11.57.20.png

 

 

 

Merci à la rédaction de la Montagne de nous avoir transmis l'information

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les Sagraniers parlent aux Sagraniers
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 10:30

La Montagne du jour vient de nous annoncer une disparition terrible.


L'Auvergnat de Salers nous a quitté suite à un accident de voiture. Je perds bien plus qu'un ami, je perds un frère et nombreux seront ceux à qui il va manquer au Pays, sur les marchés, un peu partout dans le monde et surtout, surtout dans le coeur de chacune et de chacun.


Il n'aura pas eu le temps de profiter de sa retraite, l'Auvergnat, c'est un départ inattendu pour un bonhomme qui savait vivre, qui n'avait pas son pareil pour dynamiser une soirée, une manifestation. 


Toujours le mot pour rire, toujours le sourire aux lèvres, Jean-Jacques aura su animer la place de Salers été comme hiver. Il aura été de toutes les animations publiques (il était parfois lui-même l'animation publique).


Il avait la vie dans le sang, celle qu'il avait décidé de croquer à pleines dents. Jean-Jacques n'a jamais perdu une seconde, sur les foires, les stands, prendre la route de nuit pour refaire le plein de produits régionaux à Aurillac, prendre la route en 4x4 et partir avec ses potes à un match de rugby à Brive-la-Gaillarde, prendre le volant d'une vieille guimbarde à Salers pour faire la promotion de son cochon en bois dédicadé par le XV de l'ASM.


Tous ces petits moments de vie dont nous ne profiterons plus. A chaque fois que je venais à Salers, c'était toujours un plaisir renouvelé de "refaire le plein" de victuailles, entrer dans sa cave qui respirait le fromage; passer dans l'arrière boutique pour y prendre un apéro improvisé, on y retrouvait d'ailleurs le tout-Salers.

 

La boutique de l'Auvergnat, c'était "the-place-to-be". J'ai encore très présent, l'accueil improvisé qu'il avait organisé en 2010 pour la venue de nos amis de Holloko. La délégation avait pris plusieurs itinéraires pour arriver à Salers. Arrivés tardivement et affamés, nos amis hongrois avaient été accueillis dans l'arrière-boutique de Jean-Jacques, à grand renfort de produits des stands du Site remarquable du goût !


Rappelons-nous aussi, la virée en Hongrie justement, mémorable. Il avait hérité du titre de "Papa" et était devenue une figure locale dans ce joli pays d'Europe centrale.


Je suis trop ému pour en écrire plus, le savoir parti me fait repenser à tellement de moments. Je ne peux m'empecher de penser à son pote de toujours, Alain, mon père, qui n'est pas encore au courant au moment où j'écris ce message et qui se faisait une joie de le retrouver cet été.


Tu me manques déjà l'Auvergnat!

 

Capture d’écran 2013-06-26 à 10.27.23

 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 11:47

2013-05.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Demain...
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 11:18

Quand j'ai reçu un appel de la rédaction de la Montagne (bon, j'étais au courant depuis la veille, mon informateur se reconnaitra ...), je me suis quand même demandé quelle était cette fièvre soudaine a spéculer sur les municipales de ... 2014.

C'est dans un an, et il y a encore beaucoup à faire par rapport aux engagements de 2008.

Je regrette néanmoins que l'article ne consacre pas plus de place que celà à la "liste des commerçants" qui avait jeté l'éponge le soir du premier tour, menée par Etienne ROQUETTE, les colistiers avaient pourtant un programme et avaient fait un bon score.

Il semblerait que les hypothèses se portent à nouveau sur une éventuelle candidature de Bruno FAURE; c'est à se demander si les médias locaux ne veulent pas nous rejouer le vaudeville de 2008 et s'ils perçoivent bien les enjeux engagés qui dépassent largement la sphère communale.

On attend avec dextérité la suite des révélations, de cette "liste secrète"... 

 

2013-05-09-La-Montagne-Salers-2014.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Salers de Demain...
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 13:25

2013-05-02-Site-du-gout-salers-vdc.jpg

 

Demain, dans la Voix du Cantal, retrouvez l'article consacré au 16ème salon du Site du Goût de Salers rendez-vous nombreux à cette manifesation pour les amateurs de la gastronomie du terroir.

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 11:57

2013-03-14-VDC-Salon-de-l-agriculture-Salers.jpg

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualités du Pays de Salers
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 09:54

2013-04 cahuzac

Je n'ai pas envie de profiter de la tourmente dans laquelle est coincé Jérôme CAHUZAC, c'est à lui de régler en son âme et consience son comportement avec les promesses electorales du candidat d'alors, devenu président de la République depuis, François HOLLANDE.

Pourtant, cette situation n'est pas nouvelle - le fait qu'un ministre en excercice soit malmené par des "affaires" - repensons à Eric WOERTH ou bien encore Hervé GAYMARD.

Ces "affaires", qui restent symboliques, entâchent la noblesse de l'action des élus locaux qui sont confrontés au quotidien à la réalité sociale et sont très éloignés de l'apparat des cabinets ministériels. 

En réalité, loin de vouloir blâmer la majorité de gauche au pouvoir, un problème plus profond se pose: quelle crédibilité accorder à un ministre du budget qui dispose de 600000 euros sur un compte bancaire en Suisse alors qu'il appartient à un gouvernement qui a bâti son ascension au pouvoir en 2012 sur une intégrité (rappelons-nous que le président fraichement élu ne voulait aucun "condamné" dans son gouvernement) et un ardent souci de réduire les dépenses publiques et surtout de lutter contre la corruption et mieux encore, contre l'évasion fiscale...

En cet instant, je ne peux m'empecher de repenser aux polémiques qui ont enflamé les médias lorsque l'on a appris que Gérard DEPARDIEU partait en Russie ou que Bernard ARNAULT demandait la nationalité belge... pendant ce temps-là, Arnaud MONTEBOURG, tout de vareuse vêtu, nous vantait le "made in France"... sans doute, oubliait-il qu'il fallait aussi "placer français" à la banque.

Ce qui est fait n'est plus à faire, constatons l'existant pour mieux préparer l'avenir.

Voici un début de piste:

Les candidats à l'élection présidentielle ont l'obligation de déclarer leur patrimoine, soit, qu'il en soit de même pour ceux qui prétendent assumer la charge d'un portefeuille minstériel (Pour mémoire, l'Education nationale salarie près d'un million d'agents).

A l'heure des promesses du non-cumul des mandats, on doit, hélas, constater une évidence, les "promesses n'engagent que ceux qui les écoutent" comme disait Jacques CHIRAC, car un intéressant article paru dans le Parisien du 4 avril nous apprend que la loi sur le non-cumul ne sera appliqué qu'en ... 2017... c'était bien la peine d'en parler dès 2012... 

2013-04 cumul des mandats

 

Enfin, puisque notre pays aime les chiffres, qu'il prenne connaissance d'une intéressante information concernant le coût que représentent les élus locaux: Les maires et adjoints coûtaient 727 millions d’euros au contribuable en 2000. En 2009, ces mêmes maires et adjoints ont coûté 1,159 milliard d’euros au contribuable .


 

 

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article