Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 13:29

Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, chef de file UMP en Ile-de-France, a estimé le 6 décembre à 500 millions d'euros le gain pour les régions de la hausse de la part modulable de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), chiffré plus tôt à 80 millions par l'Association des régions de France (ARF).
"Rien qu'en Ile-de-France, le prélèvement fiscal engendré par la part modulable de la TIPP représente 80 millions d'euros chaque année, ce que reconnaît l'exécutif socialiste francilien", a affirmé Roger Karoutchi dans un communiqué.
"Pour l'ensemble des régions, le gain de la modulation peut être estimé à 500 millions d'euros, selon un chiffre fourni par la région Ile-de-France", indique-t-il.
Selon Roger Karoutchi, "en Ile-de-France, l'augmentation de 80 millions d'euros de la TIPP entraîne un surcoût de 75 euros pour un automobiliste qui fait un plein d'essence par semaine".
"Si les socialistes veulent une baisse de la TIPP, ils peuvent donner l'exemple en réduisant sur ce point les prélèvements régionaux", estime-t-il.
Le président de l'Association des régions de France (ARF), Alain Rousset (PS), a dénoncé le même jour à Strasbourg "un mensonge d'Etat insupportable sur la fiscalité régionale" en réponse à des affirmations de Jean-François Copé rendant les régions responsables de la hausse des prix du carburant via l'augmentation de leur part de TIPP.
Soulignant que l'augmentation de la part régionale de la taxe intérieure sur les produits pétroliers représente, dans sa région Aquitaine, "0,67 centime par litres de super et 0,37 centime par litre de gazole", Alain Rousset a qualifié ces accusations de "méprisables", alors que "l'Etat empoche un milliard de plus de TVA, soit 3 centimes par litre" sur l'augmentation du prix des carburants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Actualité
commenter cet article

commentaires