Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 15:03

Je laisse ci-dessous à la plume à Isabelle Fernandez-Vergne, qui suit avec attention les perspectives émises par Salers au coeur.

Férue de généalogie locale, elle adresse ici une réflexion pratique sur la mise en valeur du patrimoine.

Parce que nous avons déjà partagé notre passion réciproque pour Salers, ce sujet a fait parte de nos conversations.

Si cette note insiste sur les pierre sèches des alentours de Salers, une partie non négligeable du patrimoine à sauver demeure les murailles de notre cité. Et ce n'est pas sans intentions que nous nous intéressons à cet aspect de la valorisation nécessaire pour relancer la dynamique à Salers.

Les perspectives sont simples: Salers dispose d'un énorme patrimoine mais ne dispose pas des moyens à hauteur de cet héritage et il existe pourtant une multitude de solutions en marge des subventions traditionnelles.

Depuis plusieurs années, un maillage de réseaux de villes, toutes thématiques confondues, s'organise, de manière professionnelle ET de manière empirique, c'est une option sur laquelle Salers doit s'engager fermement, soit dans le cadre de l'intercommunalité, soit dans une démarche communale simple (Salers conservant le plus gros du patrimoine, tant sur le canton que l'intercommunalité par rapport aux autres communes).

Il existe également une perspective simple, celle de faire appel à des camps de Jeunesse en se rapprochant du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, pour construire un projet, valider un stage ou un diplôme ou bien simplement pour rompre un échec scolaire. L'exemple d'un camp scout est une idée à garder présente, une telle initiative a permis un peu d'entretien au Château de Lapierre, en 2000 grâce à la Troupe 1ère Orléans des Scouts d'Europe et en 2002, grâce à la Troupe 15ème Paris des Scouts Unitaires de France...

L'idée de se rapprocher des Grandes Ecoles (type Polytechnique), qui offrent des perspectives de stage ouvrier à leurs élèves de première année. Un partenariat avec une telle institution est profitable à tous.

Enfin une idée à creuser et qui est un réel vecteur de citoyenneté, celle de se rapprocher des Services pénitentiaires et proposer que les Travaux d'Intérêt Général (les fameux TIG) s'effectuent pour la réhabilitation des murailles. Il s'agit de monter ce projet avec le partenariat de la Gendarmerie, du Ministère de la Justice et des autorités administratives compétentes et permettre à chacun de se voir offrir une chance de réinsertion dans ce cadre.

Enfin, nous sommes là pour lire Isabelle, le temps de la campagne est devant nous !


Inventaire et protection du patrimoine en pierre sèche
 
Le patrimoine en pierre sèche (sans mortier) constitue l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales. Les terrasses, créées pour cultiver dans les zones de pente élevée, jouent un rôle capital dans la prévention de l’érosionet des glissements de terre.
 
L’intérêt patrimonial, paysager et environnemental des constructions en pierre sèche et la nécessité d’assurer leur inventaire, leur protection et leur réhabilitation ont été largement reconnues par les scientifiques.
 
Le REPS - Réseau Européen de la Pierre Sèche - http://www.conselldemallorca.net/mediambient/reps/presenta.php?lang=fr, a pour but de promouvoir la transmission d’expériences et les échanges en matière d’inventaire, de restauration et de protection de ce patrimoine et, plus particulièrement, leur insertion dans les initiatives locales de développement local durable. Une Charte Européenne a été rédigée en ce sens. Actuellement pour représenter la France, seule la Corse fait partie de ce réseau.
 
Les mesures les plus visibles ont été la récupération du métier de murailleur, la création d’itinéraires de découverte patrimoniale ou le développement de certaines cultures.
 
Préservation du patrimoine : Chantiers de bénévoles et tourisme solidaire.
Exemples dans le Cantal
 
Le REPS recense un seul Artisan Murailler certifié dans le Cantal :
 
Mr Christian Omelhier
Adresse: La Richard - 15500. Charmensac
Téléphone: 04 71 73 63 96
 
Le site http://www.cezalliersianne.asso.fr/sianne_patrimoine_bati.php3?id_rubrique=158 met en relief l’importance de ce patrimoine en Auvergne. Un patrimoine qui fait tellement partie du paysage qu’on a tendance à l’oublier, ce qui menace sa sauvegarde.
 
A Salers le patrimoine en pierre sèche n’est, à l’heure actuelle, pas valorisé à la hauteur de ce que font certains autres villages du Cantal. Alors que ce patrimoine abonde sur la commune : murets issus de l'épierrement, remparts, ouvrages hydrauliques ou simples rigoles, lavoirs, chemins, terrasses, croix, fours (plutôt vers Saint-Paul)... Tout un patrimoine à inventorier, à restaurer, à réhabiliter et à mettre en valeur.
 
Il faut quand même souligner le bel aménagement sur la commune de 2 chemins bordés de murets en itinéraires « bleus » de randonnée : l’un allant de Jarriges au camping municipal, l’autre qui débute 500 mètres après l’hôtel le Gerfaut et débouche (en épingle) sur La Peyrade. La Peyrade étant aussi balisée en chemin de randonnée « bleu ». Cependant il n’est pas certain que les touristes arrivent à trouver ces petits chemins si joliment fleuris au printemps qui sont bien cachés. 
 
On espère que d’autres projets d’aménagements voient le jour sachant que de nombreux chemins historiques sont bouchés et quasi oubliés.
 
Les communes aux alentours s’orientent, quant à elles, vers le développement économique local, les chantiers de bénévoles, le tourisme solidaire, les classes patrimoine, les chantiers d'initiation tout public et les visites découvertes. Des dizaines d’initiatives qui ne peuvent qu’inspirer la commune de Salers dans les prochaines années.
 
Quelques exemples :
 
Ø      A Salins, en juillet ce sont des bénévoles étrangers qui vont restaurer 50 mètres de mur et prêter main-forte à la fête du village. Ce projet s’inscrivant dans un tourisme solidaire, les participants visiteront aussi tout le Cantal pendant leur séjour. http://www.oikos.org/workcamps/2006/france06.htm
 
Ø      Dans le pays de Massiac, la restauration de ce patrimoine en pierre sèche fait l'objet de stages qui font découvrir des techniques et des savoir-faire. Les stagiaires sont formés au maniement de l'outillage et reçoivent des notions essentielles de la construction en pierre sèche. www.cezalliersianne.asso.fr
 
Ø      A Ruynes-en-Margeride, chaque année, un chantier de volontaires est accueilli pour restaurer des éléments du petit patrimoine de la commune ; cet été 2007 est consacré à la rénovation d’un four à pain. http://www.crij.org/a-toulouse/exemples-de-chantiers-restauration-patrimoine.html
 
Ø      Le dynamisme des amis de Léotoing laisse deviner d’intéressantes initiatives http://www.creatifs-culturels-auvergne.com/index.php
 
 
Ainsi, les exemples sont innombrables de chantiers de restauration (de remparts, de lavoirs,…) où on accueille des bénévoles, qui moyennant cotisation sont hébergés sous tentes au camping municipal et qui réhabilitent le patrimoine communal. L’association Rempart est sans doute la plus connue dans ce domaine. www.rempart.com
 
Du travail en perspective pour toutes les bonnes volontés et tous les amoureux de la pierre…
 
 
Pour en savoir plus :
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isabelle FERNANDEZ (VERGNE) - dans Salers - au coeur des projets
commenter cet article

commentaires