Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 11:25
NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL



Elu(e)s au 1er tour Voix
M. patrick BERGER 196
M. Jean MALTCHEFF 195
M. Georges LEYBROS 193
M. Michel SENAUD 180
Mme Célia GRANDJEAN 176
Mme Françoise TOUZAIN 172
M. Louis FAURE 170
Mme Marie-Pierre MARY 163
M. René FRESSINIER 149
M. Christian LACOMBE 144
Elu(e)s au 2ème tour Voix
M. Cédric TARTAUD-GINESTE 129


Résutltats du 2ème tour



  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 321    
Abstentions 60 18,69  
Votants 261 81,31  
Blancs ou nuls 0 0,00  0,00
Exprimés 261 81,31  100,00

 

 

source Ministère de l'Intérieur

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

colombe 25/03/2008 23:27

je vous sent quelques peu agacé dans cette réponse à croire que vos illusions sont en train d'être ébranlèes. N'est ce pas vous qui compariez la politique à l'amour. Donc cultiver votre politique locale et les relations avec les autres membres du conseil afin que triomphe la démocratie.Mais vous savez qui dit pouvoir dit souvent pré carré et effectivement toutes les promesses et beaux discours s'envolent. Pas étonnant pour moi les politiques restent des poitiques même dans les petites villes et villages, le respect et la démocratie s'arrêtent là où leur intêret sont servis.

Cédric TARTAUD-GINESTE 02/04/2008 22:34


Vous savez, c'est dommage que tout le monde pense ainsi; la politique est un acte de service... les interets personnels ne me dérangent pas, tant qu'ils contribuent à l'épanouissement
collectif.

Ceci dit, conversez sur un sujet si philosophique ne changera pas la donne du monde et nous éloigne du concret qui nous lie: Salers !

Je ne me fais pas d'illusions, juste que je conserve au fond de moi une part de candeur qui est une force

bien à vous.


colombe 23/03/2008 20:25

Compte tenu de votre nomination, dans votre programme ouverture vers le monde, vous parlez de jumelage et de circulation douce, je pense que les deux projets peuvent être mené de front car il faut du temps et de l'argent pour monter ces deux projets. Le point de vue historique est un point fort qu'il faut exploiter en priorité par contre le jumelage avec un pays doit tenir compte de plusieurs critéres à mon sens et pas que de la viande bovine. La langue et l'apprentissage de celle ci est un atout de plus. Pour les circulations douces vous pouvez obtenir des financements mais le dossier est fastidieux à monter mais vous permettrait de valoriser le coté campagne/découverte et permettrait de rendre un peu plus attractif votre camping. Les vacanciers viendraient pour vivre des balades découvertes et si vous vous assoicé et si vous vous associez avec les commerçants vous pouvez proposez des week en d découverte où des sorties à thème pour les vacanciers. Pour le moment je vous livre ces quelques réflexions qui n'engage que moi bien entendu.

Cédric TARTAUD-GINESTE 25/03/2008 10:53


Bonjour Colombe,

J'ai envie de vous dire, je persiste et signe!

bien évidemment le projet de jumelage ne se prend pas à la légère et doit etre l'objet d'une réflexion sérieuse concernant les territoires que l'on souhaite associer à Salers.

bien évidemment la race bovine n'est surement pas "LE" critère determinant. Si je m'attache à ce point là, et je l'avais évoqué avec Bruno Faure lors d'un rendez-vous, c'est pour la facilité
d'accès à certains territoires dans le monde, où la race Salers est exportée, le Herd Book devenait ainsi l'axe de mutualisation sur lequel nous pouvions faire reposer un des aspects du jumelage.
Mais là encore, c'est à étudier.

Pour ce qui est de ma "nomination", nous verrons surtout si l'ouverture vers le monde est la philosophie de l'actuel conseil. Il est trop tot pour se prononcer et j'ai eu la surprise de voir que ce
premier conseil avait figé des commissions sur le papier sans prendre le soin de demander si j'etais d'accord dans ce qui m'était proposé. J'ai fait une proposition dans l'autre sens en une heure
avant le conseil municipal... il m'a été répondu que "tout avait été vu et que l'on ne pouvait pas changer grand chose...", je me demande donc à quoi a pu servir ce premier conseil puisque
visiblement les "choses" avaient déja été déterminées avant? Je crois surtout qu'avant les grands projets d'ensemble (que maitrisent pour le coup les commerçants de Salers qui ne sont que des
capitalistes assoifés de profits...), il va falloir passer par des cours de base de démocratie et de respect des électeurs.... et je vais meme aller plus loin... quelle perte de temps...

Bien à vous,
CTG


colombe 19/03/2008 20:04

Pour vous il faut donc redonner de l'épaisseur de la constance et de l'avenir à l'amour, autant qu'au politique. C'est un point de vue et non une attaque de ma part. Je me voulais juste interrogative dans l'écrit de vos mots. Et oui effectivement il faut garder ses points de vue sinon le monde serais extrêmement monotone.Bonne soirée à vous

Cédric TARTAUD-GINESTE 22/03/2008 16:26


Oui selon moi, je reste convaincue qu'en politique, une voie respectueuse (vertueux est peut etre un peu trop rigide) peut exister, qui ne soit plus l'expression de vengeance d'une part ou de
frustration de l'autre.... mais face à l'orgueil, il est toujour difficile de faire triompher la justice...


colombe 19/03/2008 14:01

je vous remercie de l'intêret que vous apportez à mon avis. Je ne manquerais pas prochainement de vous faire part de mes remarques.Efffectivement politique et amour sont étroitement liées, mais de là à dire que la politique doit s'entrenir comme l'amour...Je ne partage pas votre point de vue sur la question.

Cédric TARTAUD-GINESTE 19/03/2008 14:07

c'est parce que le mot "politique" est dévoyé par des générations de personnages peu enclin à y voir un peu de vertu; l'interet général est une coquille vide à laquelle il faut redonner de l'épaisseur, de la constante et de l'avenir.Bien sur que nous ne pouvons pas tout partager, et heureusement, le monde serait monotone !A votre disposition,Cédric

Daniel BOUIGE 19/03/2008 14:00

Bravo Cédric. vous êtes à juste titre récompensé pour votre dévouement et votre sincère détermination. Ne changez rien. Daniel Bouige