Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 18:57

Vous trouverez ci-dessous le courrier de Vincent Descoeur, Président du Conseil général du Cantal, qui s'émeut des clichés maladroits du PDG de France Télécom dans les colonnes du Figaro !

 

Je ne peux qu'inviter les pouvoirs publics à lutter contre la fracture numérique au plus vite et faire en sorte que le monopole de France Télécom ne soit pas entretenu plus longtemps sur notre département, surtout lorsque l'on lit de tels propos !

 

Je m'associe pleinement aux déclarations de Vincent DESCOEUR, pour ma part, j'invite le PDG de France Télécom a plus de retenue lors de déclarations à venir en évitant des clichés qui nuisent aux territoires.

 

Cédric Tartaud-Gineste

 

 

 

 

Lettre ouverte au PDG de France Télécom

 

 

 

 

Monsieur le Président,


Quelle n’a pas été ma surprise à la lecture du Figaro et de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux de voir une « mamie du Cantal » invitée dans le débat sur le très haut débit pour – je le crains - justifier demain d’une inégalité de traitement entre les abonnés d’Ile de France et ceux des territoires ruraux.

 

Au-delà du cliché qui consiste à associer le Cantal à une « mamie », aussi sympathique soit-elle, je vois dans cette subtile comparaison l’annonce à peine feutrée d’une fracture numérique dont on ne cesse de nous assurer qu’elle relèverait du fantasme.

 

Ce raccourci caricatural est d’autant plus malvenu et injustifié que le Cantal a été l’un des premiers départements à offrir le haut débit pour tous en tous lieux, au prix d’un investissement conséquent et d’un partenariat public-privé conclu avec…, dois-je vous le rappeler, France-Télécom et que le Conseil général du Cantal participe à une consultation à l’échelle régionale pour assurer dans les meilleurs délais le déploiement du très haut débit. Le Cantal, toujours lui, est le département leader en matière de télétravail et de télécentres, qui accueille à la fin de chaque été « l’université d’été des TIC pour les territoires » (Ruralitic pour mémoire).

 

Ces propos ont été d’autant plus mal ressentis par les Cantaliens que notre département a fait depuis plusieurs années de l’accès aux nouvelles technologies une priorité, les considérant comme une formidable opportunité et un véritable enjeu en matière d’aménagement du territoire, d’attractivité, de développement économique et de création d’emplois.

 

Au travers de cette approche caricaturale – décidément les clichés ont la vie dure – c’est plus largement la question du traitement réservé aux zones rurales qui est posée et, en qualité de président de l’Association Nationale des Elus de la Montagne, je redoute qu’au motif d’une désaffection supposée pour l’usage des nouvelles technologies, les habitants des zones rurales et de montagne ne bénéficient pas des mêmes efforts d’équipement et se voient par exemple tenus à l’écart du déploiement de la fibre optique.
 

 

Cette vision réductrice et très parisienne d’une France dans laquelle seul l’urbain rimerait avec modernité donne toute sa légitimité à la proposition de loi que j’ai déposée pour s’assurer de l’accès de tous au très haut débit sur la base d’une péréquation entre les territoires intéressant les opérateurs et ceux qu’ils jugent moins rentables. Le fait de laisser penser que certains de nos concitoyens auraient moins de besoins que d’autres au seul motif qu’ils n’habitent pas dans des grands centres urbains, relève du mépris voire de la provocation et n’est pas acceptable.

 

Souhaitant pouvoir vous convaincre de l’intérêt que nous portons aux nouvelles technologies et à leurs usages, je vous invite d’ores et déjà à participer à la prochaine édition de Ruralitic. Ce sera pour moi l’occasion de vous présenter de nombreux internautes cantaliens qui ont autant besoin de débit que le « geek parisien » qui semble faire l’objet de toute votre attention.

 

Vincent DESCOEUR
Député du Cantal
Président du Conseil général

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Initiatives territoriales
commenter cet article

commentaires