Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 20:37

Au nom de 120 familles concernées, merci de l'attention que vous porterez à ce message et de l'action que vous déciderez ! Mes excuses au Figaro dont j'ai recopié ci-dessous l'article. L'info a circulé au JT de 13 heures sur TF1, il faut agir vite !





Son appel aux banques était resté sans réponse : Joël Gamelin, patron des chantiers navals éponymes, s’est suicidé le 23 décembre faute d’avoir pu redresser son entreprise. Sa fille tente de collecter des fonds via Facebook.

Un geste de désespoir. Le 23 décembre dernier, quelques jours après le placement en redressement judicaire de son entreprise, Joël Gamelin, le chef des chantiers navals du même nom, s’est donné la mort. Ses derniers mots, inscrits sur un tableau, auront été pour sa société : « pardonnez-moi de n’avoir pas pu sauver l’entreprise».

Selon Fanny Gamelin, sa fille, interrogée sur Europe 1, son père n’aurait pas supporté que son dernier appel aux banques soit resté sans réponse. «Je n’ai jamais rien demandé à personne, et le jour où je demande quelque chose aux banques, elles ont fermé leurs portes» aurait-il confié à ses filles. Le groupe avait en outre subi plusieurs reports de commandes, suite à la mise en redressement judiciaire du groupe.

Un groupe sur Facebook

C’est donc pour payer les salariés et tenter de sauver ses emplois et l’entreprise familiale que sa fille, Fanny Gamelin, a décidé de faire appel à la solidarité sur internet. Car sans trésorerie, les employés ne recevront pas leur salaire de décembre, un fait qui, s’y il se produisait, hypothéquerait l’avenir du chantier. C’est pourquoi, via un groupe sur le réseau social Facebook, la jeune femme de 23 ans a tenté de collecter des fonds pour rémunérer les salariés de l’entreprise. Pour pouvoir recevoir ces dons, elle constitue actuellement les statuts de l’association de loi 1901 qui lui servira de support juridique. «Si 200 000 personnes font un don d’un euro symbolique, les salaires pourront être versés à ces 120 familles» indique t-elle sur le groupe Facebook.

L’entreprise, basée près de La Rochelle, avait été placée en redressement judiciaire depuis le 5 décembre pour une période d’observation de six mois. L’entreprise était pourtant une référence dans le milieu: ainsi le Monocoque «L’Oréal» de Maud Fontenoy qui a battu le record du tour du monde à l’envers était un Gamelin...

Fanny Gamelin a par ailleurs contacté les collectivités, l’Elysée, les partis politiques et reste ouverte à d’autres idées qui lui permettront de collecter des fonds. Fanny Gamelin a également indiqué qu’une page permettant de faire des dons en ligne serait bientôt mise en place.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Etienne 08/01/2009 15:06

Pour ma part, je trouve cette initiative déplacée.Pourquoi encore une fois aider une grosse entreprise. Comme toutes les grosses entreprises, ellea certainement été aidé plus qu'il ne faut depuis 20 ans, que ce soir par la commune, l'intercommunalité, le département, la région... elle a dû recevoir aides, subventions, dégrèvements...Mais posez-(vous la question qui créé des emplois en France : les artisans. Mais là aucune aide rien nada !Ras-le-bol de payer des impôts pour aider des entreprise non-viables !!!

Cédric TARTAUD-GINESTE 08/01/2009 17:50


Je comprends votre émoi et je le partage, une entreprise ne peut survivre avec des "one shot" ou des opportunités, mais en marge il y a 120 familles dont il faut se préoccuper. Un Etat doit savoir
être libéral pour son vivier entreprenarial et social pour le quotidien de ses concitoyens.

cordialement


Antoine de Fontanges 05/01/2009 10:32

Meilleurs voeux à nos amis d'Auvergne.Je n'appuis pas l'initiative de Fanny Gamelin car elle essaye de faire payer les autres des erreurs de gestion.Elle s'est retourné vers l'Etat puis vers les particuliers pour boucher les trous sans chercher une solution viable pour cette entreprise.Elle demande de l'argent sans rien offrir en échange. Si elle souhaite sauver ces emplois, elle va devoir ouvrir le capital de la société. Au lieu de quemander de l'argent sur facebook, elle ferait mieux de promouvoir sur ce site les actions de la société et ainsi offrir aux employés une espérance de futur et non boucher les trous d'un mois pour être en faillite le mois suivant.CordialementAntoine de FontangesSecrétaire UMP-Espagne

Cédric TARTAUD-GINESTE 05/01/2009 12:37


Antoine,


Mes meilleurs voeux en retour, je vous remercie de ce commentaire et je vous rejoins bien volontiers, la situation financière d'une entreprise n'est pas viable si les dirigeants doivent requérir à
l'aumône publique. Résoudre un problème structurel avec des solutions conjoncturelles n'est pas pérenne.

Pour autant, il y a néanmoins ces 120 familles qui seront les premières victimes de la situation, à qui il convient de tendre la main.

Ce qui m'interpelle surtout c'est le précédent créé, d'autres entreprises faillitaires risquent de vouloir recourrir à la même situation. Je ne peux m'empêcher d'associer cette situation à celle de
Jean Lassalle, député des Pyrénées, qui avait entamé une grève de la faim pour défendre le maintien d'une usine dans sa circonscription; médiatiquement, c'était bien joué, mais politiquement, j'ai
trouvé cela trise qu'un parlementaire en soit réduit à cela!

Je ne suis pas sur que Mlle Gamelin lise votre commentaire,  n'hésitez pas à lui adresser en direct?

Cordialement

CTG