Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • Salers au coeur avec Cédric Tartaud-Gineste
  • : Salers éternelle, cîté millénaire aux multiples visages et aux mille feux; le XXIème siècle est l'occasion de sonner la Renaissance d'un village qui sommeille depuis trop longtemps ! Ensemble, ayons à coeur de faire revivre Salers
  • Contact

Le Cantal actif

Pour me contacter:

 

 

 

 

Pour consulter mon profil Viadeo, rendez et inscrivez-vous sur :

 

 

Les Institutions Officielles :

 

La Présidence de la République

L'Assemblée nationale

Le Sénat

Le site du Gouvernement

 

Merci pour votre fidélité

Recherche

Archives

L'indispensable

 

Ils s'engagent pour l'interet général et le Cantal en particulier sur la toile:

Vincent DESCOEUR, Président du Conseil général et député du Cantal

Pierre JARLIER, Sénateur-Maire  de Saint-Flour, Président de l'Association des Maires du Cantal

René SOUCHON, ancien Maire d'Aurillac, Président de la Région Auvergne

Nicole MOISSINAC, son blog

François VERMANDE, Conseiller général, son blog

Christiane MISSEGUE, MoDem Cantal

Lightman, passionné de net-économie et d'actualité cantalienne 

Le Cantal - le e-dynamique à l'action: 
 

Comité Départemental Touristique du Cantal

Portail Cantalien

Conseil Général du Cantal

Le site des passionnés du Cantal

Le MEDEF dans le Cantal

Vivre et travailler dans le Cantal

Chambre de Commerce et d'Industrie du Cantal

Préfecture du Cantal 

 

La culture et le patrimoine, vous savez que c'est moins point faible: 

 

Cantal Patrimoine

Association des Amis du Patrimoine de Haute-Auvergne

Société de Haute-Auvergne

Généalogie de la Chataigneraie

Comité d'Histoire et d'Archéologie de Mauriac

Association généalogique APROGEMERE

Le musée Alfred Douet de Saint-Flour

Association du Cézallier - Vallée de la Sianne

Orfèvrerie en Haute-Auvergne

Langues et civilisations auvergnates

Le portail culturel du Canton de Saignes 

 

Le Cantal, terre de ressources et de recueillement

 

Le diocèse de Saint-Flour

Le Prieuré Saint-Jean à Murat

Eglise d'Aurillac

La maison des planchettes 

 

Quelques liens communautaires, culturels, commerciaux et associatifs:

 

L'Union du Cantal

La MONTAGNE - presse régionale

Ca papote entre Auvergnats

Testadaz, fromages, tripoux, jambons

L'Auvergnat de Paris

Le guide des restaurants auvergnats

Les 8 Filiales de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 14:32

 

Le ministre délégué aux Collectivités territoriales a confirmé le 15 mars, dans une communication en conseil des ministres sur le bilan de l’intercommunalité au 1er janvier 2007, les données révélées en février dernier:

  • Au 1er janvier 2007, l’intercommunalité couvre 33.414 communes (soit plus de 91% des communes) et concerne 54,2 millions d’habitants (soit 85,5% de la population française)
  • 491 communes supplémentaires sont devenues membres d’intercommunalités à fiscalité propre: plus de 200 ont rejoint des groupements déjà constitués et près de 300 ont intégré des structures nouvellement créées
  • On compte 2.588 établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI), soit 15 de plus que l’an passé (2.400 communautés de communes, 169 communautés d’agglomération, 14 communautés urbaines et 5 syndicats d’agglomération nouvelle).


Le dispositif de fusion mis en place par la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales porte ses premiers fruits avec 8 fusions d’EPCI, marquant ainsi les premiers efforts de rationalisation de la carte de l’intercommunalité.

Le ministre délégué a confirmé qu’en 2007, le Gouvernement souhaite «accélérer la mutation qualitative de l’intercommunalité.» Après l’année 2005, année du bilan, et 2006, «de la concertation, de la définition d’orientations nouvelles et des premières démarches de rationalisation», l’année 2007 sera celle de la «poursuite de cette action». Le Gouvernement, s’appuyant sur le bilan détaillé des schémas départementaux d’orientation de l’intercommunalité élaborés par les préfets à l’été 2006 en liaison avec les élus, a fixé les perspectives à l’horizon 2008. Les préfets ont été engagés à concrétiser les orientations de ces schémas en privilégiant, en liaison avec les élus, les projets opérationnels répondant à un ensemble de priorités:

  • Favoriser les groupements d’EPCI déjà existants en recourant de manière accrue au dispositif de fusion
  • Réduire le nombre des syndicats de services redondants ou obsolètes
  • Faire disparaître les enclaves en incitant les maires des communes isolées à adhérer à une intercommunalité.

Les préfets ont également reçu pour instruction de s’assurer que le transfert effectif des compétences est réalisé par les EPCI et que celui-ci s’accompagne du transfert des moyens et personnels correspondants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cédric TARTAUD-GINESTE - dans Les outils de la politique locale
commenter cet article

commentaires