Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 01:31

Alphonse DOMMERGUE est né le 1er novembre 1873 à Clavières, dans le canton de Ruynes, près de Saint-Flour.

Il fut Député du Cantal du 1951 à 1954 sur la liste du Centre Républicain d'Action Paysanne et Sociale et des Démocrates Indépendants.

Après des études au Lycée de Clermont-Ferrand, il devint notaire en 1903 et demeura titulaire de son étude pendant plus de vingt ans. La Grande Guerre le mobilise comme sergent et il achève le conflit au grade de capitaine. Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur pour sa conduite pendant les combats

2544Il se présenta, sans succès, aux élections cantonales de 1919 et de 1922. En 1924, il est nommé notaire honoraire et continue de faire bénéficier ses concitoyens de ses conseils et de la sagesse acquise dans l'exercice de ses fonctions.

Animé de sentiments patriotiques durant l'Occupation, il est appelé, le 1er septembre 1944, à la présidence de la délégation spéciale de Saint-Flour. Le 29 avril 1945, il est élu conseiller municipal, puis maire de Saint-Flour et conserve son mandat jusqu'en 1953.

Il est élu conseiller général du canton de Saint-Flour Nord le 23 septembre 1945. Les élections législatives du 17 juin 1951 le portent à l'Assemblée nationale, avec 26 082 voix sur 83 230 suffrages exprimés. La liste d'union des indépendants, des paysans et des républicains nationaux, sur laquelle il se présentait en deuxième position, réunit 31,7 % des suffrages et emporte les trois sièges à pourvoir dans le Cantal.

Alphonse DOMMERGUE, inscrit au groupe du Centre républicain d'action paysanne et sociale et des démocrates indépendants, est nommé membre de la Commission de l'intérieur (1951) et de la Commission des moyens de communication et du tourisme (1953).

Il vote pour les lois Marie et Barangé, favorables à l'enseignement privé (21 septembre 1951) et pour la ratification du traité instituant la Communauté charbon-acier - CECA (13 décembre). Le 6 mars 1952, il participe au vote de confiance à Antoine PINAY, mais bientôt, la maladie le tient éloigné du Palais-Bourbon jusqu'à son décès, le 25 juin 1954 à Saint-Flour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Cantonales 2011
commenter cet article

commentaires