Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 23:13
Pour les amateurs d'entre-deux ou de Salers. Prenez un fond de pâtes (fraiches), disposez-les dans un petit ramequin avec quelques champignons de Paris coupés en deux et déposez quelques lamelles de fromages dessus, laissez tout ça au four une dizaine de minutes et on en reparle après....

A essayer avec du Saint-Nectaire et éventuellement des petits lardon en plus ... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Mmmm l'eau à la bouche!
commenter cet article

commentaires

Tartaud-Gineste Cedric 28/06/2007 22:00

Désolé effectivement que vous preniez si mal ma réponse, je maintiens, je n'ai pas à "repassez" comme vous le dîtes si bien, j'ai encore le droit me semble-t-il d'apprécier le mélange champignons de Paris-Fromage, maintenant, votre liberté (et vous noterez que je laisse vos commentaires...) est peut-être de me proposer une succulente recette d'Omelette aux girolles ou autres !!!Effectivement vous parlez du tarif et vous avez raison, vous n'êtes pas sans savoir que le prix d'un tel produit sur les marchés parisiens est lié à sa rareté, à l'irrégularité de sa disponibilité et au coût de transports... vous avez peut-être les moyens de manger à votre convenance des morilles, girolles etc ... mais vous comprendrez (au risque d'insister) que ce blog s'adresse à des publics diversifiés... qui sont certes désireux de faire connaissance avec le Cantal en général et Salers en particulier et qui n'ont pas nécessairement les moyens d'acheter aussi souvent que vous de tels produits (je m'inclus naturellement dans le tas).Ensuite pour les deux autres points que vous soulevez, vous semblez vouloir prendre la mouche à mes réponses et je le déplore, il est dommage que vous vous sentiez agréssé par mes réponses; je suis très content de l'initiative de Nono sur le web et de ceux qui l'ont aidé à l'organiser. Je connais Nono depuis suffisament d'années pour user du verbe "parader" sans aucun aspect péjoratif, ne vous en déplaise.Enfin concernant l'utilisation d'un blog, oui je me permets d'insister sur la remarque que je vous adresse, dans un premier temps, un seul commentaire suffisait pour me répondre (et pas 3...) et dans un second temps, en marge des critiques (et non pas de simples remarques), j'aurai été ravi de découvrir, le temps de mon absence, une proposition de recette que j'aurai même organisé en article en l'intitulant "une recette de Dom l'anonyme" ou bien même de découvrir une liste d'expositions d'artistes locaux qui vous paraissent plus important, à vos yeux, que ceux dont je fais la promotion et qui exposent notamment à la chapelle de la maison de retraite.Dans l'ardent espoir de libre vos contributions constructives relatives, à la gastronomie, la culture ou autres, je vous salue bien bas (vous le savez bien)Cordialement

dom 28/06/2007 21:05

oh mince j'avais oublié que je ne savais pas me servir d'un blog

dom l'anonyme 28/06/2007 21:01

ce n'étaitpas une critique, juste ne remarque......et ce que vienne chercher les parisiens ici dans le Cantal c'est justement  en autre les morilles , les cèpes et les girolles ; ce qu'ils n'ont pas à Paris (enfin si mais très cher...)et si vous pensez que nono "parade" avc ses paniers de champignons pourquoi le mettre en lein sur votre blog????

Tartaud-Gineste Cédric 28/06/2007 13:39

Merci "dom l'anonyme" quoique j'aime bien savoir à qui je m'adresse. Ce qui est le minimum lorsque l'on émet une critique constructive comme vous le faîtes si gentiment.Pour ce qui est des champignons de Paris, non je ne repasserai pas, je suis effectivement sensible à cette remarque culinaire pour apprécier les girolles et les morilles et pour voir bien souvent Nono parader avec un panier en osier chargé de champignons.Ceci dit, je ne manquerai pas de vous rappeler la mentalité d'ouverture et de cosmopolitisme des Auvergnats et notamment ceux des Paris (les Auvergnats pas les champignons :-) ) qui ont su allier à la viande de Salers notamment ainsi qu'à nos fromages, différents produits du terroir français (en l'occurence les champignons de Paris qui sont des confins de l'Oise et de l'Aisne pour être précis).Vous n'êtes pas sans savoir que les touristes qui sont la ressource principale de la cité de Salers, résident le reste de l'année dans des grandes agglomérations et notamment Paris. Il est donc d'usage de trouver sur l'ensemble de l'année, plus facilement des champignons de Paris que des Girolles et des Morilles, dont la dégustation ne s'apprécie qu'avec la fraîcheur et là c'est Nono qui pourra vous en parler mieux que moi.Demeurant à votre disposition...

dom 27/06/2007 21:39

vous avez mis le site de nono en lien alors vous repasserez pour les champignons de Paris ; ici on est dans le Cantal c'est Girolles, cèpes ou morillescf le site de Nono