Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 11:03

 

 

henri4.jpgUne très belle découverte vient couronner en beauté la fin de cette année "Henri IV".

 

Le docteur Philippe CHARLIER, paléopathologiste, annoncera, ce jeudi au Grand Palais, lors d'une conférence de presse, aux côtés de Jean-Pierre BABELON, historien de Henri IV, avoir authentifié la tête du roi béarnais assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610.

 

L'histoire de cette "tête" est assez originale. Après les obsèques de Henri IV, le 29 juin 1610, sa dépouille fut ensevelie à la basilique Saint-Denis, le 1er juillet. En 1793, la fièvre révolutionnaire poussa quelques Parisiens à profaner la nécropole. Les sépultures furent mises au jour, dévastées. Henri de Navarre avait été embaumé. Un coup de sabre intempestif sépara le corps de la tête.

 

La relique macabre fit le tour des collectionneurs pendant plus d'un siècle, jusqu'à se retrouver en vente aux enchères publiques à la galerie Drouot le 31 octobre 1919, où elle fut acquise par un antiquaire de Dinard pour… 3 francs.

 

Joseph-Émile Bourdais avait la conviction qu'il s'agissait bien de la tête d'Henri IV. Mais il ne parvint jamais à le prouver. On trouva trace de l'antiquaire normand en 1935 dans une échoppe parisienne où il montrait son trophée pour 2 francs 6 sous. Avant sa mort, en 1947, il proposa même de l'offrir au Louvre, qui déclina.

 

« Pour être honnête, je suis surpris que ce soit bien elle. Pour moi, il y avait des choses qui ne collaient pas. J'avais plusieurs doutes. Mais je ne suis pas un scientifique. Naturellement, je suis ravi et je suis très ému qu'elle soit enfin retrouvée et authentifiée. Et puis ce suspense historique nous aura longtemps tenus en haleine », se réjouit Rodolphe HUGUET, guide dans les tours de La Rochelle, où il avait animé une conférence sur la disparition de la tête d'Henri IV, lors des dernières Journées du patrimoine. Royaliste convaincu, passionné de la grande et de la petite histoire, il avait réalisé en amateur ses propres recherches.

 

Qui conservait cette tête depuis 1947 ? Comment l'a-t-on retrouvée ? Dans quel état ? Que va-t-il advenir d'elle dorénavant ? Toutes ces réponses devraient être données jeudi matin à Paris.

 Interview de Son Altesse Royale, Monseigneur le Prince Louis de BOURBON,

héritier de la Couronne de France

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Le coin de l'Historien
commenter cet article

commentaires